Vance Joy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vance Joy
Description de cette image, également commentée ci-après
Vance Joy en 2015.
Informations générales
Nom de naissance James Keogh
Naissance (32 ans)
Melbourne, Drapeau de l'Australie Australie
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Indie pop, indie folk
Instruments Voix, guitare, ukulélé, piano
Années actives Depuis 2013
Labels Liberation Music, Infectious Records, F-Stop Music, Atlantic
Site officiel vancejoy.com

James Keogh (né le , à Melbourne), plus connu sous le nom de scène de Vance Joy, est un auteur-compositeur-interprète australien. Il est principalement connu pour sa chanson Riptide (2013).

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 2000, tout en complétant un double baccalauréat en droit et en art, James Keogh participe à plusieurs soirées open-mike dans sa ville natale de Melbourne. Il joue aussi pour l’équipe de football de son université[1],[2].

Une première version de sa chanson Riptide publiée sur Internet connaît un certain succès. Il décide alors de se consacrer à plein temps à la musique. C'est à ce moment qu'il endosse le surnom de Vance Joy. Il rend ainsi hommage à l’un des personnages de la nouvelle Bliss, écrite par Peter Carey[1].

Le succès est au rendez-vous et se fait de plus en plus important. Pour l'épauler, le chanteur embauche un gérant. Vance Joy joue dans des salles toujours plus grandes les unes que les autres et enregistre alors son premier EP God Love You When You’re Dancing. Le premier single From Afar sort en janvier 2013. L’intégralité du mini-album suit en mars. C'est sur ce EP que se retrouve Riptide qui le fait connaître partout en Australie. Il est même certifié trois fois platine et est récompensé au Triple’s Hottest 100 de 2013 devant Lorde[1],[3]. Le mini-album est également en lice de deux ARIA Music Awards à la fin de l'année. Grâce à ce succès, il signe un contrat de cinq albums avec Atlantic Records[1],[2],[4].

Tout en continuant sa série de spectacles, Vance Joy prépare la sortie de son premier album, Dream Your Life Away. Après les chansons From Afar et Riptide, c’est la pièce «Mess is Mine» qui est choisie en juillet 2014 pour être le troisième single de l'album. Par la suite, le chanteur annonce la sortie de son album pour le mois de septembre 2014. Il sera suivi par une tournée Dream Your Life Away Tour[1].  

En 2015, il assure la première partie des concerts du 1989 World Tour de Taylor Swift[5].

En juillet 2017, le morceau Lay It On Me est choisi comme le premier single du nouvel album à paraître.

En février 2018, son deuxième album studio, Nation of Two, arrive sur les tablettes[2]. À la remise de prix ARIA Music Awards de 2018, l'album remporte la palme dans la catégorie Meilleur album adulte contemporain.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2018, il fréquente l'actrice et chanteuse australienne Sophie Lowe[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

En spectacle[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • From Afar (2013)
  • Riptide (2013)
  • Mess Is Mine (2014)
  • First Time (2014)
  • Georgia (2014)
  • Fire and the Flood (2015)
  • Straight Into Your Arms (2016)
  • All I Ever Wanted (2016)
  • Great Summer (2016)
  • Lay It On Me (2017)
  • Like Gold (2017)
  • We're Going Home (2018)
  • Saturday Sun (2018)
  • Call If you Need Me (2018)
  • I'm With You (2018)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

  • From Afar (2013)
  • Riptide (2013)
  • Mess Is Mine (2014)
  • First Time (2014)
  • Snaggletooth (2014)
  • Play with fire (2014)
  • Lay It On Me (2017)
  • We're Going Home (2018)
  • Saturday Sun (2018)
  • Call If you Need Me (2018)
  • I'm With You (2019)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Vance Joy - Biographie : naissance, parcours, famille… », sur NRJ.fr (consulté le 21 août 2020)
  2. a b et c « Vance Joy », sur Spotify (consulté le 21 août 2020)
  3. (en) « Hottest 100 - 2013 | triple j », sur www.abc.net.au, (consulté le 21 août 2020)
  4. (en) Cameron Adams, « Singer-songwriter Vance Joy signs breakthrough US album deal with Atlantic Records », News.com.au,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2013)
  5. « Vance Joy: tout pour plaire », sur La Presse, (consulté le 21 août 2020)
  6. (en-US) « Looks Like Vance Joy Is Off The Market Folks, So Cancel Those Wedding Plans », sur Pedestrian TV, (consulté le 3 mai 2019)
  7. « Oh. Vance Joy just thanked his "beautiful girlfriend" in his ARIAs speech. », sur Mamamia, (consulté le 3 mai 2019)