Ra Ra Riot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ra Ra Riot
Description de cette image, également commentée ci-après
Ra Ra Riot (2007).
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, indie pop, baroque pop
Années actives Depuis 2006
Labels Rebel Group, V2 Records, Barsuk Records, Arts and Crafts México
Influences The Police
Fleetwood Mac
Etta James
Kate Bush
Dolly Parton[1]
Composition du groupe
Membres Wes Miles
Mathieu Santos
Milo Bonacci
Rebecca Zeller
Kenny Bernard
Anciens membres John Ryan Pike (décédé)
Shaw Flick
Cameron Wisch
Michael Ashley
Gabriel Duquette
Alexandra Lawn

Ra Ra Riot est un groupe de rock indépendant et indie pop américain, originaire de Syracuse, dans l'État de New York. Il est formé en 2006 et composé du chanteur Wes Miles, du bassiste Mathieu Santos, du guitariste Milo Bonacci, de la violoniste Rebecca Zeller et du batteur Kenny Bernard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ra Ra Riot est formé en janvier 2006, jouant dans des lieux comme le campus de l'Université de Syracuse. Ils enregistrent une démo en février 2006. Le groupe attire l'intérêt en concert, en particulier au CMJ Music Marathon, en moins de six mois après formation. Plus tard leur concert est bien accueilli par la presse allant de Spin, qui les considère comme « le meilleur groupe qu'on ai entendu depuis un long moment[2]. » Ils ouvrent en concert pour Art Brut et Bow Wow Wow à New York, tournent au Royaume-Uni à deux reprises[3] puis revient ouvrir pour Editors[4]. Leur première tournée américaine en tête d'affiche se termine en 2007, et ils embarquent pour une deuxième en 2008[5]. Le groupe est aussi invité à l'Iceland Airwaves Festival, de Reykjavík, en Islande. Ils enregistrent trois sessions sur les chaines de radio WOXY, trois étant félicitées[6].

En 2007, ils apparaissent au South by Southwest et jouent en tête d'affiche du Seaport Music Festival de New York. Le groupe se réunit et revient au South by Southwest Music Conference en mars2008[7].

Le 2 juin à h du matin, leur batteur, John Ryan Pike, disparait dans des circonstances mystérieuses lors d'une fête au Wilbur's Point de Fairhaven, Massachusetts, après un concert à Providence, dans le Rhode Island. Son portable est retrouvé sur la plage de Buzzards Bay. Son corps le 3 juin 2007 à h 10 du matin à Buzzards Bay ; Pike semblerait s'être noyé[8].

En juillet 2007, un album éponyme six pistes est publié au label Rebel Group. À l'hiver de 2007, le groupe signe avec la major V2 Records. Pour célébrer la signature, Ra Ra Riot sort Dying Is Fine et Each Year (RAC Mix) en format vinyle face A/B. En décembre 2007, le groupe annonce avoir terminé son album. Le 25 avril 2008, le groupe annonce sa sortie vers août ou septembre 2008[9].

Au printemps de 2009, Barsuk sort un EP, Can You Tell, comprenant des remixes, démos et morceaux live. L groupe publie un deuxième album, The Orchard, le 24 août 2010[10].

Leur troisième album, Beta Love, est publié le 23 janvier 2013, en parallèle à la diffusion en direct de leur concert au Music Hall of Williamsburg de Brooklyn, New York. L'album passe du baroque pop au synthpop[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2008 : The Rhumb Line (Barsuk)
  • 2010 : The Orchard (Barsuk)
  • 2013 : Beta Love (Barsuk)
  • 2016 : Need Your Light (Barsuk)
  • 2019 : Superbloom (Rob The Rich Recordings)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dominik, « RA RA RIOT – Interview », sur bedroomdisco.de,  : « What musical influences do you have? The Police, Fleetwood Mac, Etta James, Kate Bush, Dolly Parton…etc.. ».
  2. (en) « SPIN.com – We Depict a Ra Ra Riot », SPIN Magazine (consulté le 27 février 2008).
  3. « Ra Ra Riot announce debut UK shows », NME, (consulté le 16 août 2007)
  4. (en) « Ra Ra Riot to accompany Editors on tour », (consulté le 28 février 2008)
  5. (en) « Ra Ra Riot Amped for Tour », Pitchfork, (consulté le 28 février 2008)
  6. « Best Music Blog Winners », Nielsen (consulté le 25 décembre 2007)
  7. « Ra Ra Riot listing at SXSW festival », South By Southwest Festivals and Conferences, (consulté le 27 février 2007).
  8. (en) « Ra Ra Riot Drummer John Pike Found Dead », NME, (consulté le 28 février 2008).
  9. (en) « Ra Ra Riot News », Rarariot.com (consulté le 6 février 2013).
  10. (en) « Ra Ra Riot Ready New Record | News », Pitchfork, (consulté le 6 février 2013)
  11. Chris Martins, « Ra Ra Riot's Dancey 'Beta Love' Swaps Strings for Synths, Reinvents Band | SPIN | SPIN Mix | Songs », SPIN, (consulté le 6 février 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]