Local Natives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Local Natives
Description de cette image, également commentée ci-après
Local Natives au Ypsigrock de Castelbuono, en Italie, en août 2013.
Informations générales
Surnom Cavil at Rest
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, rock indépendant, folk, folk psychédélique
Années actives Depuis 2005
Labels Frenchkiss Records, Infectious Records
Composition du groupe
Membres Taylor Rice
Kelcey Ayer
Ryan Hahn
Matt Frazier
Nik Ewing
Anciens membres Andy Hamm
Chris « McGahee » Filley
Spencer Knapp
Andy Savage

Local Natives est un groupe de rock indépendant américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Leur son a été défini comme « des guitares d'influence afro-pop avec des percussions hyperactives et des harmonies à trois voix accrocheuses[réf. nécessaire]. »

La formation est constituée de Taylor Rice au chant et à la guitare, Kelcey Ayer au chant, au clavier ainsi qu'aux percussions, Ryan Hahn au chant, à la guitare ainsi qu'à d'autres instruments à cordes plus atypiques tels que le banjo, Andy Hamm à la guitare basse et parfois au chant, et enfin Matt Frazier à la batterie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Création et Gorilla Manor (2005–2011)[modifier | modifier le code]

le groupe s'assemble à la Tesoro High School, basée dans le comté d'Orange, avec Kelcey Ayer, Ryan Hahn, et Taylor Rice. Un an plus tard, ils recrutent le bassiste Andy Hamm et le batteur Matt Frazier. En décembre 2008, ils emménagent tous dans une maison à Silver Lake et commencent à travailler sur un premier album[1].

Leur premier album intitulé Gorilla Manor est sorti en novembre 2009. Forgeant leur propre musique, ces cinq californiens ont trouvé une alternative très honorable de la musique rock actuelle jugée parfois répétitive. Ce groupe a la particularité de plaire à plusieurs générations ne s'enfermant pas dans une tranche d'âge, ce qui l'empêcherait d'évoluer par la suite. Le groupe attire ensuite l'attention de la presse spécialisée en jouant au festival SXSW d'Austin ; le groupe est alors très souvent comparé dans de nombreuses revues à des groupes comme Band of Horses, Vampire Weekend ou encore Fleet Foxes[2]. et à « un genre de Grizzly Bear de la côte ouest »[3].

En 2010, leur morceau Wide Eyes se popularise en Australie après avoir été ajouté à la campagne présidentielle des démocrates australiens. En 2011, ils embarquent pour une tournée européenne ouvrant pour Edward Sharpe and the Magnetic Zeros, et font leurs débuts australiens au St Jerome's Laneway Festival [4]. Le départ du bassiste Andy Hamm est annoncé en 2011.

Hummingbird (2012–2013)[modifier | modifier le code]

Local Natives à l'Optimus Primavera Sound en 2013.

Au Lollapalooza, le groupe annonce la construction d'un nouveau studio et la sortie prochaine d'un deuxième album, Hummingbird, qu iest publié le 29 janvier 2013[5]. Hummingbird est produit par Aaron Dessner de The National, et même s'i ldéiffère de Gorilla Manor's Sun Hands, le chanteur et guitariste Taylor Rice ne considère par Hummingbird comme un album plus sombre[6].

En 2012, le groupe joue aux côtés de Nik Ewing comme bassiste de tournée ; cependant, il deviendra membre officiel au Austin City Limits le 11 octobre 2013[7].

Sunlit Youth (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

En août 2014, lors d'un concert à Salt Lake City, dans l'Utah, pendant les Twilight Concert Series, le groupe annonce un troisième album[8].

Le , Local Natives publie un nouveau single, Past Lives, expliquant que « le monde n'a rien de statique, ça se renouvelle encore et encore. Mais on a tendance à vivre en boucle, appréciant cette manière de vivre, combattant les mêmes démons [...][9]. » En mai 2016, le groupe joue les premières chansons de leur premier album live[10]. L'album Sunlit Youth est publié le 9 septembre 2016[11].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Taylor Rice - chant, guitare
  • Kelcey Ayer - chant, claviers, percussions, guitare
  • Ryan Hahn - guitare, claviers, mandoline, chant
  • Matt Frazier - batterie
  • Nik Ewing - basse, claviers, chant (depuis 2012)[12]

Anciens membre[modifier | modifier le code]

  • Andy Hamm - basse (2006-2011)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Sun Hands
  • 2009 : Camera Talk
  • 2009 : Airplanes
  • 2010 : Wide Eyes
  • 2010 : Who Knows Who Cares
  • 2010 : World News
  • 2012 : Breakers
  • 2013 : Heavy Feet
  • 2013 : You and I
  • 2013 : Ceilings
  • 2016 : Past Lives
  • 2016 : Villainy
  • 2016 : Fountain of Youth
  • 2016 : Coins
  • 2016 : Ultralight Beam
  • 2017 : I Saw You Close Your Eyes
  • 2017 : The Only Heirs

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Frenchkiss Records », Frenchkiss Records, (consulté le 12 juillet 2015).
  2. (en) Paul Lester, « New Band Of The Day », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Album Reviews: Local Natives: Gorilla Manor », Pitchfork.com, (consulté le 12 juillet 2015).
  4. (en) « Local Natives add headline shows to first Australian tour », Abc.net.au, (consulté le 12 juillet 2015).
  5. (en) « Lollapalooza Sun Hands Performance », Youtube.com (consulté le 12 juillet 2015)
  6. (en) Melody Lau, « Local Natives Growth Spurt », Exclaim.ca, (consulté le 12 juillet 2015).
  7. (en) « Local Natives' Big Vaulted Ceilings », Laweekly.com (consulté le 12 juillet 2015)
  8. (en) « Staring At Our Ceilings: Local Natives Come to Salt Lake City », Saltartists.com (consulté le 12 juillet 2015).
  9. (en) « Local Natives Return to the Present With New Single "Past Lives" — TRANSVERSO », Transversomedia.com, (consulté le 18 mai 2017).
  10. (en) (en) « We Caught the First Preview of Local Natives' New Album at a Surprise LA Show - Noisey », sur noisey (consulté le 13 septembre 2016).
  11. (en) Phil Mongredien, « Local Natives: Sunlit Youth review – clever but overpolished indie », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne).
  12. (en) « Local Natives in Concert : NPR », Npr.org (consulté le 12 juillet 2015)
  13. « Sunlit Youth par Local Natives sur Apple Music », sur iTunes (consulté le 29 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]