Alesso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alesso
Description de cette image, également commentée ci-après
Alesso.
Informations générales
Nom de naissance Alessandro Renato Rodolfo Lindblad
Naissance (31 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Disc jockey, producteur, musicien
Genre musical Dance, house progressive, electro house[1]
Instruments Clavier, synthétiseur, Logic Pro
Années actives Depuis 2010
Labels Refune Records et Joia Records (labels d'Ingrosso[2]), Ministry of Sound Australie (débuts[3])
Def Jam
Site officiel alessomusic.com
Live Ushuaia, Ibiza 2013.

Alesso, de son vrai nom Alessandro Lindblad, né le à Stockholm, est un disc jockey et producteur suédois. Principalement axé house progressive, Alesso se fait connaître avec des productions et remixes de titres pour Avicii, Swedish House Mafia, Tiësto, Sander van Doorn, Kaskade ainsi que d'autres DJs[4]. Son remix de Pressure, une chanson de la chanteuse libyenne Nadia Ali permet de relancer les ventes par rapport à la version originale, et devient finalement la version officielle. En 2012, il rencontre un succès plus grand avec le titre Calling (Lose My Mind) qui lui permet d'avoir accès à une notoriété beaucoup plus importante et d'entrer à la 20e place du classement DJ Mag[5].

Alesso sera davantage attendu en 2013. Durant l'été, lors d'une soirée à Ibiza, il fait découvrir son nouveau single en collaboration avec Calvin Harris et Theo Hutchcraft du groupe britannique Hurts, Under Control. En 2014, Alesso atteint 2,5 millions de fans sur sa page Facebook à seulement 23 ans, ce qui montre que le DJ prend de plus en plus d'envergure. En juillet, il sort Tear the Roof Up, chanson qu'il dévoile lors de son introduction à l'Ultra Music Festival de Miami quelques mois plus tôt. Il dévoile aussi deux nouveaux titres, Sweet Escape en featuring avec Sirena, Scars en featuring avec Ryan Tedder. Il dévoile aussi un autre titre lors de la 10e édition de Tomorrowland, Heroes en featuring avec Tove Lo, qui sortira quelques mois plus tard.

En , Alesso annonce la sortie d'un nouveau single Cool, qu'il n'avait pas dévoilé auparavant. Ce single est en fait composé d'un sample de la chanson de Kylie Minogue Get Outta My Way qu'il retravaille en ajoutant des synthétiseurs et autres effets, afin de créer un nouveau morceau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lindblad est né à Stockholm, en Suède, et possède des racines italiennes. Il joue du piano à l'âge de sept ans[6] mais s'intéresse finalement à la musique dance à seize ans[7]. Il décide alors de « vivre de la musique »[2]. Alesso se popularise aux côtés d'autres artistes de l'industrie musicale comme Avicii, David Guetta, Erick Morillo, Groove Armada, avec la publication de son EP Alesso EP en 2010[6]. Au début de 2011, Sebastian Ingrosso de la Swedish House Mafia contacte Alesso et lui demande de collaborer. Ingrosso devient son mentor[3],[8] et lui enseigne le DJing ou l'aide à la production de ses chansons[7] ; depuis, Alesso le considère comme un « grand frère »[9]. À peine devenu DJ en 2011, Alesso atteint pour la première fois le classement du DJ Magazine à la 70e place[10].

L'une des premières chansons produites par Alesso avec Sebastian Ingrosso s'intitule Calling, en 2011, qui atteint la deuxième place des ventes sur Beatport[11]. La chanson sera plus tard renommée Calling (Lose My Mind) et sera éditée par Ryan Tedder[1]. Le remix d'Alesso du titre Pressure de Nadia Ali atteint la première place de The Hype Machine et devient l'une des chansons de dance les plus jouées en 2011[12]. Depuis, sa popularité ne cesse de s'accroitre. La chaine de télévision américaine MTV le nomme « artiste à surveiller » en 2012[13], et la radio anglaise BBC Radio 1 récompense le titre Calling, en collaboration avec Ingrosso, comme la meilleure chanson de l'année pour la radio. Il joue devant une foule de 60 000 personnes aux Creamfields, et accompagne Madonna lors de sa tournée MDNA World Tour en Europe[8]. À la fin de 2012, Alesso fait paraître un autre mix original du titre Years avec Matthew Koma qui le chantera au Royaume-Uni[14]. Il atteint également la 20e place du classement DJ Mag en 2012[5].

En 2013, Alesso joue dans de nombreux festivals incluant Coachella, Electric Daisy Carnival, Ultra Music Festival, et Tomorrowland. Il fait paraître un remix du titre des One Republic, If I Lose Myself, qui atteint le million d'écoutes sur SoundCloud en un temps record[1]. Lors d'une collaboration avec Calvin Harris et Hurts, Alesso fait paraître Under Control qui atteint 88 millions d'écoutes[15]. En 2013, il atteint la treizième place des top 100 DJs[16].

En , Alesso signe avec Def Jam Recordings, et devient ainsi le second producteur EDM à signer au label (après Afrojack). Il se lance avec la chanson Tear the Roof Up, nommée « Future Exclusive » par Zane Lowe[17]. Le clip vidéo Tear the Roof Up est exclusivement publiée via SnapChat en [18]. Alesso joue lors de sa tournée Heroes Tour, tournée nommée d'après son single Heroes (We Could Be) avec Tove Lo[19]. Pendant la tournée, Alesso s'allie avec Chime for Change, une œuvre caritative qui cherche à « améliorer la vie des femmes à travers le monde. » L'implication d'Alesso permet de récolter 50 000 $ de dons en [20]. Vers cette époque, il s'éloigne de son parrain Sebastian Ingrosso[3] et des autres DJ suédois : « Nous avons pris des chemins différents. […] Je ne me sens plus du tout lié à eux maintenant. […] les collaborations entre les DJ's suédois ne sont plus d'actualité[21]. »

Son premier album studio sort au début de 2015[22] et prévoit l'inclusion des titres Heroes (We Could Be) et Tear the Roof Up[23] ou l'ancien morceau baptisé Collioure et remis au gout du jour sur l'album par la voix de John Martin (en)[21]. Le single Heroes (We Could Be) est officiellement publié le [15] et devient un tube[3]. En parallèle, son album rencontre un succès commercial[3].

Alesso à Tomorrowland (Belgique), sur la scène principale, le 23 juillet 2016.

En , Alesso annonce la sortie d'un nouveau single Cool (en). Ce single est en fait composé d'un sample de la chanson de Kylie Minogue Get Outta My Way qu'il retravaille[24]. En mai, le titre atteint sa meilleure place des hit-parades en se classant second au « Dance Club Songs » américain du Billboard[25]. La même année, il devient tête d'affiche de nombreux événements[3] : il participe à l'Electrobeach Music Festival, Tomorrowland sur la scène principale belge, à Coachella où il vient avec plusieurs nouveautés et invite le chanteur Ryan Tedder[26], ainsi qu'à l'Electric Zoo[27],[28]. Sans jamais appeler à voter pour lui, il gagne malgré tout deux places et il termine treizième au classement des « DJ plus populaires 2015 » de DJ Magazine[3].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Dans l'un des braquages du jeu vidéo Payday 2, les joueurs percent un coffre lors d'un concert d'Alesso. Le braquage, appelé « The Alesso Heist », est sorti le 21 mai 2015. Les musiques jouées lors du concert sont les musiques Payday et Profondo.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Titre Détails Positions
SUE
[29]
AUS
[30]
AUT
[31]
BEL
(FL)

[32]
BEL
(WAL)

[33]
É-U
[34]
P-B
[35]
R-U
[36]
SUI
[37]
Forever 4 41 69 43 78 30 54 24 42

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Années Positions Certifications Album
SUE
[29]
ALL
[38]
AUS
[30]
AUT
[31]
BEL
(FL)

[32]
BEL
(WAL)

[33]
DAN
[39]
FRA
[40]
P-B
[35]
R-U
[36]
SUI
[37]
Raise Your Head 2011
Calling
(avec Sebastian Ingrosso)
18 136 58
Calling (Lose My Mind)
(avec Sebastian Ingrosso featuring Ryan Tedder)
2012 19 71
  • GLF: 3× Platine[41]
  • FIMI: Or
  • IFPI DEN: Or[42]
Until Now
Years
(featuring Matthew Koma)
24 163 86
  • GLF: 2× Platine[43]
If I Lose Myself
(vs. OneRepublic)
2013 89 Forever / Native
City of Dreams
(avec Dirty South featuring Ruben Haze)
Under Control
(avec Calvin Harris featuring Hurts)
8 24 17 21 42 28 55 59 1 34
  • GLF: 2× Platine[43]
  • ARIA: Platine[47]
  • BPI: Platine[48]
  • BVMI: Or[49]
  • FIMI: Platine
  • IFPI DEN: Platine[50]
  • IFPI SWI: Or[51]
Forever / Motion
Tear the Roof Up 2014 Forever
Heroes (We Could Be)
(featuring Tove Lo)
5 71 11 41 28 34 26 44 18 6 47
Cool
(featuring Roy English)
2015 59 10
Sweet Escape
(featuring Sirena)
87
This Summer
(vs. Maroon 5)
Anthem 2016
I Wanna Know
(featuring Nico & Vinz)
25
Take My Breath Away 56
Falling 2017 50 72
Move Like That
Let Me Go
(avec Hailee Steinfeld featuring Florida Georgia Line)
35 78 12 52 33 30 60
  • GLF: 2× Platine[43]
  • ARIA: 5× Platine[57]
  • BPI: Platine[48]
  • FIMI: Platine
  • IFPI DEN: Or[58]
  • MC: 4× Platine[54]
  • RIAA: Platine[55]
  • RMNZ: Platine[59]
Is That for Me
(avec Anitta)
Remedy 2018 30 49 31
  • GLF: Platine[43]
  • FIMI: Gold
Tilted Towers Ninjawerks: Vol. 1
Sad Song
(featuring Tini)
2019 88
In the Middle
(avec Sumr Camp)
One Last Time
(avec DubVision)
2020
Midnight
(featuring Liam Payne)
60 97 LP1
The End
(avec Charlotte Lawrence)
Leave a Little Love
(avec Armin van Buuren)
2021 62
Going Dumb
(avec Corsak & Stray Kids)
63
Chasing Stars
(avec Marshmello featuring James Bay)
74 40
When I'm Gone
(avec Katy Perry)
91 88 96 25 48 61 49
Somebody to Use
Dark 2022
Only You
(avec Sentinel)
Words
(avec Zara Larsson)
5 26 13 43
"—" signifie que le single n'est pas sorti ou ne s'est pas classé dans le pays

Autres productions[modifier | modifier le code]

Titre Artiste(s) Année Album
Numb Usher 2012 Looking 4 Myself
Queen of Your Dreams Example The Evolution of Man
Tension Fergie 2017 Double Dutchess
Anywhere Rita Ora Phoenix
Leave Before You Love Me Marshmello & Jonas Brothers 2021

Remixes[modifier | modifier le code]

2010

  • Tristan Garner & Gregori Klosman - Fuckin' Down (Alesso Remix)
  • Tim Berg - Alcoholic (Alesso Taking It Back Remix)
  • Deniz Koyu featuring Shena - Time of Our Lives (Alesso Remix)

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

  • Anitta & Mc Zaac & Maejor featuring Tropkillaz & DJ Yuri Martins - Vai Malandra (Alesso & KO:YU Remix)

2019

  • Alesso - Time (Alesso & Deniz Koyu Remix)
  • Alesso featuring Tini - Sad Song (Alesso Remix)

2020

  • Alesso featuring Liam Payne - Midnight (Alesso & Esh Remix)

2021

  • Alesso & Marshmello featuring James Bay - Chasing Stars (VIP Mix)
  • Alesso - Somebody to Use (Toxic Mix)

2022

  • Alesso & Katy Perry - When I'm Gone (VIP Mix)
  • Alesso & Sentinel - Only You (Alesso Club Mix)
  • Alesso & Zara Larsson - Words (Alesso VIP Mix)

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

Année Vidéo Directeur
2012 Years
(featuring Matthew Koma)
Henrik Hanson[60]
2014 Tear the Roof Up Drew Cox[61]
Heroes (We Could Be)
(featuring Tove Lo)
Emil Nava[62]
2015 Cool
(featuring Roy English)
Sweet Escape
(featuring Sirena)
MIE[63]
2016 I Wanna Know
(featuring Nico & Vinz)
Colin Tilley[64]
2017 Falling Henrik Hanson[65]
Is That for Me
(avec Anitta)
Manuel Nogueira
2018 Remedy Rudy Mancuso[66]
2019 Time
Progresso Brennan Karem[67]
2022 When I'm Gone
(avec Katy Perry)
Hannah Lux Davis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Chris Mckay, « Interview with Alesso: ‘I’m still working on my sound, I’m still evolving as an artist’ », sur The Independent, (consulté le ).
  2. a et b Diaz- Rambaud 2015, p. 15.
  3. a b c d e f et g « Top 100 DJs 2015 : 13 - Alesso », DJ Magazine, Lyon, vol. Hors Série, no 1 H,‎ , p. 20 (ISSN 2271-006X)
  4. (en) « Nadia Ali, Starkillers And Alex Kenji Release Some Pressure », Entertainment Focus (consulté le ).
  5. a et b (en) « DJ Mag Top 100 (2012) », sur DJ Mag (consulté le ).
  6. a et b (en) « Exclusive Interview with Alesso », Beat My Day, (consulté le ).
  7. a et b (en) « Alesso discusses his year, 'Calling,' SHM, and more with us at Electric Zoo (Interview) », Dancing Astronaut, (consulté le ).
  8. a et b (en) Emily Sheridan, « 'I want to mix it up': Why DJ Alesso is the next big thing in dance music... and even Madonna has noticed », (consulté le ).
  9. (en) Eric Gossett, « 10 Things We Learned From Alesso's Reddit AMA », Less Than 3, (consulté le ).
  10. « The Top 100 DJ's of 2011 », Synthtopia, (consulté le ).
  11. (en) « Interview With Alesso », Dani Deahl, (consulté le ).
  12. (en) Paul Martin, « [Electro] Pressure (Alesso Remix) – Alex Kenji, Starkillers, Nadia Ali », The Music Ninja, (consulté le ).
  13. (en) Posted 1/11/12, « EDM Rookies To Watch In 2012 - Music, Celebrity, Artist News », MTV, (consulté le ).
  14. (en) Chris Barker, « Alesso explains the making of Years », MusicRadar, (consulté le ).
  15. a et b (en) Emma Gritt, « Alesso: ‘I just bring good emotions to people’ », The Independent, (consulté le ).
  16. (en) Jonathan Alport, « DJ Mag Top 100 Revealed [Updated Live] », Your EDM, (consulté le ).
  17. (en) Andrew Hampp, « Alesso Signs To Def Jam, Debuts Tear The Roof Up Track », Billboard, (consulté le ).
  18. (en) Paul Sawers, « Top DJ and producer Alesso turns to Snapchat to premiere his new music video », The Next Web, (consulté le ).
  19. (en) Nick Ward, « Alesso Explains Lack Of 'Real Emotion' In EDM », Your EDM, (consulté le ).
  20. (en) Nick Ward, « Alesso's Charity Event Breaks Record », Your EDM, (consulté le ).
  21. a et b Diaz- Rambaud 2015, p. 16.
  22. (en) « My album is coming in the first quarter of 2015... – hmv.com talks to Alesso », HMV, (consulté le ).
  23. (en) Patrick Ryan, « On the Verge: Alesso saves the day with EDM Heroes », (consulté le ).
  24. (en) « Alesso Shows Us a Different Side in “Cool” Music Video », (consulté le )
  25. (en) « Alesso : chart history » (consulté le )
  26. Diaz- Rambaud 2015, p. 15 et 16.
  27. (en) J.P., « Electric Zoo, a Menagerie Designed for Dancing », sur nytimes.com, (consulté le )
  28. (en) Megan Buerger, « Exclusive: Chemical Brothers, Alesso, Above & Beyond to Headline 2015 Electric Zoo », sur Billboard, (consulté le )
  29. a et b « Discography Alesso », sur swedishcharts.com
  30. a et b « Discography Alesso », sur australian-charts.com
  31. a et b « Discografie Alesso », sur austriancharts.at
  32. a et b « Discografie Alesso », sur ultratop.be/nl
  33. a et b « Discographie Alesso », sur ultratop.be/fr
  34. « Alesso – Chart history: Billboard 200 », Billboard
  35. a et b « Discografie Alesso », sur dutchcharts.nl
  36. a et b « Discography Alesso », Official Charts Company
  37. a et b « Discographie Alesso », sur hitparade.ch
  38. « Discografie Alesso », GfK Entertainment
  39. « Discography Alesso », sur danishcharts.dk
  40. « Discographie Alesso », sur lescharts.com
  41. http://www.sverigetopplistan.se (Click "search all records" and view 9th March 2012. Then click "visa" on "Calling (Lose My Mind)")
  42. « Alesso & Sebastian Ingrosso », IFPI Denmark (consulté le )
  43. a b c d e f et g (sv) « Guld- och Platinacertifikat − År 2012 » [PDF], IFPI Sweden
  44. http://www.sverigetopplistan.se/netdata/ghl002.mbr/artdata?dfom=20110722&sart=3093207
  45. (en) « ARIA Charts – Accreditations – 2021 Singles », Australian Recording Industry Association
  46. http://www.bpi.co.uk/certified-awards/search.aspx
  47. « ARIA Charts – Accreditations – 2013 Singles » [archive du ], Australian Recording Industry Association (consulté le )
  48. a b c et d « Certified Awards », sur bpi.co.uk, British Phonographic Institute (consulté le ) : « Enter Alesso into the search field at the bottom of the page for the results. »
  49. « Archived copy » [archive du ] (consulté le )
  50. « Calvin Harris & Alesso », IFPI Denmark (consulté le )
  51. http://www.swisscharts.com/search_certifications.asp?search=Calvin+Harris+%2F+Alesso+%2F+Hurts+Under+Control
  52. « ARIA Charts - Accreditations - 2014 Singles », Australian Recording Industry Association (consulté le )
  53. « Alesso & Tove Lo », IFPI Denmark (consulté le )
  54. a b et c « Music Canada: Alesso », Music Canada (consulté le )
  55. a et b « Gold & Platinum: Alesso », Recording Industry Association of America (consulté le )
  56. « Nouvelle-Zélande single certifications », Recording Industry Association of New Zealand
  57. (en) « ARIA Charts – Accreditations – 2020 Singles », Australian Recording Industry Association
  58. « Hailee Steinfeld & Alesso - Let Me Go », IFPI Denmark (consulté le )
  59. « Nouvelle-Zélande single certifications », Recording Industry Association of New Zealand
  60. « Alesso - Years ft. Matthew Koma », sur www.youtube.com, YouTube (consulté le )
  61. « Alesso Tears The Roof Up With New Music Video », sur wegotthiscovered.com, We Got This Covered (consulté le )
  62. « Alesso Releases ‘Heroes (We Could Be)’ Music Video Featuring Tove Lo », sur www.djtimes.com, DJ Times (consulté le )
  63. « Alesso Feat. Sirena: Sweet Escape », sur www.imdb.com, IMDB (consulté le )
  64. « Alesso - I Wanna Know (Official Music Video) ft. Nico & Vinz », sur www.youtube.com, YouTube (consulté le )
  65. « Alesso - Falling », sur www.youtube.com, YouTube (consulté le )
  66. « Alesso Goes Intergalactic in 'Remedy' Video: Watch », sur www.billboard.com, Billboard (consulté le )
  67. « Alesso - PROGRESSO (Official Music Video) », sur www.youtube.com, YouTube (consulté le )

Source[modifier | modifier le code]

  • Jordan Diaz et Ludovic Rambaud, « Alesso : sur un nuage », DJ Magazine, no 10,‎ , p. 14 à 17 (ISSN 0951-5143)

Liens externes[modifier | modifier le code]