Christiane Stefanski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christiane Stefanski
Naissance (71 ans)
Saint-Nicolas, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Chanteuse
Genre musical Chanson française
Années actives Depuis 1975
Site officiel http://www.christianestefanski.net

Christiane Stefanski est une chanteuse belge francophone, née à Saint-Nicolas en 1949. Elle est avant tout une interprète de chanson à texte, sur des rythmes jazzy ou latinos.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine polonaise, elle fait partie durant sa jeunesse de différents groupes folkloriques. Elle commence à chanter au milieu des années 70 et participe à des projets de chansons socialement engagées.

En 1980, elle autoproduit son premier 33 tours dans lequel elle interprète Anne Sylvestre, Annkrist, Gilles Servat et Michel Gilbert.

En 1982, un deuxième album Le pays petit sort avec des chansons de Claude Semal, Henri Goldman ou Irène Kaufer. Toujours en 1982, elle remporte le prix de la meilleure chanson et le prix de la presse au Festival de Spa[1].

En , elle enregistre son troisième album qui sort début 1984.

Elle fait partie, en 1984, du documentaire La chanson rebelle de Richard Olivier[2].

En 1985, elle participe au festival de la jeunesse à Moscou et entame une série de tournées en France et en Suisse. En 1987, Jacques Stotzem, Thierry Crommen, André Klenes et Christiane Stefanski fondent le groupe de blues Lush Life qui effectue une tournée en Allemagne et en Belgique en 1988.

En 1989, Philippe Libois, Vincent Libon, Dacos et Christiane Stefanski élaborent un spectacle autour de poèmes de Fernand Imhauser.

En 1994, elle sort son premier CD, Carnet de doutes, chez Franc'Amour.

En , elle enregistre un album en public Sawoura au Trianon à Liège.

En 2001, elle participe au festival Mars en Chansons à Charleroi et en juillet de la même année au festival Chansons de Parole de Barjac.

En , elle enregistre, avec Stéphane Martini (guitares), John Valcke (contrebasse) et Frank Wuyts (claviers), Belle saison pour les volcans[3]. Au carrefour du jazz, du rock et de la bossa, Christiane Stefanski y interprète des chansons d’Anne Sylvestre[4], Léo Ferré[5], Claude Nougaro, France Léa, Claude Semal, Michèle Bernard, André Bialek

En 2012, la chanteuse est programmée durant cinq jours au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)[6].

En 2016, Christiane Stefanski monte un nouveau projet avec Antoine Paterka (guitares) et Jean Debry (basse électrique, contrebasse).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Autour des usines (Participation à un 33 tours collectif)
  • 1976 : Jacques Gueux (Participation à un 33 tours collectif)
  • 1978 : Survivre à Couvin (Participation à un 33 tours collectif)
  • 1979 : Contr'Eurovision (Participation à un 33 tours collectif)
  • 1979 : Anti-fascisme et résistance (Participation à un 33 tours collectif)
  • 1980 : Christiane Stefanski (33 tours)
  • 1982 : Le pays petit (33 tours)
  • 1982 : Chanson Aube frêle, sur un 45 tours, avec également le chanteur Robert
  • 1983 : La ville (33 tours)
  • 1985 : Paroles d'enfants (Participation à un 33 tours collectif)
  • 1985 : Sud (45 tours)
  • 1986 : Salasa d'intérieur (45 tours)
  • 1994 : Carnet de doutes (CD)
  • 1997 : Sawoura (CD en public)
  • 2007 : Belle saison pour les volcans (CD)
  • 2008 : Droit & Dignité (Participation à un CD collectif)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Delforge, « 1er juillet 1982  : Christiane Stefanski, Grand Prix de Spa et Prix de la presse du Festival de Spa », sur connaitrelawallonie.wallonie.be (consulté le 22 septembre 2020).
  2. La chanson rebelle
  3. Marie Liégeois, « Ranimer la flamme des volcans », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)
  4. Lysiane Ganousse, « Belle saison pour les volcans », L'Est républicain,‎ (lire en ligne)
  5. Christiane Stefanski, ou le bonheur de chanter
  6. Christiane Stefanski

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Wangermée, Dictionnaire de la chanson en Wallonie et à Bruxelles, Liège, Mardaga, 1995, p. 287-288 (ISBN 9782870096000)
  • Alex Hughes & Keith Reader (Ed.), Encyclopedia of Contemporary French Culture, London & New York, Routledge, 1998, p. 234 (ISBN 9780415263542)

Liens externes[modifier | modifier le code]