Sandra Nkaké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une actrice image illustrant français image illustrant une chanteuse
image illustrant français image illustrant une actrice image illustrant camerounais
Cet article est une ébauche concernant une actrice française, une chanteuse française et une actrice camerounaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Sandra Nkaké
Description de cette image, également commentée ci-après

Sandra Nkaké en concert lors du festival du Bout du Monde en août 2013.

Informations générales
Naissance Yaoundé (Cameroun)
Activité principale Chanteuse
Activités annexes Actrice
Genre musical Musique soul, pop, jazz,
Instruments voix,senza, basse
Années actives Depuis 2008
Site officiel http://www.sandrankake.com

Sandra Nkaké est une chanteuse et actrice franco-camerounaise[1].

Parcours musical[modifier | modifier le code]

Après de multiples collaborations (Gérald Toto, China Moses, Juan Rozoff, Tony Allen, Julien Lourau, Troublemakers, Nouvelle Vague, Booster, Ji Mob, PUSH UP!) elle sort en 2008 son premier album solo, Mansaadi, avec lequel elle fera plus de 200 concerts à travers le monde, dont une tournée en Afrique, au Brésil (où elle rencontrera Naná Vasconcelos) et au Mexique.

En avril 2009, avec d'autres artistes (Rodolphe Burger, D’de Kabal, Jacques Higelin, Spleen) elle participe au disque collectif Les Amoureux au ban public, portant le nom d'une association qui combat les expulsions de couples binationaux dont l'un des conjoints est un étranger en situation irrégulière[2].

Son second album, Nothing For Granted, est sorti le 20 mars 2012. Sandra Nkaké est accompagnée de Jî Drû (voix, flûte, claviers) Julien Tekeyan (batterie), Christophe Minck (basse) et Matthieu Ouaki (guitare).

Sandra Nkaké a été élue « révélation instrumentale française de l’année (Prix Frank Ténot) » aux Victoires du jazz 2012 lors du festival Jazz in Marciac.

Sandra Nkaké et son groupe en concert à Grenoble en juillet 2012.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Mansaadi (Cornershop/Naïve)
  • 2012 : Nothing For Granted (Jazz Village/Harmonia Mundi)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Troublemakers
  • 2004 : Express Way (Blue Note)
Avec Ji Mob
  • 2006 : Directors's Cut (Comet/Nocturne)
  • 2009 : Power To The People (Comet/Nocturne)
  • 2013 : BankRobber (Label La Maison)
Avec Push Up
  • 2010 : The Grand Day Of Quincy Brown (Discograph)
Avec Stéphane Belmondo
  • 2011  : Ever After (Universal Jazz)
Avec Grand Corps Malade

Carrière en tant qu'actrice[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Lavaine, « Généreuse Sandra Nkaké », sur www.rfimusique.com, RFI,‎ .
  2. « Les Amoureux au ban public », sur approches.fr (consulté le 13 mai 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :