The Tossers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Tossers
Description de cette image, également commentée ci-après

The Tossers en concert.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Punk rock, punk celtique[1], new wave[2], rock alternatif[2]
Années actives Depuis 1993
Labels Victory Records
Site officiel www.thetossers.com
Composition du groupe
Membres T. Duggins
Peter Muschong
Emily Constantinou
Aaron Duggins
Mike Pawula
Bones
Anciens membres Clay Hansen
Jason Loveall
Brian Dwyer
Lynn Bower
Nate Van Allen
Dan Shaw
Rebecca Manthe

The Tossers est un groupe de punk celtique et folk rock américain, originaire de Chicago, dans l'Illinois. Le groupe est comparé par la presse spécialisée à d'autres groupe comme Dropkick Murphys et Flogging Molly[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

The Tossers est formé en 1993 autour des frères Duggins, Tony au chant et la mandoline et Aaron au tin whistle[2]. Originaire de South Side quartier populaire de Chicago où un grand nombre d'immigrés irlandais s'installèrent après la grande famine au début du XXe siècle, le groupe choisit alors le nom de Tossers qui à plusieurs sens selon les pays anglophones : cela peut signifier être soul mais aussi la monnaie britannique rejetée par les irlandais après leur indépendance en 1920. Les frères Duggins mélangent alors leur amour de la musique traditionnelle irlandaise dans laquelle ils baignent plus jeune et le punk rock de leur adolescence, pour en faire un savant mélange comparable au groupe californien Flogging Molly ou encore à la référence The Pogues. En 1994, le groupe publie son premier album studio, The Pint of No Return. Un deuxième album studio, We'll Never Be Sober Again, suit en 1996 au label indépendant Folk You Records[2].

Le groupe s'associe ensuite avec le label indépendant Thick Records, auquel il publie deux albums studio, Long Dim Road (16 mai 2000)[4] et Purgatory (25 mars 2003)[5], et une compilation Communication and Conviction (2001), qui comprend leur deux premiers albums studio The Pint of No Return et We'll Never Be Sober Again[2]. En 2005, les Tossers s'associent avec le label Victory Records, qui publie leur album The Valley of the Shadow of Death la même année[2]. Alors que le groupe fait face à des changements de formation, seuls les frères Duggins, le guitariste Mike Pawula, et le batteur Bones en restent les membres constants[2]. Ils joueront sur scène avec Shane MacGowan, Spider Stacy, Stiff Little Fingers, Reverend Horton Heat, et Murphy's Law. Entre 2007 et 2012, les Tossers se consacrent à deux nouveaux albums, Agony (2007) et On a Fine Spring Evening (2008)[2]. Un nouvel album est annoncé courant 2013. Il est intitulé The Emerald City, et publié en mars 2013. Cet album est très bien accueilli par la presse spécialisée[3],[6].

En janvier 2017, le groupe annonce un nouvel album et une tournée courant l'année[7]. Leur dernier album, Smash the Windows, est publié le 3 mars 2017[8],[9].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Rebecca Manthe - fiddle
  • Brian Dwyer - guitare
  • Clay Hansen - banjo
  • Lynn Bower - chant
  • Jason Loveall - fiddle
  • Nate Van Allen - guitare
  • Dan Shaw - basse
  • Scott Lucas - basse (tournée)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : The Pint of No Return
  • 1996 : We'll Never Be Sober Again
  • 2000 : Long Dim Road
  • 2001 : Communication and Conviction: Last Seven Years
  • 2003 : Purgatory
  • 2005 : The Valley of the Shadow of Death
  • 2007 : Agony
  • 2008 : Gloatin' and Showboatin': Live on St. Patrick's Day (CD/DVD)
  • 2008 : On a Fine Spring Evening
  • 2013 : The Emerald City
  • 2017 : Smash the Windows

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chatting With The Tossers », sur lemonademagazine.net/ (consulté le 24 mai 2017).
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Mark Deming, « The Tossers Biography », sur AllMusic (consulté le 24 mai 2017).
  3. a et b « The Tossers – The Emerald City », sur shootmeagain.com, (consulté le 24 mai 2017).
  4. (en) « Long Dim Road Review », sur AllMusic (consulté le 24 mai 2017).
  5. (en) « Purgatory Review », sur AllMusic (consulté le 24 mai 2017).
  6. (en) « The Tossers – The Emerald City Review », sur punk.ie (consulté le 24 mai 2017).
  7. (en) « The Tossers Announce New Album And Tour », sur antimusic.com (consulté le 24 mai 2017).
  8. (en) « 'Smash the Windows' », sur iTunes (consulté le 24 mai 2017).
  9. (en) « The Tossers streaming new album, “Smash The Windows” », sur dyingscene.com, (consulté le 24 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]