Renaud Garcia-Fons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir García et Fons.
Renaud Garcia-Fons.
Renaud Garcia-Fons in concert.

Renaud Garcia-Fons est un contrebassiste et compositeur français né en région parisienne, le 24 décembre 1962, connu notamment pour son jeu innovant et l'utilisation d'une contrebasse à cinq cordes.

Fils du peintre Pierre Garcia-Fons, sa famille est d'origine catalane.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

Son affinité pour la culture espagnole et orientale est indéniable. Débutant dans la musique par le piano et la guitare classique, Garcia-Fons intègre au début des années 1980 le Conservatoire de Paris et étudie avec François Rabbath qui lui enseigne les techniques de jeu arco. Renaud Garcia-Fons est connu pour son immense virtuosité, son sens mélodique méditerranéen et son son s'approchant de celui d'un violon.

Garcia-Fons n'est pas seulement influencé par la musique jazz et classique, mais également par le flamenco et les musiques folkloriques et traditionnelles. Il commence à jouer du jazz dans l'ensemble du trompettiste Roger Guérin. De 1987 à 1993, il fait partie de l'ensemble formé uniquement de contrebasses L'Orchestre de Contrebasses avant de jouer dans l'Orchestre national de jazz dirigé par Claude Barthélemy. Son style très ouvert et particulier le fait collaborer - outre ses propres projets - avec de nombreux musiciens comme Jean-Louis Matinier, Michael Riessler, Nguyên Lê, Gérard Marais, Michel Godard, Gerardo Núñez, ou avec des musiciens orientaux comme Kudsi Erguner, Dhafer Youssef, ou encore Cheb Mami.

En 2009, le Award de la Performance Solo lui est décerné par l'International Society of Bassists. Parallèlement à sa carrière de soliste, Renaud Garcia-Fons développe depuis plusieurs années un travail de composition. Il écrit différentes pièces pour Quatuor à cordes à l’initiative de France Musique pour l'émission Alla Breve. Il crée pour le Scottish Chamber Orchestra et l’Ensemble de Basse-Normandie Mundus Imaginalis. Il compose le générique de l’émission de France Culture Les Racines du Ciel. Sur la scène internationale, il joue régulièrement avec ses différentes formations dans les plus grands Festivals de Jazz. En juillet 2009, le Festival international de jazz de Montréal l’invite pour une carte Blanche de 3 concerts.

En 2010, il obtient le prix Echo Deutscher MuzikPreis Jazz du meilleur instrumentiste international (basse / guitare), pour son album "Linea Del Sur" et le Giraldillo de l'interprétation musicale à la Biennale de Séville pour sa participation au spectacle "Sin Muros" de Dorantes. En 2011, il obtient pour la deuxième fois le prix Echo Deutscher MusikPreis Jazz du meilleur instrumentiste international (basse / guitare), pour son album "Méditerranées".

En 2012, conjointement avec le réalisateur Nicolas Dattilesi, le prix Echo Deutscher MusikPreis du meilleur DVD musical de l'année lui est décerné pour le DVD SOLO "The Marcevol Concert".

Renaud Garcia-Fons reçoit le Prix de la meilleure musique originale au Festival de Luchon 2014 des créations télévisuelles pour le film de Marion Sarraut Premier été.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Légendes, 1992
  • Alboreá, 1995
  • Suite Andalouse, 1995 (avec Pedro Soler)
  • Oriental Bass, 1997
  • Free songs, 1999 (avec Gérard Marais)
  • 3 trios, 1999 (avec Nguyên Lê et Mino Cinelu)
  • Fuera, 1999 (avec Jean-Louis Matinier)
  • Acoustic songs, 2000 (avec Gérard Marais)
  • Bakida, 2000 (avec Nguyên Lê et Tino di Geraldo)
  • Navigatore, 2001
  • Entremundo, 2004
  • Arcoluz, 2006
  • La Línea del Sur, 2009
  • Méditerranées, 2010
  • Solo - The Marcevol Concert, 2012
  • Beyond the double bass, 2013, CD/DVD, inclus le film documentaire de Nicolas Dattilesi.
  • Silk Moon, 2014, en duo avec Derya Turkan

Autres participations[modifier | modifier le code]

Musiques pour l'image[modifier | modifier le code]

  • Documentaire "Sur le terre comme au ciel" de Maryse Bergonzat (1997)
  • Documentaire "La Voute - Guedelon" de Benoît Milot (2012)
  • Téléfilm "Premier été" de Marion Sarraut (2013)
  • Téléfilm "Meurtres à l'île d'Yeu" de François Guérin (2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :