Don Choa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don Choa
Description de cette image, également commentée ci-après

Don Choa.

Informations générales
Naissance (41 ans)
Toulouse, Haute-Garonne, Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français, rap hardcore[1], rap politique[2]
Instruments Voix

Don Choa, de son vrai nom François Dilhan, né le à Toulouse, dans le Haute-Garonne[1], est un rappeur français. Il est l'un des quatre MCs du groupe de rap marseillais Fonky Family. Don Choa publie son premier album solo, Vapeurs toxiques, en novembre 2002, suivi de Jungle de béton en octobre 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et Fonky Family[modifier | modifier le code]

François Dilhan est né le à Toulouse, dans le Haute-Garonne, et originaire de Marseille[1].

La Fonky Family est formée en 1994[3]. Il se compose du Rat Luciano, de Sat l'Artificier (Karim Haddouche), Don Choa (François Dilhan), Menzo (Mohamed Ali), Pone (Guilhem Gallart), Fel (Karim Laoubi) et DJ Djel (Djelalli El-Ouzeri)[3]. Le groupe publie son premier album, Si Dieu Veut, en 1998, certifié double disque d’or dans le courant de l’année[3]. En 2001, ils publient leur deuxième album, Art de Rue, puis leur troisième Marginale musique en 2006, Marginale Musique[3]. Le groupe se sépare en 2007, chacun des membres se lançant de leur carrière solo respectif[3]. La Fonky Family se reforme après presque 10 ans d'absence pour un événement dédié à Pone qui est atteint de la maladie de Charcot[3].

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Don Choa publie son premier album, Vapeurs toxiques, le [4], au nom inspiré par la catastrophe de l'usine AZF et par la marijuana[2]. Il y exprime le conditionnement généré par la pollution, les drogues et autres « vapeurs toxiques » (notamment dans le titre du même nom, et par de nombreuses allusions au cannabis). Son univers est enrichi de multiples références à la Fonky Family, à laquelle il demeure particulièrement attaché. Le Rat Luciano, Sat et Menzo sont d'ailleurs réunis sur le titre Jusqu'au bout. En tout, Vapeurs toxiques s'écoule à plus de 140 000 exemplaires[5].

Son deuxième album solo, Jungle de béton, est publié le , et atteint la 13e place des classements français[6]. Enregistré à Toulouse et à Marseille[7], l'album est marqué par une forte influence Dirty South dans les instrumentaux (Skalp, AnimalSons, Kimfu prod, etc.)[7], et évoque des thèmes tels le club et l'argent. La Fonky Family s'étant séparée entretemps — au terme de la tournée Marginale Musique —, Don Choa décide de la réunir sur un titre, Toutes les zones, mais seuls Menzo et Le Rat Luciano y seront présents. Deux singles sont tirés de cet album : Lune de miel en featuring avec Zaho (21e place des classements français[8]), et Jungle de béton.

En 2010, il publie le titre Rama Yade, une chanson d'amour dédiée à la secrétaire d'État aux Sports à cette période[9]. En 2013, il fait un featuring avec la chanteuse Isleym sur la chanson Art de rue ; le clip de la chanson fait participer Orelsan[10],[11].

Style musical[modifier | modifier le code]

Don Choa aborde les thèmes classiques du hip-hop incluant la détresse d'une jeunesse perdue, une révolte contre un système qu'il juge injuste, la libre expression et un dégoût de la politique politicienne[2]. Il explique ne plus en pouvoir de « ces dirigeants qui oublient le temps où ils pleuraient pour qu'on leur change leurs couches, s'ils se souvenaient, ils auraient plus d'humanité[2]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Pour les albums réalisés avec la Fonky Family, voir : Fonky Family.

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Chris True, « Don Choa Biography », sur AllMusic (consulté le 23 avril 2016).
  2. a, b, c et d « Biographie - Don Choa », sur Rap 2 France (consulté le 23 avril 2016).
  3. a, b, c, d, e et f « 10 ans après la Fonky Family se reforme! », sur MCETV,‎ (consulté le 23 avril 2016).
  4. « Don Choa - Vapeurs Toxiquessite=[[AllMusic]] » (consulté le 23 avril 2016).
  5. « Don Choa : l'album solo », sur skyrock.fm (consulté le 14 novembre 2008).
  6. « DON CHOA - JUNGLE DE BÉTON (ALBUM) », sur australian-charts.com (consulté le 23 avril 2016).
  7. a et b « Don Choa: Itw Preview », sur skyrock.fm,‎ (consulté le 14 novembre 2008).
  8. « Don Choa feat. Zaho - Lune de miel (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 23 avril 2016).
  9. « Don Choa déclare sa flamme à Rama Yade », sur l'Express,‎ (consulté le 23 avril 2016).
  10. « Isleym reprend le mythique Art de rue ! (SON) », sur booska-p,‎ (consulté le 23 avril 2016).
  11. « Isleym invite OrelSan dans le clip Art de rue feat. Don Choa de la Fonky Family (màj) », sur Charts in France,‎ (consulté le 23 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]