Don Choa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Don Choa
Description de cette image, également commentée ci-après
Don Choa.
Informations générales
Surnom Don Cho'
Nom de naissance François Dilhan
Naissance (47 ans)
Toulouse, Haute-Garonne, Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français, rap hardcore[1], rap politique[2]
Instruments Voix
Années actives depuis 1994
Labels Small, Jive Epic

Don Choa, de son vrai nom François Dilhan, né le à Toulouse, en Haute-Garonne[1], est un rappeur français.

Il est l'un des quatre MCs du groupe de rap marseillais Fonky Family. Don Choa publie son premier album solo, Vapeurs toxiques, en , suivi de Jungle de béton en . Son nom de scène Choa est le diminutif occitan provençal du prénom François.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et Fonky Family[modifier | modifier le code]

François Dilhan est né le à Toulouse, dans la Haute-Garonne, et originaire de Marseille[1].

La Fonky Family est formée en 1994[3]. Il se compose du Rat Luciano (Christophe Carmona), de Sat l'Artificier (Karim Haddouche), Don Choa (François Dilhan), Menzo (Mohamed Ali), Pone (Guilhem Gallart), Fel (Karim Laoubi) et DJ Djel (Djelalli El-Ouzeri)[3]. Le groupe publie son premier album, Si Dieu veut..., en 1998, certifié double disque d’or dans le courant de l’année[3]. En 2001, ils publient leur deuxième album, Art de Rue, puis leur troisième, Marginale musique[3] en 2006. Le groupe se sépare en 2007, chacun des membres se lançant dans leur carrière solo respective[3]. La Fonky Family se reforme après presque 10 ans d'absence pour un événement dédié à Pone qui est atteint de la maladie de Charcot[3].

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Don Choa publie son premier album, Vapeurs toxiques, le [4], au nom inspiré par la catastrophe de l'usine AZF et par la marijuana[2]. Il y exprime le conditionnement généré par la pollution, les drogues et autres « vapeurs toxiques » (notamment dans le titre du même nom, et par de nombreuses allusions au cannabis). Son univers est enrichi de multiples références à la Fonky Family, à laquelle il demeure particulièrement attaché. Le Rat Luciano, Sat et Menzo sont d'ailleurs réunis sur le titre Jusqu'au bout. En tout, Vapeurs toxiques s'écoule à plus de 140 000 exemplaires[5].

Son deuxième album solo, Jungle de béton, est publié le , et atteint la 13e place des classements français[6]. Enregistré à Toulouse et à Marseille[7], l'album est marqué par une forte influence Dirty South dans les instrumentaux (Skalp, AnimalSons, Kimfu prod, etc.)[7], et évoque des thèmes tels le club et l'argent. La Fonky Family s'étant séparée entretemps — au terme de la tournée Marginale Musique —, Don Choa décide de la réunir sur un titre, Toutes les zones, mais seuls Menzo et Le Rat Luciano y seront présents. Deux singles sont tirés de cet album : Lune de miel en featuring avec Zaho (21e place des classements français[8]), et Jungle de béton.

En 2010, il publie le titre Rama Yade, une chanson d'amour dédiée à la secrétaire d'État aux Sports à cette période[9]. En 2013, il fait un featuring avec la chanteuse Isleym sur la chanson Art de rue ; le clip de la chanson fait participer Orelsan[10],[11].

Le , il publie le titre ainsi que le clip Vieille Gloire qui est le premier extrait de son EP de 4 titres annoncé pour le .

En 2021 il est de retour dans le classico organisé dans la chanson "comme à l'ancienne"

Style musical[modifier | modifier le code]

Don Choa aborde les thèmes classiques du hip-hop incluant la détresse d'une jeunesse perdue, une révolte contre un système qu'il juge injuste, la libre expression et un dégoût de la politique politicienne[2]. Il explique ne plus en pouvoir de « ces dirigeants qui oublient le temps où ils pleuraient pour qu'on leur change leurs couches, s'ils se souvenaient, ils auraient plus d'humanité[2]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Avec la Fonky Family[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Chris True, « Don Choa Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  2. a b c et d « Biographie - Don Choa », sur Rap 2 France (consulté le ).
  3. a b c d e et f « 10 ans après la Fonky Family se reforme! », sur MCETV, (consulté le ).
  4. « Don Choa - Vapeurs Toxiquessite=AllMusic » (consulté le ).
  5. « Don Choa : l'album solo », sur skyrock.fm (consulté le ).
  6. « DON CHOA - JUNGLE DE BÉTON (ALBUM) », sur australian-charts.com (consulté le ).
  7. a et b « Don Choa: Itw Preview », sur skyrock.fm, (consulté le ).
  8. « Don Choa feat. Zaho - Lune de miel (chanson) », sur lescharts.com (consulté le ).
  9. « Don Choa déclare sa flamme à Rama Yade », sur l'Express, (consulté le ).
  10. « Isleym reprend le mythique Art de rue ! (SON) », sur booska-p, (consulté le ).
  11. « Isleym invite OrelSan dans le clip Art de rue feat. Don Choa de la Fonky Family (màj) », sur Charts in France, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]