Salomé Leclerc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Salomé Leclerc
Description de cette image, également commentée ci-après
Salomé Leclerc au Festival de la chanson de Granby en août 2016
Informations générales
Nom de naissance Salomé Roux-Leclerc
Naissance (36 ans)
Sainte-Françoise-de-Lotbinière, Québec, Canada
Activité principale auteure-compositrice-interprète
Labels Audiogram
Site officiel http://salomeleclerc.com

Salomé Leclerc (née « Salomé Roux-Leclerc » le )[1], est une auteure-compositrice-interprète québécoise qui est reconnue aussi en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Sainte-Françoise-de-Lotbinière, elle fait ses premiers pas en musique à l'âge de dix ans où elle devient la batteuse du groupe de ses deux grands frères, la menant quelques années plus tard, au concours Secondaire en spectacle.

Elle s'établit à Montréal où elle devient étudiante à l'école nationale de la chanson à Granby tout en travaillant dans une agence de casting[2].

Sa carrière professionnelle débute vers 2009. En 2011 elle enregistre l’album Sous les arbres (Audiogram) à Paris. Emily Loizeau participera à la réalisation de ce disque[3]. S'ensuit une longue tournée de deux ans à travers le Québec et l'Europe. À l’automne 2014 elle lance 27 fois l’aurore, son second album, sous l'étiquette Audiogram au Québec et Tôt ou tard en France.

En 2014 elle remporte le Prix Espoir FEQ[4], puis en 2015 le Prix Rapsat-Lelièvre suivi du Prix Félix-Leclerc, en plus du Coup de cœur chanson francophone 2015 remis par l’Académie Charles-Cros en France[5].

Au cours de l'année 2015, elle participe au Grand spectacle de la fête nationale du Québec sur les Plaines d'Abraham. Sa relecture hommage de la chanson Le Répondeur d'André Fortin (ex-leader du groupe Les Colocs) fut un moment mémorable de la fête.

Salomé Leclerc participe à la tournée du spectacle Légendes d'un peuple, qui la fait découvrir en tant qu’interprète et musicienne alors qu’on la retrouve à la batterie pour la grande majorité des pièces et à la guitare lorsqu’elle interprète les chansons d’Alexandre Belliard.

En 2016, elle lance un mini-album comptant trois chansons revisité de son répertoire ainsi que la chanson La vie d'factrie de Clémence Desrochers qu'elle reprend à sa manière.

Fin 2017, elle fait la première partie du chanteur Vianney lors d'une série de concerts en France.

Au printemps 2018, elle entre en studio afin de préparer son troisième opus qui verra le jour à l'automne. Sur ce nouvel album, la femme-orchestre cumule les rôles d’auteure-compositrice, d’interprète, de multi-instrumentiste, d’arrangeuse et de réalisatrice.

Au printemps 2019, elle participe à l’album intitulé « Le Saint-Laurent chanté » au profit de la fondation Les Cowboys Fringants avec plusieurs artistes (Alex Nevsky, Patrice Michaud, Marie-Pierre Arthur, Maude Audet, Antoine Corriveau, Elisapie Isaac, Jérôme Minière, Galaxie et Saratoga). Elle y interprète la pièce « Je t’offre ».

Le 26 octobre 2020, elle remporte avec ses complices Christian-Adam Gilbert et Marc-André Duncan, le trophée Félix pour la Sonorisation de l'année lors du Gala de l'ADISQ de l'industrie pour l'album ''Les choses extérieures''.

En juillet 2021, elle annonce la sortie prochaine de son quatrième opus prévue pour octobre de la même année. L’album intitulé « Mille ouvrages mon cœur » a sorti le 8 octobre 2021.

Discographie[modifier | modifier le code]


Prix et Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « TV5MONDE : Salomé Leclerc », sur TV5MONDE (consulté le )
  2. Nathalie Petrowski, La Presse, 23 juin 2015 : « Salomé Leclerc, une jeune fille dans le vent » : http://www.lapresse.ca/arts/dossiers/nathalie-petrowski-rencontre/201506/22/01-4880014-salome-leclerc-une-jeune-fille-dans-le-vent.php
  3. « La chanteuse Salomé Leclerc récompensée aux FrancoFolies de Montréal », sur Le Point, (consulté le )
  4. « Les lauréats du FEQ - archives », sur FEQ (consulté le )
  5. http://www.salomeleclerc.com |consulté le=2022-09-22
  6. « Nominations 2022 », sur ADISQ, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]