Garbage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garbage (homonymie).
Garbage
Description de cette image, également commentée ci-après
Garbage, en concert à Copenhague, le 1er juin 2005.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, grunge, rock électronique[1], rock industriel[2]
Années actives Depuis 1993
Labels Mushroom UK, Almo Sounds, Geffen Records, A&E Records
Site officiel www.garbage.com
Composition du groupe
Membres Shirley Manson
Duke Erikson
Steve Marker
Butch Vig

Garbage est un groupe de rock alternatif américain, originaire de Madison, dans le Wisconsin. Le groupe est formé en 1993, autour de la chanteuse écossaise Shirley Manson avec les musiciens et producteurs américains Butch Vig, Duke Erikson et Steve Marker.

Garbage compte une série de hit-singles entre 1995 et 1996, incluant les simples Queer, Stupid Girl et Only Happy When It Rains. Leur premier album Garbage reçoit un succès critique[3] et commercial : il s'est écoulé à plus de quatre millions d'exemplaires de par le monde. Leur deuxième album Version 2.0 paru en 1998 est arrivé en tête des charts anglais.

Après avoir sorti les albums Beautiful Garbage en 2001 et Bleed Like Me en 2005, le groupe publie un nouveau disque Not Your Kind of People en mai 2012[4]. À la suite d'une tournée hommage à leur 20 ans de carrière, leur sixième album intitulé Strange Little Birds est sorti le 10 juin 2016[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1993–1994)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1993 par un trio de producteurs américains, Butch Vig (qui a entre autres produit Nevermind de Nirvana, Gish et Siamese Dream des Smashing Pumpkins, et plus récemment le nouvel album de Green Day, 21st Century Breakdown), Duke Erikson et Steve Marker. Leur principale activité est alors de rechercher des sonorités originales en combinant guitares et effets électroniques. Il leur fallait cependant une voix et ce fut tout à fait par hasard que Steve Marker, qui regardait une chaîne musicale câblée, remarque un soir Shirley Manson dans le clip Suffocate Me d'Angelfish, un groupe britannique dont elle était alors la chanteuse. Le trio décide de la contacter au printemps 1994.

Le groupe ne devait être au départ qu'un projet informel, ne durer que le temps de quelques titres. Mais devant le succès que rencontre Vow, leur premier titre, un véritable esprit de groupe se forme qui donnera naissance l'année suivante (1995) à un premier album, qui rencontrera lui aussi un franc succès (plus de six millions d'albums vendus).

Garbage et succès (1995–2001)[modifier | modifier le code]

À partir de 1995, Garbage sort une série de singles qui rencontrent un succès grandissant, pour culminer avec Stupid Girl. Leur premier album, Garbage, sort un peu plus tard dans l'année. Il atteint le Top-20 aux États-Unis et le Top-10 au Royaume-Uni et s'inscrit dans la continuité des essais musicaux de Butch Vig et de ses acolytes, mélangeant du rock sombre avec des mélodies pop.

Le groupe travaillera ensuite pendant deux ans sur un deuxième album, période pendant laquelle Shirley Manson se fait connaître par les internautes comme étant une des premières artistes à tenir un blog. Le single Push It sort au printemps 1998, suivi par l'album, Version 2.0, qui atteint rapidement le statut de double disque d'or en France. Le son du groupe prend un virage vers le monde de la musique électronique, certaines des chansons comportant plus de 100 boucles et samples différents. C'est un des premiers albums à avoir été entièrement réalisé à l'aide d'un logiciel de création musicale. Un an plus tard, alors qu'ils viennent d'achever une tournée mondiale longue de 18 mois, on demande au groupe d'interpréter le générique de Le monde ne suffit pas, le 19e film des aventures de James Bond.

Après s'être à nouveau longuement retirés dans leur studio de Madison, dans le Wisconsin, Garbage sort Beautiful Garbage en 2001. Ce troisième album reste à ce jour le plus éclectique du groupe, chaque morceau explorant un univers musical particulier, bien que tous soient marqués par l'ambiguïté du titre de l'album (qui peut se traduire par « jolis détritus ») ; des mélodies pop sabordées par des paroles très sombres. Beautiful Garbage se classera en France au troisième rang des ventes lors de sa sortie.

Période de transition (2002–2009)[modifier | modifier le code]

Garbage en concert.

Fin 2002, après une tournée mondiale qui a duré plus d'un an, le groupe entre dans une nouvelle période de silence pour enregistrer un quatrième opus, Bleed Like Me, qui sortira environ deux ans et demi plus tard, en avril 2005. En 2003, le groupe apparaît sur la compilation We're a Happy Family, sur laquelle divers groupes rendent hommage aux Ramones. Garbage y interprète I Just Wanna Have Something To Do, qui avait déjà été jouée pendant la tournée Beautifulgarbage.

Des reports successifs de la sortie de cet album auraient été dus à des tensions au sein du groupe en studio, voire à une séparation provisoire. Le clip du premier single, Why Do You Love Me, semble être en partie autobiographique puisqu'on y voit les membres du groupe se quereller. Bleed Like Me est un retour à un son plus brut et plus rock, les membres du groupe ont d'ailleurs déclaré qu'ils voulaient retrouver en studio l'énergie qu'ils ressentaient lors de leurs concerts, d'où une minimisation relative des effets électroniques pour mettre en avant le son des guitares. Des musiciens de renom dans le milieu du rock alternatif tels que Dave Grohl de Foo Fighters ou John 5 de Marilyn Manson ont participé à l'enregistrement de l'album ou de faces B.

En septembre 2005, le groupe publie un communiqué annonçant une pause d'une durée indéterminée, pour « se reposer après une tournée exténuante et retrouver leurs proches ». En juillet 2007, le groupe sort Absolute Garbage, une compilation contenant dix-sept singles dont un inédit, Tell Me Where It Hurts.

Retour et nouvel album (2010–2012)[modifier | modifier le code]

Fin 2010 et début 2011, Shirley Manson, annonce que Garbage est de retour en studio pour l'enregistrement d'un nouvel album[6]. Fin 2011, le groupe confirme au mensuel américain Rolling Stone que le disque sortira soit en mars ou soit en avril 2012[4]. En janvier 2012, Garbage annonce à ses fans que l'album comporte onze morceaux[7]. Not Your Kind of People, sort en Europe le 15 mai 2012[8]. Garbage part ensuite en tournée, avec notamment un concert à l'Olympia à Paris en mai, suivi d'autres dates en France et en Europe[9].

Record Store Day (2013–2015)[modifier | modifier le code]

Garbage et Screaming Females enregistrent la reprise de la chanson Because the Night pour le Record Store Day en 2013[10]. Ils publient la vidéo réalisée par Sophie Muller[11]. Le groupe publie son premier DVD live, One Mile High... Live, en mai 2013[12]. Shirley Manson confirme deux nouvelles chansons pour le Record Store Day le 19 avril 2014.

Le 2 octobre 2015, le groupe publie une version deluxe de leur premier album, pour célébrer son vingtième anniversaire[13]. Pendant la tournée 20 Years Queer, Vig annoncela fin du mixage pour le 1er février 2016, et une tournée mondiale pour l'été la même année[14].

Strange Little Birds (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Garbage en tournée en 2016.

Le 6 février 2016, Garbage annonce sur Facebook que les enregistrements sont terminées, ne manquant plus que le mastering. Vig confirme aussi le titre d'une nouvelle chanson, Even Though Our Love is Doomed. Trois jours plus tard, l'album est terminé. Strange Little Birds, le sixième album du groupe, est publié le 10 juin 2016[15].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Leur style musical est défini comme étant à la fois rock alternatif, post-grunge et électronique. Les membres de Garbage mentionnent parmi leurs influences, Roxy Music, The Pretenders[16], Siouxsie and the Banshees[16],[17], Patti Smith[16], David Bowie[16], Blondie et My Bloody Valentine.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 1996 - Garbage Video (vidéo-clips du 1er album du groupe)
  • 2007 - Absolute Garbage (compilation 16 vidéo-clips + documentaire de 69 min)
  • 2013 - One Mile High... Live (filmé le 6 octobre 2012 à l'Odgen Theater de Denver, USA)

Réalisateurs[modifier | modifier le code]

  • Samuel Bayer : Vow, Only happy When It Rains, Stupid Girl
  • Stéphane Sednaoui : Queer, Milk (version en plan unique), You Look So Fine
  • Declan Lowney : Milk (version montée)
  • Andrea Giacobbe : Push It
  • Matthew Rolston : I Think I'm Paranoid
  • Dawn Shadforth : Special
  • Sophie Muller : When I Grow Up (versions live et concept), The Trick Is To Keep Breathing, Why Do You Love Me, Bleed Like Me, Sex Is Not The Enemy, Run Baby Run, Tell Me Where It Hurts, Because The Night
  • Philip Stolzl : The World Is Not Enough
  • Don Cameron : Androgyny
  • Joseph Kahn : Cherry Lips (Go Baby Go!)
  • Francis Lawrence : Breaking Up The Girl
  • Henry Moore Selder : Shut Your Mouth
  • Matt Irwin : Blood For Poppies
  • Julie Orser : Big Bright World

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Craig McLean, « Shirley Manson interview: Breaking up the garbage girl », The Guardian, .
  2. (en) Richard Harrington, « Fresh Garbage », The Washington Post, (consulté le 9 juillet 2017).
  3. Philippe Jugé. « "Garbage de Garbage" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 30 juillet 2017). Magic. mars 1996. consulté le 12-12-2011.
  4. a et b (en) Jillian Mapes, « Butch Vig: Garbage's Hiatus Cleared Members' 'Baggage' », New York, Billboard, (consulté le 22 octobre 2011).
  5. « Garbage annonce un nouvel album », sur OUÏ FM.
  6. « Garbage de retour prochainement selon Shirley Manson », 2kmusic.com, novembre 2010
  7. « Garbage: 2012 Album Preview », billboard, (consulté le 28 janvier 2012)
  8. « Garbage announce first new album in seven years »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.garbage.com, (consulté le 4 février 2012)
  9. « Garbage tour 2012 ». garbage.com, consulté le 4 avril 2012.
  10. (en) « Garbage unveil new song "The Chemicals" featuring Silversun Pickups’ Brian Aubert », Consequence of Sound, (consulté le 3 septembre 2015).
  11. (en) « See Garbage and Screaming Females Record Patti Smith’s ‘Because the Night’ », Spin, (consulté le 3 septembre 2015).
  12. (en) « Garbage to Release Live DVD, "One Mile High…Live", in May », New Rock 101.9 (consulté le 16 mai 2013).
  13. (en) « Garbage 20th Anniversary in full ».
  14. (en) « Garbage @ 013 - Tilburg (NL) - 04.11.2015 - 20 Years Queer », Youtube (consulté le 10 février 2015).
  15. (en) Dana Getz, « Garbage announce new album title », Entertainment Weekly, (consulté le 23 février 2016).
  16. a, b, c et d Dave Simpson, "Rebellious Jukebox", Melody Maker, 28 mars 1998
  17. (en) Shirley Manson (foreword) and Mark Paytress, Siouxsie & the Banshees: The Authorised Biography, Sanctuary, (ISBN 978-1-86074-375-7), p. 27
  18. a et b Les charts français - Albums - lescharts.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Garbage réinventant le rock, Lola Fernandez, collection Images du rock, La Mascara, 1999
  • Garbage de A à Z, Antoine Barde et Patrice Verry, MusicBook, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :