Patrice Caratini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrice Caratini
Nom de naissance Patrice Caratini
Naissance (71 ans)
Neuilly-sur-Seine
Activité principale Contrebassiste, compositeur, chef d'orchestre
Genre musical Jazz
Instruments Contrebasse
Site officiel http://www.caratini.com

Patrice Caratini est un contrebassiste, compositeur et chef d'orchestre français, né le à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France)

Sa carrière commence dans les clubs parisiens dans lesquels il joue du jazz avec Michel Roques et Franco Manzecchi. D'autres musiciens se joignent alors à lui, comme les pianistes Georges Arvanitas, Martial Solal et Mal Waldron (disque "Ursula" avec Franco Manzecchi en 1969 sur Musica records) ou encore le tromboniste Slide Hampton. En 1976, il forme un duo avec le guitariste Marc Fosset, rejoint par l’accordéoniste Marcel Azzola. Ainsi ils accompagnent Stéphane Grappelli pendant plus de dix ans. C'est lui qui est à la tête de l'orchestre de jazz accompagnant l'album violet de Maxime Le Forestier, en particulier dans la chanson Le fantôme de Pierrot. C'est aussi lui qui accompagne Maxime Le Forestier à la contrebasse lors du concert Olympia 1973.

En compagnie du bandonéoniste Juan José Mosalini et du pianiste Gustavo Beytelmann, il joue également du tango contemporain.

En 1980, il crée un onztet et compose pour lui-même et pour d'autres formations. En 1992, il participe activement à la création de l’Union des Musiciens de Jazz (UMJ). En 2007, il crée à Sceaux (Hauts-de-Seine) Xocoatl, une œuvre pour grand chœur, orchestre de jazz et récitant avec le Chœur Nicolas de Grigny.

En 2003, il crée avec Jean-Rémy Guédon l'association Grands Formats, fédération d'orchestres qui regroupe des ensembles professionnels de jazz et de musiques à improviser porteurs de projets artistiques. Elle a pour ambition de favoriser le développement et le rayonnement de ces orchestres en France et à l'international[1].

Patrice Caratini reçoit le 10 décembre 2007 le Grand prix du jazz de la Sacem[2].

Patrice est le père du clarinettiste Clément Caratini et du comédien Louis Caratini.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Site officiel de la fédération nationale Grands Formtas », sur Grands Formats (consulté le 30 janvier 2017)
  2. Jazzman, janvier 2008, n°142, p. 23

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.caratini.com/presse/index.html