Zach Zoya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zach Zoya
Nom de naissance Zacharie Morier-Gxoyiya
Naissance (24 ans)
Rouyn-Noranda, Québec, Canada
Activité principale Chanteur
Auteur-compositeur
Genre musical Hip-hop, rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2016
Labels « 7ième Ciel »

Zacharie Morier-Gxoyiya, né le à Rouyn-Noranda au Canada, est un auteur-compositeur-interprète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père a émigré au Canada pour fuir l’apartheid en Afrique du Sud. Ses parents se sont rencontrés à Winnipeg, puis sont venus vivre en Abitibi-Témiscamingue en raison du poste de médecin de sa mère[1]. Bien qu'il ne commence à rapper qu'à 16 ans, la musique accompagne Zach Zoya depuis son plus jeune âge. Comme il n'y a ni ordinateur ni téléviseur à la maison, la musique agit comme source de distraction[2].

En 2016, il quitte le nid familial pour tenter sa chance à Montréal. C'est à partir de ce moment qu'il attire le regard des médias spécialisés en rap québécois[3]. Il a fait ses débuts avec la maison de disques rouynorandienne 7ième Ciel, mais contrairement à ses compagnons de label, il est l'un des rares artistes à être originaire de cette ville[4]. En , le chanteur est présent lors de la grande nuit Hip-hop du Festival de Musique Émergente à Rouyn-Noranda[5].

En , il sort son deuxième EP, Spectrum, après plus de deux ans de préparation. Plusieurs festivals auxquels il souhaite participer sont annulés en raison de la pandémie mondiale Coronavirus[6]. Heureusement, il est invité à participer à la série Artist Spotlight du Toronto Ultra et à donner un concert virtuel pour la Call of Duty League Home Series Weekend[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

  • Misstape (produit par High Klassified) (2018)
  • Spectrum (2020)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Superficial (2017)
  • Who Dat (2018)
  • Slurpee (2020)
  • Le Cap (2020)
  • In Da Way (2020)
  • Cold World (2021)
  • Feelings (2021)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérémie McEwen, « JE M’ENVOLERAI », sur plus.lapresse.ca, (consulté le )
  2. Stéphanie Vallet, « Zach Zoya, étoile montante du rap anglo québécois », sur lapresse.ca, (consulté le )
  3. Philippe Renaud, « Zach Zoya, dans le rap comme au hockey », sur ledevoir.com, (consulté le )
  4. (en) Erik Leijon, « Quebec’s Zach Zoya Is Ready to Tell the World Who He Is », sur complex.com, (consulté le )
  5. Samuel Daigle-Garneau, « Loud, FouKi et Zach Zoya ont attiré la plus grosse foule de l’histoire du FME en 16 ans d’existence », sur hhqc.com, (consulté le )
  6. Philippe Renaud, « Zach Zoya, la voix de l’espoir », sur ledevoir.com, (consulté le )
  7. (en) « ZACH ZOYA RELEASES HIGHLY ANTICIPATED DEBUT EP SPECTRUM », sur umusic.ca, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]