Michel Faubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Faubert
La symphonie rapaillee 041a.jpg

Michel Faubert, en répétition de La symphonie rapaillée, aux FrancoFolies de Montréal, le 22 juin 2014

Biographie
Naissance
Activité
Autres informations
Site web

Michel Faubert est un conteur, un chanteur et un ethnographe québécois, né en 1959 à Rigaud[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès 1978, inspiré par le mouvement de retour aux racines québécoises, il entreprend la collecte de chansons et de contes auprès de personnes âgées de sa région, puis dans l'ensemble du Québec et en Acadie. Ce matériel, teinté de fantastique populaire, lui sert à enregistrer un premier disque en 1992, Maudite mémoire, dans lequel figurent des complaintes médiévales mais aussi des chansons de taverne.

Parallèlement, Faubert entreprend de collaborer avec de nombreux artistes, comme le violoncelliste Claude Lamothe ou le groupe traditionaliste La Bottine souriante, et fonde le groupe de chants a capella Les Charbonniers de l'enfer avec quatre autres chanteurs.

En 1995, il monte le spectacle de contes Le Passeur, qu'il présente au Québec, au Canada et en Europe, et qui lui vaut la médaille d'or des Jeux de la Francophonie tenus à Madagascar en 1997, dans la catégorie « Conteur ». La même année, il lance un nouveau disque de chansons, L'écho des bois. Un prix Félix lui est attribué lors du vingtième gala de l'ADISQ dans la catégorie « album folk de l'année »[2].

Un nouveau spectacle de contes, L'âme qui sortait par la bouche du dormeur, est présenté en 1999, suivi l'année suivante par un nouveau disque consacré aux complaintes a capella, La Récompense[2].

En 2006, il collabore avec Jérôme Minière pour créer un genre musical nouveau, nourri de leurs univers respectifs, qui donne lieu à un spectacle et un disque, La fin du monde[3].

Discographie[4][modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1992: Maudite mémoire
  • 1995: Carême et mardi gras
  • 1997: L'écho des bois
  • 1997: Le passeur
  • 2000: La récompense
  • 2000: L'âme qui sortait par la bouche du dormeur
  • 2006: La fin du monde

En collaboration[modifier | modifier le code]

  • 1996: La mémoire des boîtes à chansons
  • 2005: Un trésor dans mon jardin
  • 2008: Douze hommes rapaillés
  • 2010: Douze hommes rapaillés, volume 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'année de sa naissance est donnée par le Catalogue Iris de Bibliothèque et Archives nationales du Québec: [1]
  2. a et b « Biographie de Michel Faubert », Radio France,‎
  3. « Présentation du disque La fin du monde », Bandeapart.fm,‎
  4. Site Le Parolier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]