Jain (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jain.
Jain
Description de cette image, également commentée ci-après

Jain en concert aux festival des vieilles charrues en 2016

Informations générales
Nom de naissance Jeanne Louise Galice
Naissance (25 ans)
Toulouse (Drapeau de la France France)
Activité principale Auteure-compositrice-interprète
Genre musical Pop, reggae, electro et world
Instruments Guitare, batterie, Musique Assistée par ordinateur et voix
Années actives 2008 - présent
Labels Sony Music
Site officiel www.jain-music.com

Jeanne Galice[1], dite Jain (prononcé [ˈeɪn]), est une auteur-compositrice-interprète française d'expression anglaise, née le à Toulouse.

Son premier album, Zanaka, sort le  ; il est certifié double disque de platine en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jain naît le à Toulouse. Elle a des origines malgaches par son grand-père maternel[2].

Voyages[modifier | modifier le code]

Elle parcourt le monde pour suivre les impératifs professionnels de son père, employé d'une compagnie pétrolière[2]. À neuf ans, Jain part avec sa famille à Dubaï où son père est muté[2]. C'est là qu'elle commence les percussions arabes. À l'âge de douze ans, elle se trouve au Congo-Brazzavile où elle découvre la batterie synthétique et trouve certaines de ses influences et son goût pour les mélodies dansantes. Au cours de ses voyages successifs elle découvre des musiques différentes qui sont à l'origine du métissage de ses propres compositions[2]. Elle apprend les percussions arabes au Moyen-Orient et la batterie en Occident (en France, à Pau).

Études[modifier | modifier le code]

Elle passe son baccalauréat à Abu Dhabi.

À dix-huit ans, elle se rend à Paris[2] pour intégrer une école préparatoire en art[3].

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Elle choisit de prendre le pseudo Jaïn en référence à une phrase du jaïnisme, religion proche de l'hindouisme qui dit : « Ne sois pas désolé de perdre et ne sois pas fier si tu gagnes »[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Jain commence à composer quelques maquettes à Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville. Elle y rencontre Monsieur Flash, qui lui fait découvrir la programmation musicale. Elle publie alors ses maquettes sur Myspace, qui seront repérées par Dready, son manager actuel. Yodelice découvre également ses maquettes et invite Jain à le rencontrer à Paris. Ils commencent alors à travailler ensemble, et Yodelice l'aide à lancer sa carrière[4].

Elle réalise les premières parties de la tournée de Yodelice[5]. Ensemble, ils passent à Taratata en 2013 et livrent une reprise en duo de Redemption Song[6].

Yodelice devient son producteur et collabore à la réalisation de son premier EP intitulé Hope. L'EP contient le titre Come, qui rencontre un certain succès en France, mais aussi en Pologne, où il est choisi comme jingle par la chaîne de télévision Polsat[7].

Jain se produit en 2015 au festival Solidays, au BIG Festival (Biarritz International Groove) à Biarritz et au festival Bebop[5],[8].

Son premier album, sorti le , s'intitule Zanaka[9], ce qui signifie « enfant » en malgache. Zanaka est certifié disque d'or en février 2016 pour s'être écoulé à plus de 50 000 exemplaires en France[10]. Le 25 novembre de cette même année, une réédition de l'album sort avec quelques inédits et remixes.

En février 2016, son album Zanaka est nommé dans la catégorie « Album révélation » aux Victoires de la musique.

En février 2017, le clip de Makeba obtient la Victoire du meilleur clip de l'année et Jain obtient la Victoire de l'artiste féminine de l'année. Entretemps, elle participe à la chanson L'Âme au Mali avec M et le duo Amadou et Mariam sur l'album collectif Lamomali. En juillet, elle dévoile le clip de la chanson Dynabeat, paru sur l'édition deluxe de son premier album[11].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Jain a une identité visuelle très travaillée. Elle indique y porter une attention particulière, que ce soit pour son apparence ou pour la mise en scène lors de ses prestations en direct[12].

Elle est le plus souvent vêtue d'une petite robe noire et blanche à col Claudine. Elle indique l'avoir choisie pour avoir une tenue décalée par rapport à son art : « Cette robe n’a pas grand-chose à voir avec ma musique, elle est là pour illustrer un contraste entre mes chansons, elle détonne par rapport à ma musique qui est chaleureuse. Je voulais aussi à tout prix éviter le cliché de la chanteuse guitare/voix qui fait du reggae. »[13]

Jain recouvre de ses propres dessins ses instruments, le décor de ses concerts, ou encore ses chaussures[12].

Influences[modifier | modifier le code]

Jain a des influences musicales variées, comme on peut l'entendre dans le mélange des genres de ses musiques. En passant du hip-hop américain, avec des artistes comme ASAP Rocky, Joey Badass ou Tupac, à la soul d'Otis Redding, elle se dit également très influencée par les musiques d'origine africaine[4],[12],[14]. Sa mère lui a fait découvrir très jeune des artistes comme Youssou N'Dour, Salif Keïta ou Oumou Sangaré. Toute petite, Jain écoutait Miriam Makeba, artiste à qui elle rend hommage dans sa musique Makeba[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Utilisations des chansons de Jain[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le coup de cœur musical d'Annette Gerlach », sur http://sites.arte.tv, (consulté le 27 octobre 2016)
  2. a, b, c, d, e et f Rania Hoballah, « Qui est Jain, la favorite des Victoires de la musique 2017 ? », lci.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Congo, Yodelice et Myspace : La chanteuse Jain se dévoile », sur 20 Minutes (consulté le 4 octobre 2015).
  4. a et b « Jain, le nouveau talent de la scène française – Interview Exclusive », sur le-coin-du-guitariste.com (consulté le 4 novembre 2015)
  5. a et b « VIDÉO - Jain interprète un titre de son EP dans "Le Grand Studio RTL" », sur rtl.fr (consulté le 4 octobre 2015)
  6. « 3 bonnes raisons d'écouter le premier EP de Jain, "Hope" », sur Metronews (consulté le 4 octobre 2015)
  7. (pl) « Piosenka z reklamy Polsatu 2015 - francuska piosenka zostanie hitem? », sur eska (consulté le 1er novembre 2015)
  8. « Jain : une jeune artiste fraîche et énergique ! », sur stylistic.fr (consulté le 4 octobre 2015)
  9. « Interview : Jain, 12 choses à savoir sur la chanteuse », sur stylistic.fr (consulté le 4 octobre 2015)
  10. « Jain est disque d’or avec « Zanaka » ! », sur www.live-actu.com (consulté le 19 février 2016).
  11. JAINVEVO, « Jain - Dynabeat », (consulté le 10 juillet 2017)
  12. a, b, c et d « Interview Jain », sur Indiemusic, (consulté le 4 novembre 2015)
  13. Joz2p, « [ITW] Rencontre avec JAIN », sur betcpop.com, (consulté le 22 décembre 2015)
  14. « Jain, la révélation musicale de l'été (interview) », sur aufeminin.com, (consulté le 4 novembre 2015)
  15. Louise Wessbecher, « Louane et Jain, grandes gagnantes dans le cœur du public et du jury du Prix Talents W9 », (consulté le 19 février 2016)
  16. Joséfa Lopez, « Victoires de la musique : les nommés en session acoustique », (consulté le 19 février 2016).
  17. « NRJ Music Awards 2016 - Nommés », sur NRJ.fr (consulté le 13 novembre 2016).
  18. « Sport Orange Sosh », sur musique-pub.com, (consulté le 12 octobre 2016).
  19. « Jain, musique de la nouvelle campagne Sosh », sur sonymusic.fr, (consulté le 12 octobre 2016).
  20. « Musique de pub Renault Scenic - 2016 », sur musique-pub.com, (consulté le 12 octobre 2016).
  21. (es)« La canción del anuncio de El Corte Inglés », sur levante-emv.com, (consulté le 17 décembre 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]