Metric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Metric
Description de cette image, également commentée ci-après
Emily Haines et Josh Winstead en concert avec Metric.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock indépendant[1], new wave[1], synthpop[1]
Années actives Depuis 1998
Labels Last Gang Records, Everloving Records, Metric Music International, Arts and Craft Mexico, Mom + Pop Music
Site officiel Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
Composition du groupe
Membres Emily Haines
James Shaw
Joshua Winstead
Joules Scott-Key

Metric est un groupe de rock indépendant canadien, originaire de Toronto, en Ontario. Il s'est formé en 1998 à New York, mais est actuellement basé à Toronto, en Ontario (Canada).

Leur premier EP, Static Anonymity EP produit par Jimmy Shaw, sort en 2002. Grow Up and Blow Away devait suivre sous le label Restless Records, mais il ne sortira jamais à cause d'un conflit avec la maison de disques. Ces démos circulent néanmoins sur Internet (une réédition de l'album vit finalement le jour le 26 juin 2007). À la fin de l'année précédente, le groupe s'est élargi et est devenu complet en intégrant deux américains : le bassiste Joshua Winstead et le batteur Joules Scott-Key. Le second album, Old World Underground, Where Are You Now ? est paru en 2003 en Amérique du Nord. À la suite de l'apparition du groupe dans le film Clean d'Olivier Assayas, l'album est sorti en France quelque temps après. Live it Out est sorti le 4 octobre 2005 au Canada et aux États-Unis. Fantasies, album de 2009, contient le nouveau titre Help I'm Alive.

Mike Shinoda (du groupe Linkin Park) a contacté le groupe au sujet du morceau Gold Guns Girl (paru sur l'album Fantasies) qu'il estimait être un thème parfait pour sa dernière exposition d'art Glorious Excess (Dies). Il a demandé au groupe s'il lui était possible d'en faire un remix pour l'occasion, proposition que le groupe a accepté. Ce morceau est disponible à l'écoute en exclusivité sur le site personnel de Shinoda. Le titre Gold Guns Girls fait partie de la bande sonore du jeu FIFA 10, de la bande son du film Bienvenue à Zombieland mais également comme générique de début et de fin de Totally Spies, le film, tous trois sortis en 2009. Haines et Shaw ont aussi joué avec Broken Social Scene et Haines a été invitée sur l'album de Stars, KC Accidentall et Delerium. En 2007, Haines se lance dans une carrière solo avec l'album Knives Don't Have You Back. Emily Haines est la fille du poète de jazz canadien Paul Haines (auteur notamment du livret d'Escalator over the Hill (Carla Bley, 1971)) et la sœur de la journaliste de télévision Avery Haines.

En 2010, Metric a également participé à la bande son de deux films très attendus : Twilight, chapitre III : Hésitation avec la chanson Eclipse (All Yours) et Scott Pilgrim (Scott Pilgrim vs. the World) avec le morceau Black Sheep. En 2012, ils participent à la BO du film Cosmopolis de David Cronenberg, en collaboration avec Howard Shore. Leur cinquième album s'intitule Synthetica et est paru le . Le morceau Speed the Collapse fait notamment partie de la bande-son du jeu vidéo FIFA 13.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Metric en concert en 2005.

Née à New Delhi, en Inde, et ayant grandie à Cache Bay, en Ontario, Emily Haines vit avec la double nationalité au Canada et États-Unis, ses parents étant d'origines américaines[2]. Fille du poète Paul Haines (mieux connu pour s'être associé à Carla Bley), Haines quitte London à l'âge de trois ans.

Haines étudie à l'Etobicoke School of the Arts[1]. Ici, elle rencontre Amy Millan (future membre des Stars et Broken Social Scene), et Kevin Drew (futur membre de Broken Social Scene)[1]. Haines et Millan forment brièvement leur premier groupe en 1990 pendant leurs études à l'ESA. Haines aira à l'université de Colombie-Britannique à Vancouver en 1992–1993, à Toronto en 1995, et l'université Concordia de Montréal en 1995–1996. Elle distribue en 1996 un premier album intitulé Cut in Half and Also Double.

Le groupe comprend au départ une chanteuse (qui joue également du clavier), Haines, et un guitariste Jimmy Shaw, tous deux canadiens, qui sont les fondateurs du groupe. Emily écrit, Jimmy compose. Leurs premières démos sont réunies sous le titre de Mainstream EP en 1998.

Grow Up and Blow Away (2001–2002)[modifier | modifier le code]

Metric au 9:30 Club, en 2004.

Metric continue de travailler sur son premier album pendant les premiers mois de 2001. Désormais intitulé Grow Up and Blow Away, l'opus est stylistiquement et musicalement plus mûr que l'EP Mainstream. Haines et Shaw terminent l'album en avril et réussissent à trouver un label auquel le publier, le label indépendant américain Restless Records. L'album (produit par Shaw) est repoussé pendant des années par leur label, Restless Records. Il est finalement publié en 2007 chez Last Gang Records.

Grow Up and Blow Away comprend des morceaux uptempo comme la chanson-titre Grow Up and Blow Away, Raw Sugar, et Soft Rock Star, downtempo comme White Gold, The Twist, et Rock Me Now (qui fait participer Shaw au chant, des spoken words de Haines). Parkdale, avec Shaw à la trompette une intro en fanfare, concerne le quartier de Parkdale, à Toronto. La même année, le groupe sort Static Anonymity, un EP qui comprend cinq morceaux. Trois morceaux de l'EP sont issus de Grow Up and Blow Away. Au printemps 2001, Metric recrute le batteur Joules Scott-Key, originaire de Flint, Michigan, et le bassiste Joshua Winstead (du Texas). Metric passe la plupart de son temps en studio et en concert jouant des morceaux axés synthétiseur et boite à rythmes

Metric attire l'intérêt national en août 2001 avec Be Afraid qui sert de publicité pour I-Zone Pocket Fortune de Polaroid[3]

Old World Underground, Where Are You Now? (2003–2004)[modifier | modifier le code]

En 2003, Metric publie son premier album, Old World Underground, Where Are You Now?, chez Last Gang Records. L'album est produit par Michael Andrews et est enregistré au Elgonix Labs, Los Angeles, USA. Ils voyageront jusqu'à LA et devient un groupe local bien connu, au Silverlake Lounge et Spaceland[4]. Old World Underground, Where Are You Now? est bien accueilli. En 2005, l'album est certifié disque d'or au Canada.

Les morceaux Combat Baby et Dead Disco sont des singles. Combat Baby est sorti en téléchargement libre sur iTunes en 2004. Metric participe au fil français indépendant, Clean[5] réalisé par Olivier Assayas avec Maggie Cheung. Le groupe y joue le morceau Dead Disco et participe à une petite séquence. Le film est nommé pour un Palme d'or au festival du film de Cannes.

Live It Out et Grow Up and Blow Away (2005–2007)[modifier | modifier le code]

Metric live at Washington, DC 2006

Le 4 octobre 2005, Metric publie son deuxième album, Live It Out, chez Last Gang Records. L'album, produit par James Shaw, est bien accueilli. Live It Out est un succès au Canada. Les trois singles sont Monster Hospital, Poster of a Girl et Empty. Monster Hospital devient morceau de la semaine au magazine NME[6] et remporte la 12e place des NME Tracks de 2006[6]. Live It Out est aussi 38e des NME Recordings de 2006[6].

Pendant ce temps, Metric est apprroché accepte d'ouvir pour les Rolling Stones dont la tournée coïncide avec le leur à New York. Le groupe tourne au Royaume-Uni avec Bloc Party et joue au Reading and Leeds Festival, The Great Escape de Brighton, et au Wireless Festival au Hyde Park de Londres. Le groupe joue dans de nombreux pays en soutien à Live it Out. Le 26 juin 2007, Last Gang Records édite l'album Grow Up and Blow Away (2001), accompagné d'une liste de piste alternée. En étté 2007, quatre morceaux sont joués sur la route par le groupe, appelés Black Sheep, The Hooks, Stadium Love, et Up in Flames. Le 4 octobre 2007, Metric joue un webcast au programme Hey Play This sur Myspace.

Fantasies (2008–2011)[modifier | modifier le code]

Emily Haines et Josh Winstead jouant avec Metric, en 2009.

Le groupe joue à des dates tirées au sort en 2008 au Canada, au Mexique et au Brésil avant de travailler sur un quatrième album. Ils jouent au Coachella Festival le 27 avril 2008[7] et à l'Ottawa Bluesfest le 11 juillet 2008, en plus d'une apparition au Pemberton Music Festival de Pemberton, en Colombie-Britannique, le 25 juillet 2008 et au All Points West Music & Arts Festival dans le New Jersey le 9 août 2008.

Leur quatrième album, Fantasies, est auto-publié le 7 avril 2009 chez Last Gang Records au Canada, et sur leur propre label, Metric Music International. L'album est produit par Gavin Brown et James Shaw et est enregistré aux Electric Lady Studios de New York. Fantasies est publié en de multiples versions : édition standard (avec dix morceaux), édition deluxe (avec quatre nouveaux morceaux), édition deluxe UK (avec dix nouveaux morceaux), et Expanded Edition (un second disque avec dix morceaux). Fantasies est généralement bien accueilli par les fans et les critiques. Le clip de Gimme Sympathy est publié sur Myspace le 16 mars 2009.

Le 30 août 2009, Mike Shinoda de Linkin Park effectue un remix de leur morceau Gold Guns Girls mis en streaming sur son site web. Il utilisera le remix comme thème de son exhibition Glorious Excess (Dies), et sera plus tard inclus dans la compilation Music for Relief de Linkin Park en hommage aux victimes du séisme de Haiti en 2010[8]. Le 27 octobre 2009, Metric sort un EP cinq pistes intitulé Plug in Plug Out qui comprend des versions acoustiques de morceaux issus de Fantasies. L'EP est exclusivement disponible sur Amazon pendant 30 jours[9].

En décembre 2009, le groupe produit un t-shirt de charité pour le Yellow Bird Project afin d'élever des fonds pour l'éducation musicale au Canada[10].

Le morceau Black Sheep est publié le 10 août 2010, sur leur page Myspace[11]. Le morceau est inclus dans la bande son du film Scott Pilgrim vs. the World. Le groupe tourne ensuite sur la côte ouest des États-Unis[12]. Metric remporte deux prix aux Juno Awards de la même année. Le 8 juin 2010, la bande son du film Twilight, chapitre III : Hésitation est publiée et comprend le morceau de Metric, Eclipse (All Yours)[13]. Le 21 juillet 2010, le groupe joue à l'émission américaine The Tonight Show with Jay Leno.

Le 4 janvier 2011, Metric sort un iTunes Session EP exclusivement sur iTunes, comprenant huit morceaux live dont Hustle Rose, Empty et une reprise de Expecting to Fly de Buffalo Springfield, ainsi qu'une interview de 30 minutes[14]. En octobre 2011, Metric publie une collection de remixes issus de Fantasies intitulée Fantasies Flashbacks sur le site web Indaba Music. Le groupe sort toutes ces chansons individuellement permettant ainsi au public de les remixer à leur guise. Un album non officiel, Electrified Fantasies, avec 14 remixes, est publié en janvier 2012[15]. Les morceaux sont sélectionnés sur 1 767 remixes et sont sous licence Creative Commons[16].

Synthetica et Cosmopolis (2012–2014)[modifier | modifier le code]

Metric en tournée au Canada en 2012.

En octobre 2011 Haines annonce la sortie d'un cinquième album. L'album Synthetica est publié le 12 juin 2012 sur leur propre label, Metric Music International, et est bien accueilli. Synthetica est produit par Gavin Brown, John O'Mahony, Liam O'Neil, James Shaw, et enregistré aux Giant Studios et aux Electric Lady Studios. L'album comprend aussi une collaboration avec Lou Reed, qui chantera avec Haines sur Wanderlust. Le premier single de l'album, Youth Without Youth, est publié sur Internet le 30 avril 2012[17].

Le 29 mai 2012, le groupe lance une partie de cache-cache avec les fans pour accéder à un vieux streaming de Synthetica[18]. Quelques jours plus tard, il est mis en ligne[19].

À la fin 2011, ils sont annoncés pour le drama Cosmopolis de David Cronenberg[20]. Les morceaux sont co-écrits par le compositeur Howard Shore et K'naan[21]. Le 20 novembre 2012, Metric sort une version deluxe de Synthetica, qui comprend des versions acoustiques des morceaux de l'album. En 2013, le groupe remporte deux Juno Awards : catégorie album alternatif de l'année pour Synthetica et producteur de l'année pour James Shaw.

Le 1er juillet 2013, Metric joue pour Stephen Harper. Haines expliquera qu'il (Harper) « n'était pas aussi ému que ça[22]. » Le groupe passe l'année 2014 à écrire son nouvel album.

Pagans in Vegas (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

En décembre 2014, Metric est annoncé au début de 2015 pour une nouvelle série appelée Sessions X avec notamment The Trews, Dear Rouge, et Buck 65. Dans une preview, Emily et Jimmy révèlent qu'ils joueront deux nouveaux morceaux intitulés I Forget Why et All In A Day. Ils joueront aussi des versions acoustiques de The Police and the Private et Dreams So Real[23].

Le 18 février 2015, Metric annonce une tournée européenne avec Imagine Dragons en été 2015. Le 11 mai 2015, Metric sort le morceau The Shade, premier single issu de leur futur album[24]. Le 2 juin 2015, Metric annonce le titre de l'album, Pagans in Vegas, et sa sortie pour le 18 septembre 2015[25]. Ils sortent aussi le morceau Cascades et annoncent d'autres nouveaux morceaux pour 2016[26]. Metric tourne en Europe et en Amérique du Sud jusqu'à la fin de 2015[27] . Ils joueront aux US avec Joywave[28].

Metric est nommé groupe de l'année aux Juno Awards de 2016[29].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Metric - Music Biography, Credits and Discography : AllMusic » (consulté le 21 avril 2013)
  2. « Metric Quotes », mfyi.com (consulté le 17 mai 2012) : « I have an identity crisis which is not resolved because I'm a dual citizen. My whole family is American, and I was born in India but I was raised in Canada. But all my extended family is American, I've held an American passport and I've spent my whole adult life in between New York and LA. So I feel like an American… and I also feel like a Canadian! I wish more people were dual citizens and then I wouldn't feel like such a freak. »
  3. Kirundist, « Polaroid i-Zone advert feat. Metric », (consulté le 5 janvier 2017)
  4. Kevin Bronson on May 4th, 2012, « 'Salvation' takes its leave of Silver Lake, while the Silverlake Lounge goes on without bookers the Fold – », Buzzbands.la, (consulté le 15 septembre 2017).
  5. « Metric - Live It Out - Review - Stylus Magazine » (consulté le 24 avril 2013)
  6. a, b et c (en) « Rocklist.net...NME End of Year Lists 2006... » (consulté le 22 avril 2013)
  7. (en) Melissa Goldstein, « Coachella '08 Reviewed, Day Three: Metric, I'm From Barcelona, Duffy, Stars, Sean Penn », Spin, (consulté le 28 novembre 2008).
  8. Mike Shinoda, « Shinoda+Metric Remix: GOLD GUNS GIRLS », MikeShinoda.com, (consulté le 29 juillet 2012)
  9. (en) « New Acoustic EP 'PLUG IN PLUG OUT' », Metric's MySpace blog, MySpace, (consulté le 31 octobre 2009)
  10. (en) Jack Riley, « Yellow Bird Project: Harnessing indie power to help those in need », The Independent, (consulté le 28 novembre 2013)
  11. Metric, « Black Sheep », Metric myspace, Myspace LLC, (consulté le 29 juillet 2012).
  12. « Tour Dates », Metric (consulté en 2 mars2010).
  13. (en) Connor McKnight, « Muse, Metric Confirmed For 'Twilight: Eclipse' Soundtrack », Billboard, 13 mzi 2010 (consulté le 3 juin 2012)
  14. « Exclusive Audio: Metric Offers an Orchestral Take on Buffalo Springfield » (consulté le 26 février 2012)
  15. Coccus, « Electrified Fantasies by Metric (Remixes by Various Artists) », coccus.bandcamp.com, Bandcamp, (consulté le 29 juillet 2012).
  16. « Metric remix contest on Indabamusic » (consulté le 16 février 2012)
  17. Jason Grishkoff, « Song of the Day: Metric's "Youth Without Youth" », Indie Shuffle, (consulté le 3 juin 2012)
  18. « Synthetica Hide + Seek », Metric, BMG Rights Management, (consulté le 3 juin 2012).
  19. (en) « Stream Metric's new album Synthetica », Rekwired, (consulté le 5 juin 2012).
  20. (en) Calum Shanlin, « Metric to Score Cronenberg's Cosmopolis », CBC Live, Canadian Broadcasting Corporation, (consulté en 3 juin, 2012).
  21. Kevin Jagernauth, « Cosmopolis Soundtrack Details Revealed, Features 3 New Songs By Metric, Howard Shore Score & More », IndieWire: The Playlist, indieWire, (consulté le 3 juin 2012).
  22. David Friend, « Q&A: Metric's Emily Haines on playing Parliament Hill, national pride, new music », (consulté le 14 juillet 2016)
  23. « Sessions X », Sessions X (consulté le 11 septembre 2015)
  24. « METRIC - The Shade (Official Version) », YouTube, (consulté le 11 septembre 2015).
  25. « Metric on Twitter », Twitter (consulté le 11 septembre 2015).
  26. « Metric Detail 'Pagans in Vegas' Album, Share New Single » (consulté le 11 septembre 2015).
  27. (en) « Metric announces November North American tour. »
  28. (en) « Metric Announces ‘I Can See The End’ Tour », Pollstar
  29. (en) « Nominees & Winners | The JUNO Awards », Junoawards.ca (consulté le 15 septembre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :