Chevelle (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevelle.
Chevelle
Description de cette image, également commentée ci-après

Chevelle en 2014.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-grunge, metal alternatif, hard rock, metal progressif, nu metal
Années actives Depuis 1995
Labels Squint Entertainment, Epic Records
Site officiel www.chevelleinc.com
Composition du groupe
Membres Pete Loeffler
Sam Loeffler
Dean Bernardini
Anciens membres Joe Loeffler

Chevelle est un groupe de rock et nu metal américain, originaire de Grayslake, dans l'Illinois. La musique du groupe rappelle par certains aspects celles de Helmet et Tool. Le groupe se compose à l'origine des frères Pete Loeffler (chant et guitare), Sam Loeffler (batterie et percussions) et Joe Loeffler (basse et chœurs)[1]. Après le départ de Joe en 2005, Geno Lenardo devient le bassiste jusqu'à son remplacement par le beau-frère de Pete et Sam, Dean Bernardini.

Chevelle compte plus de quatre million d'albums vendus aux États-Unis[2]. Le premier album du groupe, Point #1, est publié sur un petit label appelé Squint Entertainment. Le deuxième album de Chevelle, Wonder What's Next, publié le 8 octobre 2002, est certifié disque de platine par la RIAA après avoir débuté à la 14e place des classements américains Billboard 200. This Type of Thinking (Could Do Us In) (21 septembre 2004), le troisième labum du groupe, débute 8e et est certifié disque d'or. Chevelle publie ensuite un quatrième album, Vena Sera (3 avril 2007), un cinquième album, Sci-Fi Crimes, (31 août 2009), et un sixième album Hats Off to the Bull (6 décembre 2011).

Leur septième album, La Gárgola, est publié le 1er avril 2014. Leur huitième album, The North Corridor, est publié le 8 juillet 2016. Chevelle compte aussi deux albums live, des DVD et une compilation[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts, The Blue Album et Point #1 (1995–2001)[modifier | modifier le code]

Chevelle est formé en 1995 à Grayslake, dans l'Illinois, lorsque Pete Loeffler et Sam Loeffler commencent à se consacrer à la musique. Pete commence à jouer de la guitare et à chanter, tandis que Sam commence à jouer de la batterie, dans le garage de leurs parents. Leur frère cadet, Joe, se joint au groupe en 1995[4]. Le groupe s'étant formé à proximité de Chicago, les membres sont des musiciens autodidactes. Le nom de Chevelle s'inspire de la passion du groupe pour les voitures rapides[5]. Leur père était fan de la Chevrolet Chevelle[6]. Le groupe joue de petits concerts et dans des clubs autour de Chicago, dans l'Illinois, alors que Joe n'a que 14 ans[4].

Chevelle enregistre une démo sept pistes intitulée The Blue Album, publiée en 1998[7], et à joue à quelques concerts pendant les trois prochaines années durant lesquelles ils signent au label de Steve Taylor, Squint Entertainment[4],[8]. Le groupe enregistre avec Steve Albini pendant 17 jours aux Electrical Audio Studios et publie son premier album, Point #1 en 1999[9]. Il comprend deux singles qui s'accompagnent de vidéoclips, Point #1 et Mia[10]. Les chansons sont récompensés aux GMA Dove Awards respectivement en 2000 et 2001[11]. L'album reçoit un prix dans la catégorie d'« album de musique hard » en 2000 aux Dove Awards[12]. Point #1 est bien accueilli par The Phantom Tollbooth, un site web de musique chrétienne, et lr HM Magazine[13],[14], mais critiqué pour sa structure musicale répétitive par le Jesus Freak Hideout[15].

Wonder What's Next (2002–2003)[modifier | modifier le code]

Chevelle tourne en soutien à des groupes comme Sevendust, Machine Head, Filter, et Powerman 5000 à cette période. Squint Entertainment dépose le bilan en 2001, et le groupe signe avec Epic Records en 2002[4]. En 2002, Chevelle publie son deuxième album, Wonder What's Next, chez Epic Records. Le groupe publie le single The Red, qui atteint la troisième place des Hot Mainstream Rock Tracks, et la vidéo est jouée sur MTV[16]. Wonder What's Next atteint ensuite la 14e place du Billboard 200[17]. Brian O'Neil d'AllMusic explique que l'album « offre un son unique et inédit[18]. » Chevelle publie deux autres singles de l'album, Closure, et Send the Pain Below, ce dernier ayant atteint la première place des Mainstream Rock Chart et Modern Rock Tracks[16]. Wonder What's Next est certifié disque de platine par la RIAA, avec un million d'exemplaires vendus rien qu'aux États-Unis en 2003[19].

En 2003, Chevelle joue à l'Ozzfest, où le groupe enregistre son premier album live, Live from the Road, et un DVD live, Live from the Norva. Le groupe tourne en Europe avec Audioslave au début de 2003, et plus tard cette même année au Music as a Weapon Tour avec Disturbed. À leur tournée avec Disturbed, Chevelle participe à la compilation Music as a Weapon II, avec les chansons The Red et Forfeit[20]. Keith Miller d'EvangelSociety.org félicité Chevelle pour avoir tourné à l'Ozzfest avec des groupes comme Cradle of Filth, et pour y avoir montré des thèmes et paroles satanique et anti-chrétienne[21]. En 2004, Sam Loeffler explique que « C'est quelque chose qui va sans doute nous suivre jusqu'à la fin, mais c'est cool. C'est très simple. On a signé sur un label soutenu par Word Records (un label chrétien, dont les membres sont John Tesh et Amy Grant), alors l'album [Point #1] est dans les marchés chrétiens. C'était pas intentionnel[21],[22]. » Sam explique au Chicago Tribune, « Notre foi est très importante à nos yeux, mais c'est aussi très personnel[23]. »

This Type of Thinking (Could Do Us In) (2004–2006)[modifier | modifier le code]

This Type of Thinking (Could Do Us In) est enregistré au début de 2004, et publié en septembre 2004. L'album débute huitième du Billboard 200, et certifié disque d'or six semaines plus tard par la RIAA[17],[24]. Johnny Loftus d'AllMusic décrit les chansons de l'album comme « très dynamiques, mais prédéterminée[25]. La chanson Vitamin R (Leading Us Along) est publié comme premier single et atteint la première place du Mainstream Rock[16],[26]. » Deux autres singles sont publiés : The Clincher atteint la troisième place du Mainstream Rock Chart, et Panic Prone y atteint la 26e place[16]. Avant la sortie de l'album, Chevelle se popularise encore plus après la publication de The Clincher dans le jeu vidéo Madden NFL 2005[27].

Après la sortie de l'album, leur frère cadet, Joe Loeffler, quitte Chevelle. À cause de plusieurs versions racontées par les membres, il est impossible de dire s'il a été renvoyé ou s'il a quitté de son plein gré[28]. Cependant, d'après Ultimate Guitar Archive, Joe aurait été renvoyé[28]. Le groupe tourne en soutien à This Type of Thinking (Could Do Us In) aux côtés de Taproot et Thirty Seconds to Mars, et joue jusqu'en 2005 avec Geno Lenardo du groupe Filter. En 2006, Chevelle joue avec Nickelback aux États-Unis, avec leur nouveau bassiste permanent, Dean Bernardini, beau-frère des Loeffler et ami de longue date[28].

Vena Sera (2007–2008)[modifier | modifier le code]

Le chanteur et guitariste Pete Loeffler en 2007.

En 2006, Chevelle enregistre son quatrième album studio, intitulé Vena Sera. L'album est le premier de Chevelle enregistré avec Bernardini. Vena Sera est publié en avril 2007, et débute 12e du Billboard 200, avec 62 000 exemplaires vendus une semaine après publication[29]. Le titre de l'album se traduit par « veine liquide » en latin, représentant le sang de Chevelle qu'ils ont mis en produisant l'album, selon Pete[30].

Corey Apar d'AllMusic explique que « Vena Sera ne décevra probablement pas les fans, mais ce n'est pas le cas, tout simplement parce qu'il ressemble aux autres albums de Chevelle[31]. » Well Enough Alone, le premier single de l'album, s'inspire du départ de Joe Loeffler, et atteint la quatrième place des Mainstream Rock harts.[16]. Chevelle tourne avec Evanescence, Finger Eleven, et Strata entre mars et avril 2007, suivi par une tournée en tête d'affiche avec les deux derniers groupes. Le second single de l'album, I Get It, est publié le 12 juin 2007, et la vidéo débute sur MTV le 27 novembre 2007[32]. En juillet la même année, Chevelle tourne en Australie en soutien au groupe The Butterfly Effect. Pendant la tournée australienne, l'agent artistique de Chevelle, Rose, meurt d'un cancer[30].

Le 9 mai 2007, lors d'un concert à Fort Worth, dans le Texas, la caravane contenant tous les instruments de Chevelle a été cambriolée depuis leur hôtel où étaient les membres au même moment. Cependant, le groupe poste un message sur le web indiquant que la plupart des instruments sont étiquettés Chevelle et invendables sur des sites comme eBay[33].

Sci-Fi Crimes, Hats Off to the Bull et Stray Arrows (2009–2012)[modifier | modifier le code]

Pete sur scène au Carnival of Madness Tour en 2012 à la Laredo Energy Arena.

En 2009, Chevelle entre en studio à Nashville, dans le Tennessee, avec le producteur Brian Virtue. Sam Loeffler explique : « On a passé beaucoup de temps sur ces chansons qui sont différentes des anciennes, mais qui gardent nos passions. On est un groupe de hard rock mélodique, et c'est ce qui permet de nous maintenir en tant que musiciens[34]. » Le nouvel album, intitulé Sci-Fi Crimes est publié le 31 août 2009, et atteint la 6e place du Billboard 200 avec près de 46 000 exemplaires vendus, la meilleure performance du groupe en date[35]. L'album est félicité par Jared Johnson d'AllMusic pour leur nouvelle direction malgré les paroles. Pete Loeffler écrit normalement des paroles qui s'inspirent de sujets personnels, cependant sur Sci-Fi Crimes, il s'inspire d'apparitions, et de théories du complot[36]. La tournée qui suit la sortie de Sci-Fi Crimes se déroule en fin 2009. Chevelle joue aux côtés de Halestorm, Adelitas Way, et After Midnight Project[37],[38].

En janvier 2011, Chevelle publie un combo live CD/DVD intitulé Any Last Words. Cette sortie célèbre le dixième anniversaire de Chevelle[35]. En fin 2011, Chevelle publie Hats Off to the Bull, son sixième album studio. Le premier single de l'album est intitulé Face to the Floor, qui atteint la troisième place des Billboard Rock Songs[39]. L'album débute 20e des classements Billboard avec 43 000 exemplaires vendus la première semaine après publication[40]. Aussi, une compilation des meilleures chansons du groupe, Stray Arrows: A Collection of Favorites, est publiée le 4 décembre 2012. La compilation comprend 11 chansons, et une chanson inédite intitulée Fizgig[41].

La Gárgola et The North Corridor (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Après leur tournée en soutien à Hats off to the Bull en 2013, Chevelle entre en studio pour enregistrer son septième album, à nouveau avec Joe Barresi à la production[42]. Le groupe annonce la sortie de l'album pour le 1er avril 2014, sous le titre de La Gárgola (qui signifie « la gargouille » en espagnol)[43]. Le premier single de l'album, Take Out the Gunman, est publié le 3 février sur les chaînes Vevo et YouTube du groupe, et le single est publié le lendemain[44],[45]. L'album atteint le sommet du Rock Album Chart en avril 2014[46].

Le 22 mai 2015, un fan appelé Kyle Kirchhoff meurt lors d'un concert à Chicago après une chute[47]. Le groupe exprime plus tard son intérêt de faire de la musique plus agressive[48]. Le 10 mai 2016, le groupe annonce un nouvel album intitulé The North Corridor, qui sera publié le 8 juillet 2016. Le premier single, Joyride (Omen), atteint la première place des Hot Mainstream Rock Tracks[49],[50].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Pete Loeffler – chant, guitare (depuis 1995)
  • Sam Loeffler – batterie (depuis 1995)
  • Dean Bernardini – basse (depuis 2005)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Joe Loeffler – basse (1995–2005)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Point #1
  • 2002 : Wonder What's Next
  • 2004 : This Type of Thinking (Could Do Us In)
  • 2007 : Vena Sera
  • 2009 : Sci-Fi Crimes
  • 2011 : Hats Off to the Bull
  • 2014 : La Gárgola
  • 2016 : The North Corridor

Compilations et live[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Live from the Road

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Live from the Norva (concert enregistré à La Norva, Norfolk en Virginie, le 23 mai 2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Justin Style, « Chevelle: The Chicago hard rock trio breaking big in the mainstream », Crossrhythms.co.uk, (consulté le 15 mai 2014).
  2. (en) « Chevelle Interview KROQ Wennie Roast 2010 » (consulté le 16 novembre 2011).
  3. (en) « Chevelle (releases) », discogs (consulté le 30 mars 2016).
  4. a, b, c et d (en) « Chevelle Biography - Allmusic », AllMusic (consulté le 28 décembre 2007).
  5. (en) Mike 'Sandman' Sanders, « Chevelle Frontman Pete Loeffler Dishes on Hot Rods, 'Hats Off to the Bull' + More », loudwire.com, (consulté le 30 mars 2016).
  6. (en) « Chevelle », Christian Music (consulté le 28 décembre 2007).
  7. (en) « Chevelle - The Blue Album (demo) », discogs (consulté le 30 mars 2016).
  8. (en) « Steve Taylor Biography - Discography, Music, Lyrics, Album, CD, Career, Famous Works, and Awards », Musicianguide.com (consulté le 2 novembre 2011).
  9. (en) « Chevelle - Point #1 (album) », discogs (consulté le 30 mars 2016).
  10. (en) « Chevelle - Point #1 (single) », discogs (consulté le 30 mars 2016).
  11. (en) « Dove Award Recipients for Hard Music Recorded Song », Gospel Music Association (consulté le 15 novembre 2006).
  12. "(en) « Dove Award Recipients for Hard Music Album », Gospel Music Association (consulté le 15 novembre 2006).
  13. (en) « Point #1 », The Phantom Tollbooth, (consulté le 24 décembre 2007).
  14. (en) Chad Olson, « Album Reviews: Chevelle Point #1 », juillet–août 1999 (ISSN 1066-6923, consulté le 24 avril 2007).
  15. (en) John DiBase, « Chevelle, "Point #1" Review », Jesus Freak Hideout, (consulté le 24 décembre 2007).
  16. a, b, c, d et e (en) « Artist Chart History – Singles », Billboard (consulté le 24 décembre 2007).
  17. a et b (en) « Artist Chart History – Albums », Billboard (consulté le 24 décembre 2007).
  18. (en) « (((Wonder What's Next))) », AllMusic (consulté le 2 janvier 2008).
  19. (en) « Chevelle – Wonder What's Next (Epic) », Musicomh (consulté le 24 décembre 2007).
  20. (en) « Music as a Weapon II », Disturbed1 (consulté le 24 décembre 2007).
  21. a et b (en) « Chevelle's Uncertain Witness: », Evangel Society, (consulté le 25 décembre 2007).
  22. (en) « Chevelle This Type of Thinking (Could Do Us In) (Epic) » (consulté le 25 décembre 2007).
  23. (en) « Chevelle Live From the Road (Epic) » (consulté le 26 décembre 2007).
  24. (en) « November 2005 archive », Rough Edge, (consulté le 24 décembre 2007).
  25. (en) « This Type of Thinking (Could Do Us In) », AllMusic (consulté le 2 janvier 2008).
  26. (en) « Chevelle, Helmet Head SnoCore Tour », Anti Music, (consulté le 24 décembre 2007).
  27. (en) « EA Announces Madden NFL 2005 Soundtrack », Game Informer, (consulté le 24 décembre 2007).
  28. a, b et c (en) « Chevelle Bassist Fired? », Ultimate-guitar, (consulté le 24 décembre 2007).
  29. (en) « Now 24 Trumps Duff, McBride, Timbaland at No. 1 », sur Billboard, Billboard charts, .
  30. a et b (en) « Band notes », Chevelle (consulté le 25 décembre 2007).
  31. (en) « (((Vena Sera))) », AllMusic (consulté le 2 janvier 2008).
  32. (en) « Chevelle I Get It – Premiere videos », MTV, (consulté le 25 décembre 2007).
  33. (en) « Chevelle slowly recovering stonlen gear », Blabbermouth.net, (consulté le 12 août 2008).
  34. (en) « Chevelle: Video footage from the studio posted online », Blabbermouth.net, (consulté le 23 octobre 2016).
  35. a et b (en) « Chevelle to release Any Last Words? DVD », Blabbermouth.net, (consulté le 23 octobre 2016).
  36. (en) Jared Johnson, « Sci-fi Crimes », AllMusic (consulté le 18 mai 2012).
  37. (en) Jared Johnson, « Sci-Fi Crimes - Chevelle », AllMusic, (consulté le 3 juillet 2011).
  38. (en) « BLABBERMOUTH.NET - CHEVELLE's 'Sci-Fi Crimes' Cracks U.S. Top 10 », Blabbermouth.net (consulté le 23 octobre 2016).
  39. (en) « Face to the Floor - Chevelle », Billboard (consulté le 18 mai 2012).
  40. (en) « Chevelle's 'Hats Off to the Bull' crack U.S. Top 20 », Blabbermouth.net (consulté le 23 octobre 2016).
  41. (en) « Chevelle To Release "Stray Arrows: A Collection of Favorites" On Dec. 4th! » (consulté le 20 novembre 2012).
  42. (en) « Chevelle Drop New Single, Listen to 'Take Out The Gunman' [AUDIO] », Banana 101.5 (consulté le 3 février 2014).
  43. (en) « Chevelle Reveal First Song From New Album », antiMusic, (consulté le 7 février 2014).
  44. (en) « Chevelle Release New Single 'Take Out the Gunman' », Bloody Disgusting, (consulté le 7 février 2014).
  45. (en) « Chevelle Returns In April With 'La Gárgola' », Blabbermouth.net, (consulté le 7 février 2014).
  46. (en) Emily White, « Chevelle Scores First No. 1 on Rock Albums Chart », Billboard, (consulté le 30 mars 2016).
  47. (en) « Man dies after falling from catwalk at Aragon Ballroom », .
  48. (en) « 105.7 The Point Interview - Pointfest 2015 backstage interview », 1057thepoint.com.
  49. (en) « CHEVELLE: New Album Title, Cover Artwork Unveiled », (consulté le 5 août 2016).
  50. (en) « Chevelle Reveal 'The North Corridor' Album Title + Artwork » (consulté le 5 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]