Sophie Hunger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Welti et Hunger.
Sophie Hunger
Description de cette image, également commentée ci-après

Sophie Hunger en 2009

Informations générales
Surnom Sophie Hunger
Nom de naissance Émilie Jeanne-Sophie Welti
Naissance (34 ans)
Berne, Suisse
Genre musical folk-pop-blues
Instruments Guitare acoustique, Guitare électrique, Piano, Harmonica
Années actives Depuis 2006
Labels Two Gentlemen, Universal Music France, Decca Records
Site officiel www.sophiehunger.com

Émilie Jeanne-Sophie Welti alias Sophie Hunger, née le à Berne, est une chanteuse suisse de folk-pop-blues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sophie Hunger compose elle-même la plupart de ses chansons, soit en anglais, soit en suisse allemand, soit en allemand. Elle joue également de la guitare acoustique et électrique, du piano et de l'harmonica.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après sa révélation, fin 2006 en Suisse romande, Sophie Hunger et ses musiciens donnent un concert au Miles Davis Hall dans le cadre du Montreux Jazz Festival, le 6 juillet 2008. Après avoir produit elle-même un disque dans son salon, elle propose, en octobre 2008, l'album studio Monday's Ghost, produit avec Marcello Giuliani, suivi d'une tournée. 1983 est le titre du disque paru en 2010, produit avec Stéphane Briat.

En novembre 2011, elle effectue une tournée d'un mois aux États-Unis avec Michael Flury et Christian Prader. En septembre 2012 son quatrième album The Danger Of Light, produit par Adam Samuels, est suivi par une tournée au Canada et en Europe.

En avril 2015, Sophie Hunger sort Supermoon, son cinquième album, composé de dix-huit titres[1].

En septembre 2016, elle reçoit le Grand Prix Suisse de Musique[2].

Collaboration musicale[modifier | modifier le code]

Sophie Hunger lors de la conférence TED en juillet 2009
Sophie Hunger lors de la Leverkusener Jazztage en 2015

Sophie Hunger est habituellement accompagnée des musiciens suivants :

Autres musiciens accompagnant Sophie Hunger :

  • Sara Oswald, violoncelle), depuis octobre 2012 à décembre 2013
  • Michael Flury, trombone, glockenspiel, voix et clavier, jusqu'en septembre 2012
  • Christian Prader (guitare, flûte, voix) jusqu'à juin 2012
  • Marc Erbetta, batterie), en novembre et décembre 2010
  • Manuel Troller, guitare électrique
  • Balz Bachmann, guitare basse, jusqu'en 2009
  • Dominik Chansorn, batterie en octobre 2010
  • Julian Sartorius (batterie), de 2008 à 2010
  • Christoph Angehrn, guitare électrique de 2007 à 2008
  • Patrik Schmid, batterie, de 2007 à 2008
  • Matthias Spillmann, trompette
  • Evelinn Trouble, voix
  • Sébastien Choulet, voix
  • Mark Berube, piano en studio
  • Kristina Koropecki, violoncelle, en studio
  • Amélie Mandeville, guitare basse en studio
  • Josh Klinghoffer, guitare en studio

Discographie[modifier | modifier le code]

Sophie Hunger lors de la Leverkusener Jazztage en 2015

Albums[modifier | modifier le code]

Avec le groupe Fisher, sous le nom Emilie Welti[modifier | modifier le code]

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2007: Fauve & Raphelson with the Lausanne Sinfonietta, "Live At The Montreux Jazz Festival"
  • 2010 : Let me go! et Dirge (Bob Dylan), album 'In Between' d'Erik Truffaz
  • 2017 : "To the bone" de Steven Wilson

Écrits[modifier | modifier le code]

Parallèlement à son activité musicale, Sophie Hunger a aussi une activité d'écriture. En 2009 elle a rédigé des chroniques pour le journal Die Zeit dans lesquelles elle se transformait en Christian Seraphin Jenny qui se cache dans le journal et regarde le monde depuis sa cachette. En 2010 elle a commenté dans un compte-rendu fictionnel les Salzburger Festspiele[3] qu'elle présentait sous la forme d'une lettre à Thomas Bernhard. Dans le „Zeit online“, Hunger a commenté sa tournée américaine, commencée en octobre 2011.

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Depuis , l'entreprise de télécommunications Orange utilise le titre Sudden Dreams comme signature musicale et comme musique d'attente pour ses services d'assistance par téléphone en France[4].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]