Helen Merrill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Helen Merrill
Nom de naissance Jelena Ana Milčetić
Naissance
Genre musical Jazz
Années actives 1952 - aujourd'hui
Site officiel helenmerrill.com

Helen Merrill (née à New York, le ) est une chanteuse de jazz américaine, d'origine croate, qui s'est produite en concerts et a enregistré avec les plus grands noms du jazz américain et international. Sa carrière couvre plus de cinquante ans d'histoire du jazz vocal. Elle a enregistré plus d'une trentaine d'albums, dont plusieurs en duo : Charlie Byrd, Bill Evans, Ron Carter, Stan Getz, Gil Evans, Gary Peacock ...

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et début de carrière aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Jelena Ana Milčetić est née à New York en 1930 de parents croates. À partir de 14 ans, elle commence à chanter dans des clubs de jazz du Bronx. Elle débute sa carrière en 1952 lorsqu'on lui demande de chanter « A Cigarette For Company » avec le groupe de Earl Hines ; la chanson a été publié au label D'Oro. En 1954, Merrill enregistre son premier album avec le trompettiste Clifford Brown. L'album a été produit et arrangé par Quincy Jones, qui était alors âgé de vingt et un ans. Le succès de Helen Merrill a incité Mercure à lui faire signer un contrat de quatre albums supplémentaires.

Succès international[modifier | modifier le code]

Après avoir enregistré de façon sporadique dans les années 1950 et 1960, Merrill part en tournée en Europe, où elle a connu un succès non commercial qu'elle avait aux États-Unis. Elle s'installe pendant un certain temps en Italie, enregistrant là-bas un album et faisant des concerts avec des musiciens de jazz comme Piero Umiliani, Chet Baker, Romano Mussolini, et Stan Getz. En 1960, le compositeur Ennio Morricone a travaillé avec Helen Merrill sur un EP intitulé "Helen Merrill sings Italian Songs" au label RCA Italiana. Elle est revenue aux États-Unis dans les années 1960, mais a déménagé au Japon en 1966.

Années récentes[modifier | modifier le code]

Merrill est retournée aux États-Unis en 1972. Elle continue d'enregistrer en s'orientant vers d'autres styles musicaux comme la bossa nova ou en faisant un album de Noël. En 1994, elle fait un album en hommage à Clifford Brown. À ce jour, Merrill est toujours active dans le milieu de la musique

Discographie[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

La comédienne française Macha Méril (née « Maria-Magdalena Wladimirovna Gagarina ») choisit ce nom de scène car elle aimait beaucoup la chanteuse Helen Merrill[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mes dimanches avec... Macha Méril (vidéo) », sur lejdd.fr, (consulté le 8 mars 2014).
  • (en) Dahl, Linda (1984). Stormy Weather: The Music and Lives of a Century of Jazz Women. New York; Pantheon Books. (ISBN 0-87910-128-8).
  • (en) Owens, Thomas (1995). Bebop: The Music and Its Players. New York; Oxford University Press. (ISBN 0-19-505287-0).
  • Balen, Noël (2007, 5e édition), L'Odyssée du jazz, Liana Levi, (ISBN 2-86746-469-2).

Liens externes[modifier | modifier le code]