Lokua Kanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lokua Kanza
Description de l'image Lokua Kanza 2010.JPG.
Informations générales
Nom de naissance Pascal Lokua Kanza
Naissance (59 ans)
Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo Bukavu
Activité principale chanteur, multi-instrumentalist, auteur, compositeur, arrangeur, producteur
Genre musical World
Instruments Guitare, flûte, clavier, percussion
Années actives Depuis 1993 en solo
Labels Universal
BMG
No Format!
Site officiel Lokua Kanza
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kanza.

Lokua Kanza, de son vrai nom Pascal Lokua Kanza, est un chanteur, multi-instrumentiste, auteur, compositeur, arrangeur, et producteur né le à Bukavu en République démocratique du Congo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lokua Kanza est issu de l'union d'un père congolais et d'une mère rwandaise à Bukavu au Kivu dans la République démocratique du Congo, le Congo belge à l'époque. Très vite, la famille Lokua s'installe à Kinshasa, la capitale; une occasion pour le jeune Pascal de fréquenter les chorales chrétiennes mais aussi de se laisser gagner par l'ambiance musicale de l'époque, dominée par des « monstres sacrés » comme Grand Kalle ou Franco Luambo Makiadi. Initié à la musique par Ray Lema, avec lequel il collaborera, il s'inscrit au Conservatoire de Kinshasa avant de prendre la tête, à 19 ans seulement, du Ballet national de Kinshasa. Cette opportunité lui permet de joindre la formation d'Abeti Masikini, auprès de laquelle il acquiert une expérience sans précédent. Il vit en France depuis 1984, année durant laquelle il suit un temps les cours de jazz de Pierre Cullaz à Paris. Il retrouve ensuite Ray Lema et participe à l'album Bwana Zoulou Gang. Il devient l'arrangeur de la star Papa Wemba, notamment sur l'album Emotion. En 1991, il joue avec Manu Dibango, qui l'aide à lancer sa carrière solo. En octobre 1992, il fait la première partie de la béninoise Angélique Kidjo à l'Olympia. C'est à cette époque qu'il rencontre sa choriste, la sénégalaise Julia Sarr, et son percussionniste, Didi Ekukuan, auxquels il reste depuis indéfectiblement lié.

Déjà auteur de quatre albums qui puisent l'inspiration dans son riche bagage multiculturel et multilingue (swahili, kinyarwanda, lingala, français, anglais), il sort en 2005 Plus vivant, album entièrement écrit en français. On y trouve le titre éponyme, chanté en duo avec Corneille. Ses collaborations artistiques sont nombreuses. Il compose pour la diva sud-africaine Miriam Makeba et participe à la confection de la bande originale du film Saraka Bô de Denis Amar (1996), avec Richard Bohringer et Yvan Attal. Il s'offre également des duos de choix, avec Jean-Louis Aubert (1995) ou Faya Tess (album collectif Drop the Debt, 2003), et intervient auprès du collectif Bisso Na Bisso mené par le rappeur Passi (1999), qu'il retrouve sur son album Toyebi Te (2002). En 2004, il enregistre Toto Bona Lokua, un album coécrit avec Gérald Toto et Richard Bona. En 2008, il travaille avec l'artiste congolais Koffi Olomidé pour le titre Diabolos, sur l'album de ce dernier.

En 2016-2017, il est coach dans la première saison de The Voice Afrique francophone, qu'il remporte avec son talent Pamela Baketana. Il rejoint l'émission en 2017- 2018 pour être coach dans la deuxième saison.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

Compositions[modifier | modifier le code]

  • 1995 : pour Papa Wemba, sur l'album Emotion. Awa Y'Okeyi, Yolele, Rail On, Show Me the Way, Sala Keba
  • 1998 : pour Gabin Dabiré, sur l'album Tieru. Wo I Do, Kpew Knew Za
  • 1998 : pour Diane Solo, sur l'album Superman. Abidjan, Se Yo
  • 1998 : pour Chantal Taiba. Muinda Na Ngai
  • 1998 : pour Busi Mhlongo, sur l'album UrbanZulu. Yiswe Wabant'a Bami (featuring Lokua Kanza)
  • 1999 : pour Bisso Na Bisso, sur l'album Racines. Co-compositeur de Liberté
  • 1999 : pour Georges Decimus, sur l'album Urban Caraibes. Doudou
  • 1999 : pour Sara Tavares, sur l'album d'or Mi Ma Bo. I've Got a Song in My Heart, Tu es O Sol, Mi Ma Bo
  • 2000 : pour Marc Antoine, sur l'album Universal Language. Elikya
  • 2000 : pour Noa, sur l'album Blue Touches Blue. Hawk and Sparrow
  • 2001 : pour Miriam Makeba, sur l'album nominé aux Grammy Awards pour meilleur album Musique du Monde, Homeland. Homeland, Amaliya, Lindelani (featuring Lokua Kanza)
  • 2002 : pour Nana Mouskouri, sur l'album Fille du Soleil. Le chemin de la joie (featuring Lokua Kanza)
  • 2003 : pour Carlos Antunes, sur l'album Mundano. Mungu
  • 2004 : pour Mariana Montalvo, sur l'album Piel de Aceituna. El Encuentro
  • 2005 : pour Morley, sur l'album Days Like These. Raison d'être c'est l'amour (featuring Lokua Kanza)
  • 2006 : pour Zeynab, sur l'album Enfant.
  • 2008 : pour Ney Matagrosso, sur l'album Inclassificavèis. Lema
  • 2008: pour Luiza Possi, sur l'album Escuta.
  • 2010 : pour Vanessa Da Mata, sur l'album Bicicletas, Bolos e Otras Cosas.
  • 2010: pour Xavier Jouvelet, sur l'album Indigène. Blue Congo (featuring Lokua Kanza)
  • 2011 : pour Charlotte Dipanda, sur l'album Dube L'Am. Kumbe Elolo
  • 2012 : pour Gabriel Torres, sur l'album Ningun Lugar. Un Solo Latir
  • 2013 : pour Deep Forest, sur l'album Deep Africa. Loco (featuring Lokua Kanza), Mosika (featuring Lokua Kanza), Mosika Ending (featuring Lokua Kanza)
  • 2015 : pour Dobet Gnahore, sur l'album Na Dre. Na Dre

Collaborations[modifier | modifier le code]

Musique du Film

Musique Publicitaire

  • 1998 : Musique originelle pour Orange Côte d'Ivoire
  • 2012 : Musique originelle pour le lancement d'Orange au Congo RDC
  • 2017 : Musique originelle pour les 15 ans de Rawbank au Congo RDC

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]