Valaire (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Misteur Valaire)
Aller à : navigation, rechercher
Valaire
Description de cette image, également commentée ci-après

Valaire

Informations générales
Naissance Sherbrooke
Drapeau : Québec Québec, Drapeau du Canada Canada
Genre musical Pop, électro, électro-jazz, hip-hop
Instruments Basse, synthétiseurs, batterie, tables tournantes, percussions, trompette, saxophone
Labels Indica Records
Site officiel www.valaire.mu
Composition du groupe
Membres François-Simon Déziel (France)
Jonathan Drouin (DRouin)
Julien Harbec (Kilojules)
Thomas Hébert (Tō)
Louis-Pierre Phaneuf (Luis Clavis)

Valaire est un groupe de musique aux influences électro-jazz-hip-hop-rock et extraits sonores insolites, originaire de Sherbrooke.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et composition du groupe[modifier | modifier le code]

Valaire est composé de cinq musiciens :

Valaire est un groupe aux influences électro-jazz-hip-hop-rock-extraits-sonores-insolites. Le parcours commun des cinq membres originaires de Sherbrooke commence dans un bac à sable vers l’âge de six ans. Après un parcours scolaire à vocation musicale, ils ont fondé Misteur Valaire, en 2004 qui deviendra Valaire en 2016.

Tour à tour influencé par la découverte de l’électronique, un goût pour des styles musicaux diversifiés, la culture populaire ainsi qu’un intérêt étrange pour les extraits d’émissions de télévision douteuses, discours de politiciens oubliés et conversations de quidams, Valaire a produit quatre albums : Mr. Brian (2005), Friterday Night (2007), Golden Bombay (2010) et Bellevue (2013).

À l’automne 2014, Valaire, accompagné de Karim Ouellet lancent une pièce inédite : L’amour est un monstre. L’extrait radio se hisse au #1 BDS et y demeure plus de deux semaines.

Le groupe termine présentement la production de leur cinquième album, Oobopopop, qui verra le jour à l'automne 2016.

2005 - Mr.Brian[modifier | modifier le code]

Mr.Brian est le premier album du groupe. Encore nettement influencé par leur formation jazz, ce premier opus est très clairement teinté électro-jazz ou nu-jazz et se révèle très proche des sonorités des formations électro-jazz norvégiennes telles que Nils Petter Molvær et Jaga Jazzist (époque A Livingroom Hush), par exemple.

Distribué de façon quasi-confidentielle, cet album marque également l'arrivée du quintette à Montréal (Québec).

2007 - Friterday Night[modifier | modifier le code]

Pour son deuxième album, Valaire diversifie ses influences et développe une musique plus festive. Intégrant de nombreux samples à ses compositions, s'accompagnant de Vjing et de prestations scèniques, Friterday Night se tourne plus vers le live que l'album précédent.

Après sa sortie, le groupe se produit très régulièrement sur la scène québécoise et se fait remarquer lors d'événements marquants. En juin 2007, lors du Festival de la Chanson de Tadoussac, le plancher de la salle de spectacle s'écroule en raison de l'enthousiasme du public[1].

En 2007, Valaire remporte le prix Étoiles Galaxie de Radio-Canada.

En 2008, Valaire remporte le Prix de l'Enregistrement Indépendant' au gala MIMI (Montreal International Music Initiative)[2], le prix Étoiles Galaxie de Radio-Canada. Le groupe est également nommé dans la catégorie Album électronique de l'année au 30e Gala de l'ADISQ (Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo) ainsi que dans les catégories Révélation de l'année et Album électro de l'année au GAMIQ (Gala de l'Alternative Musicale Indépendante du Québec).

En février 2010, Valaire est un des groupes canadiens sélectionnés pour participer aux festivités des JO de Vancouver.

2010 - Golden Bombay[modifier | modifier le code]

Après deux ans et demi de tournée à travers le Québec, Valaire se lance dans la composition de son troisième album. Orientée plus pop, l'album est agrémenté de nombreux featurings: Bran van 3000, Fanny Bloom (de La Patère Rose), Béni BBQ, Gigi French (ex Hot Springs) et Senja Sargeant (de Ladies of the Canyon). À la suite du succès scénique de Friterday Night, le groupe fait appel à des collaborateurs pour développer son spectacle, Brigitte Poupart assurant la mise en scène, Loïc Thériault les projections et Geneviève Bouchard la conception des costumes.

Après le succès du concert de lancement de Golden Bombay le 18 mai 2010 au Club Soda à Montréal, le groupe part en tournée en Europe pour deux mois. À sa première semaine de sortie l'album se hisse troisième meilleure vente au Québec et 22e au Canada. Il est également nommé pour le prix Polaris.

L'album doit son nom à Gordon Bombay, l'entraineur des Mighty Ducks dans le film Jeu de puissance (Les Petits Champions en France).

En 2013, ils font le thème musical du show "en mode Salvail" avec l'animateur Éric Salvail.

2013 - Bellevue[modifier | modifier le code]

Pour Valaire, Bellevue se démarque des précédents albums. On y retrouve des sonorités plus éclectique et influences musicales diverses.

La création, le concept visuel, la présentation sur les planches et les sonorités sont soufflés par un vent de changement. L'horizon demeure le même, mais l'air a changé. Plus filtré, plus léger, un brin minimaliste.

On retrouve toujours des lignes électroniques énergiques (Don't Get Là), des influences multiples (la pièce El Kid rappelle l'épopée mexicaine tandis que Banana Land évoque un séjour sur une plage hawaïenne) et de nombreuses collaborations : Heems du groupe new-yorkais hip-hop Das Racist participe sur Life Gets Brutal, le Britannique Jamie Lidell chante sur Mountains Of Illusion. On notera aussi la participation à la voix et une première collaboration entre Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin sur le titre Known By Sight. De cette collaboration naitra quelques mois plus tard le duo Milk and Bone.

2016 - Oobopopop[modifier | modifier le code]

Le 29 avril 2016 Valaire dévoile un premier titre extrait d'Oobopopop: Whisky Dew. Une première pièce à saveur tropicale composée dans la Maison Joseph-Armand-Bombardier. Le titre grimpera à la deuxième place du Canada Viral 50 Spotify dès le lendemain de sa sortie et restera dans le top 10 pendant plus de deux semaines.

Le groupe change officiellement de nom, passant de Misteur Valaire à Valaire.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Concerts-événements[modifier | modifier le code]

Le groupe électro-jazz Misteur Valaire en concert symphonique avec l’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin.

Misteur Valaire Symphonique, jeudi 2 octobre 2014: ce concert met en scène Valaire et l'Orchestre Métropolitain de Montréal sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, avec chœur. Le concert fut présenté à l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal[3].

Chiffres[modifier | modifier le code]

  • Friterday Night a été mis en téléchargement libre dès sa sortie. Après 18 mois, il atteint les 47 500 téléchargements[4]. Le . Au Canada, un disque d'or est attribué à partir de 40 000 copies physiques vendues. Le groupe s'est alors attribué en vidéo un « disque dur d'or[5] ».

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2007
  • 2008
    • Prix de l'Enregistrement Indépendant au gala MIMI (Montreal International Music Initiative)
  • 2010
    • Prix du Spectacle de l'année au GAMIQ
  • 2011
    • Prix de l' Album électronique de l'année au gala de l'ADISQ pour Golden Bombay
  • 2014
    • Prix de l' Album électronique de l'année au gala de l'ADISQ pour Bellevue

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vidéo Youtube de la chute du plancher au Festival de la Chanson de Tadoussac
  2. Site officiel du MIMI
  3. « Misteur Valaire Symphonique : pari réussi! », sur QuébecSpot Média,‎ (consulté le 7 octobre 2014)
  4. « Misteur Valaire au Festival Urbain : Le quintette servira son électro-pop festive », Le Nouvelliste (Trois-Rivières),‎ , p. 26.
  5. Vidéo Youtube de la "cérémonie".

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :