Archer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wu Fu, général de la région de Gansu.

Un archer est une personne tirant à l'arc.

L'archer a la possibilité d'enflammer ses flèches pour incendier une structure de bois.

Note : Les flèches enflammées souvent tirés de l'imaginaire cinématographique afin de rendre des scènes d'actions épiques ou de l'imaginaire littéraire pour multiples raisons, ne sont pas une pratique des archers contrairement à ce que l'on pense souvent. En effet, les flèches en bois se consumerait bien trop rapidement, et la vitesse de la flèche éteindrait les flammes avant qu'elle ne se plante dans la structure en bois ou tout autre cible à atteindre. De plus, ce problème ne peut être remédié par un système semblable à celui utilisé pour les torche, car ce dernier rendrait la flèche bien trop lourde pour parcourir une grande distance. Ainsi, la flèche enflammée n'a pas une grande utilité.

Le pavesier est un valet muni de grands boucliers (terges, pavois) protégeant les archers[1].

Corporation des archers

Les archers dans l'Histoire[modifier | modifier le code]

Bataille d'Azincourt (1415)[modifier | modifier le code]

Lors de la bataille d'Azincourt en 1415, les archers, à l'abri de positions fortifiées, harcèlent le corps de bataille français qui tente de répondre par un assaut frontal. Embourbée et désorganisée, l'armée française subit de lourdes pertes.

Sébastien, seul saint patron des archers depuis le Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Un musée d'art sacré a vu le jour, en 1973, à Crépy-en-Valois, quand différentes communes des cantons de Crépy-en-Valois, Betz et Nanteuil-le-Haudoin ont décidé de regrouper les statues de leurs églises dans le château de Crépy. Saint Sébastien y tient une place particulière avec vingt-cinq exemplaires. Ceci est dû au fait que Sébastien est le seul saint patron des archers depuis le Moyen Âge[2].

Les archers dans la fiction[modifier | modifier le code]

  • Dans la mythologie
    • Cupidon, le dieu de l'amour dans la mythologie romaine est souvent représenté avec un arc et des flèches
    • Diane déesse de la chasse
    • Apollon, dieu du chant, de la musique et de la poésie, mais dont l'arc et les flèches lui permettent de porter la peste.
    • Arjuna, le troisième des cinq frères pândava dans le Mahâbhârata (La Grande Inde), épopée de la mythologie hindoue

NB : Guillaume Tell est un arbalétrier.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Gaier, Armes et combats dans l'univers médiéval, De Boeck Supérieur, (lire en ligne), p. 173
  2. Charles-Daniel Salch, avec la collaboration de Danielle Fèvre, Le musée municipal du château de Crépy-en-Valois, p. 4, Catalogue et légende des saints conservés au château, p. 5 à 47 Le musée municipal du château de Crépy-en-Valois (Légende dorée du Crépy, Castrum Europe, Éditions Accès, Strasbourg 2016