Belly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belly (homonymie).
Belly
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, dream pop, jangle pop
Années actives 19911996, depuis 2016
Labels Sire Records, Reprise Records, Warner Bros. Records, 4AD
Influences R.E.M., Kate Bush[1], Robyn Hitchcock
Site officiel bellyofficial.com
Composition du groupe
Anciens membres Tanya Donell
Fred Abong
Tom Gordman
Chris Gordman

Belly est un groupe de rock alternatif américain, originaire de Boston, dans le Massachusetts. Il est formé en 1991 et composé de Tanya Donelly, alors guitariste des Throwing Muses et des Breeders, et de Fred Abong. Basé à Boston dans le Massachusetts, le groupe était constitué de quatre membres, Tanya Donelly au chant, Fred Abong à la basse, Tom Gordman à la guitare et Chris Gordman à la batterie. Le groupe a été influencé par des artistes tels que R.E.M., Kate Bush ou Robyn Hitchcock[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Format et Star (1992–1993)[modifier | modifier le code]

Donelly nomme le groupe Belly alors qu'elle pensait à la phrase « both pretty and ugly » (« bedonnante et moche »)[3]. Le groupe joue son premier concert le 14 mars 1992 au bar 3's de Newport (Rhode Island)[4]. Leur premier EP, Slow Dust (1992), atteint la première place des classements indépendants britanniques. Peu après, leur single Feed the Tree fait le top 40 de l'UK Singles Chart et leur premier album, Star (1993), atteint la deuxième place de l'UK Albums Chart[5].

Aux États-Unis, l'album est certifié disque d'or par la RIAA, largement grâce au succès de Feed the Tree sur les chaines de radio Modern Rock et sur MTV en 1993. Les deux singles suivants sont publiés, Gepetto et Slow Dog, mais aucun n'atteint le succès initial de Feed the Tree. Belly est nommé pour deux Grammys en 1994 :dans les catégories « meilleur nouveau groupe » et « meilleure musique alternative » pour Star. L'album se vendra à 800 000 copies rien qu'aux États-Unis. Sur plusieurs premières dates de tournée (en début 1993) à Albany, NY, Leslie Langston (Throwing Muses) prête main forte à la basse[6].

King et séparation (1994–1696)[modifier | modifier le code]

Juste après la sortie de Star, le bassiste Fred Abong part, et est remplacé par Gail Greenwood. Greenwood est à l'origine guitariste d'un groupe de metal local avant de jouer de la basse pour Belly. Plus tard sort leur album King (1995), plus axé rock and roll que son prédécesseur. L'album n'atteint pas le succès escompté mais est accepté par le grand public, et la scène underground[5]. King contient quelques singles joués à la radio. Les clips de Now They'll Sleep et Super Connected sont joués sur MTV US et sur MTV Europe. Belly apparait en couverture du magazine Rolling Stone, édition de juillet[7]. En 1995, Belly joue en soutien à R.E.M.. Hormis R.E.M, le groupe tourne aux États-Unis avec Catherine Wheel et Jewel. Belly aidera ces derniers à s'exposer au grand public.

En 1996, Donelly se sépare du groupe. Elle explique au magazine Q, : « Les deux premières années de Belly étaient une tuerie. Star a décollé et on a joué comme des bêtes de scène. Mais pendant qu'on faisait King, il y avait plein de trucs négatifs. King était une réponse à la positivité de Star et on savait que ça se vendrait pas autant. Je regrette de ne pas pouvoir faire un autre album de Belly, mais en ce temps je m'étais dit, c'est bon, je me casse[8] ! » Après la séparation, Tanya Donelly démarre une carrière solo à succès et publie de nombreux albums[5]. Greenwood jouera avec L7 et Benny Sizzler[8].

Retour (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le , le groupe met à jour son site web, et annonce des dates de tournée britanniques et américaines[9],[10],[11],[12]. Avant la tournée, le groupe joue à Newport (Rhode Island) les 8 et 9 juillet[13]. Ce sont les premiers concerts du groupe depuis 1995[14]. Belly annonce en juillet 2017 avoir commencé l'enregistrement d'un nouvel album[15]. Le groupe espère le sortir en 2018[16].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Slow Dust[5]
  • 1992 : Gepetto
  • 1993 : Feed The Tree
  • 1993 : Moon
  • 1995 : Seal My Fate
  • 1995 : Now They'll Sleep
  • 1995 : Super-Connected
  • 1995 : Sun

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Sweet Ride: The Best of Belly

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « inflooenz.com - Belly Influenced by... ».
  2. « inflooenz.com - Belly Influenced by... »
  3. (en) « Belly », sur 4AD (consulté le 14 octobre 2014)
  4. (en) (en) « Belly official Facebook Page », sur Facebook (consulté le 8 août 2017).
  5. a, b, c et d Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg, Mojo Books, , 73–74 p. (ISBN 1-84195-017-3)
  6. « Belly Biography »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 26 octobre 2012).
  7. (en) « Belly – RS 706 (April 20, 1995) », Rolling Stone (consulté le 4 mars 2007).
  8. a et b (en) Dan Stubbs, « Where Are They Now? – Belly », Q Magazine,‎ , p. 35.
  9. (en) Luke Morgan Britton, « Belly announce reunion 20 years after '90s split », NME, (consulté le 9 février 2016).
  10. (en) « Belly Official Website », (consulté le 9 février 2016).
  11. (en) Brittany Spanos, « Belly to Reunite for Summer Tour, Release New Music », Rolling Stone, (consulté le 9 février 2016).
  12. (en) Evan Minsker, « Belly Reunite, Will Release New Music and Tour », Pitchfork, (consulté le 9 février 2016)
  13. (en) Michael Marotta, « Super Connected: Belly to play first shows in 20 years this weekend in Newport », sur Vanyaland, (consulté le 6 juillet 2016).
  14. (en) Matt Sheley, « Together again: Rock band Belly set to tour 20 years after breakup », sur The Newport Daily News (consulté le 9 juillet 2016).
  15. (en) « Belly Are Making Their First New Album in 22 Years », sur Spin, (consulté le 19 septembre 2017).
  16. (en) « A bit of news.... - BELLY », sur BELLY, (consulté le 19 septembre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]