Mayra Andrade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrade.

Mayra Andrade

Description de cette image, également commentée ci-après

Mayra Andrade en 2009.

Informations générales
Naissance (30 ans)
La Havane, Cuba
Activité principale Chanteuse, compositrice
Instruments Guitare
Site officiel mayra-andrade.com

Mayra Andrade (née à La Havane à Cuba le 13 février 1985)[1] est une chanteuse capverdienne qui vit à Paris.

Elle a vécu son enfance au Cap-Vert, puis a multiplié les séjours à l’étranger à partir des années 1990, Sénégal, Angola, Allemagne. Encore adolescente, elle gagne la médaille d’or du concours des jeux de la francophonie en 2001, à Ottawa. Elle décide d’atterrir à Paris, attirée par le cosmopolitisme de la capitale.

Artiste autodidacte, elle compose à la guitare. À l’instar du chanteur et guitariste Tcheka, Mayra Andrade souhaite écrire sa propre partition, tout en s’inscrivant dans la diversité esthétique de l’archipel du Cap-Vert. De ces deux là et de quelques autres, on parlera même de « génération Pantera », du nom du jeune compositeur mort en 2001 qui réforma en douceur la musique capverdienne et dont elle emprunta quatre titres pour « Navega »[2].

Son premier album Navega est uniquement chanté en créole capverdien, hormis une chanson en français, Comme s'il en pleuvait, écrite par Tété[3].

Elle a chanté dans plusieurs pays lusophones, notamment dans les villes capverdiennes de Mindelo et Praia, et à Lisbonne.

Elle s'est principalement fait connaître en France grâce au titre Mas Amor en duo avec la Mc Malcriado.

Pour son deuxième album, Stória, stória, Mayra a choisi d’en poser les bases à Paris avec le multi-instrumentiste capverdien Kim Alves, le bassiste camerounais Étienne M'Bappé et le percussionniste brésilien Zé Luis Nascimento. Dès lors, Mayra Andrade va multiplier les pistes, à savoir convier des musiciens de tous horizons. Tous font partie de son panorama. À Paris, ce sera le Guinéen Djeli Moussa Diawara et sa kora, le trompettiste Nicolas Genest, l’Angolais Zézé N’Gambi et ses rythmes, le percussionniste brésilien Marcos Suzano, Jaques Morelenbaum, qui signe et dirige l’enregistrement des arrangements de cordes et Lincoln Ollivetti, les arrangements des vents[4].
Son troisième album, Studio 105, a été enregistré en live à la Maison de la Radio, à Paris.

Pour son quatrième album, Lovely Difficult, Mayra Andrade a fait appel à des artistes d'horizons variés : Yael Naim et David Donatien, Piers Faccini, Tété, Benjamin Biolay, Hugh Coltman, Krystle Warren, Pascal Danae, Mario Lucio Sousa et Yann Walcker[5]. L'album a été nommé dans la catégorie "L'album de musiques du monde de l'année" aux Victoires de la musique 2014[6].

Albums[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2001 - Cap vers l'enfants II - Plusieurs Artistes
  • 2003 - Amor Cuidado - Plusieurs Artistes
  • 2004 - Mar e Luz - Mario Lucio
  • 2005 - Insolitement vôtre - Charles Aznavour
  • 2005 - Homenagem a Luis Morais. Boas Festas - Plusieurs Artistes
  • 2006 - Do outro lado - Carlos Martins
  • 2006 - Mas amor (album Nos pobréza ké nos rikéza) - La MC Malcriado
  • 2006 - Viaja - Teofilo Chantre
  • 2008 - Ex combantentes - Paulo Flores
  • 2009 - Peixes Pássaros Pessoas - Mariana Aydar
  • 2009 - Akokan - Roberto Fonseca
  • 2009 - Ôdjus Fitxadu - Idan Raichel Project (album Within My Walls)
  • 2011 - Berimbau (compilation Red Hot + Rio 2) - Trio Mocotó

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]