Big Boi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Big Boi
Description de cette image, également commentée ci-après

Big Boi, au Alexander Memorial Coliseum d'Atlanta, Géorgie, en 2006.

Informations générales
Surnom Daddy Fat Sacks, General Patton, Sir Lucious L. Leftfoot, Billy Ocean, Hot Tub Tony, Francis the Savannah Chitlin' Pimp
Nom de naissance Antwan André Patton
Naissance (41 ans)
Savannah, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, auteur, acteur
Genre musical Hip-hop
Instruments Chant, clavier
Années actives Depuis 1992
Labels Def Jam, Epic Records
Influences Kate Bush[1],[2], Curtis Mayfield, Funkadelic[3]
Site officiel bigboi.com/

Big Boi, né Antwan André Patton le à Savannah, en Géorgie, est un rappeur, producteur et acteur américain, membre du duo alternatif OutKast aux côtés d'André 3000. Les deux rappeurs comptent six albums. Le premier album solo de Big Boi, Sir Lucious Left Foot: The Son of Chico Dusty est publié en janvier 2010. En 2012, il publie son second album solo, Vicious Lies and Dangerous Rumors.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Patton est né et a passé la première moitié de son enfance à Savannah, allant à la Herschel V. Jenkins High School[4] avant d'emménager à Atlanta avec sa tante Renne. IL s'intéresse activement à la musique pendant ses études à la Tri-Cities High School.

OutKast[modifier | modifier le code]

Patton s'intéresse activement au hip-hop, puis fait la rencontre d'André « André 3000 » Benjamin à la Tri Cities High School vers le début des années 1980. Ils unissent leurs forces pour créer OutKast et signent avec le label LaFace Records[5]. Patton parle souvent de problèmes liés à la communauté afro-américaine et au monde. Par exemple, dans le titre War il s'attaque au gouvernement Bush et de la guerre contre le terrorisme.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Big Boi au Counterpoint Festival, en 2012.

En 2005, Big Boi publie une mixtape/compilation, Got Purp? Vol 2 le 22 novembre au label Purple Ribbon Records ; Aquemeni Records met la clé sous la porte après le départ de Benjamin. Le premier single de l'album s'intitule Kryptonite, classé 35e du Billboard Hot 100. Patton participe également au titre International Players Anthem (I Choose You), le premier single de l'album Underground Kingz d'UGK. Il participe également à bon nombre de chansons de rappeurs et chanteurs tels que Missy Elliott (All N My Grill), Trick Daddy (In da Wind), Jay-Z (Poppin' Tags), Killer Mike (A.D.I.D.A.S.), Beyoncé (Hip Hop Star), Brooke Valentine (Girlfight), Sleepy Brown (Margarita), et Fantasia (Hood Boy)[6].

En 2007, après la publication du sixième album d'OutKast, Idlewild, Big Boi annonce un futur album solo. Le premier single de l'album, Royal Flush, est publié en 2007, et fait participer Raekwon et André 3000. Au fil des années qui suivent, l'album est reporté à plusieurs reprises, mais quelques singles accompagnés de leurs vidéos respectives sont publiés comme Shine Blockas avec Gucci Mane, For Yo Sorrows avec George Clinton, et Too Short et General Patton avec Big Rube. Le premier album solo de Big Boy, Sir Lucious Left Foot: The Son of Chico Dusty, est finalement publié à l'international le 6 juillet 2010[7]. Il fait participer la chanteuse Janelle Monáe ; le nouveau groupe de Big Boi, Vonnegutt ; et les rappeurs T.I. et B.o.B[8]. Sir Lucious Left Foot: The Son of Chico Dusty est bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée, qui félicite l'album pour sa musique inventive, son style, et les paroles de Big Boi[9],[10]. Il se classe également troisième du Billboard 200[11]. Shutterbugg, issu de cet album, est inclus dans la bande originale du jeu vidéo NBA 2K11.

En juillet 2010, lors d'un entretien avec The Village Voice, Big Boi annonce une suite de Sir Lucious Left Foot, intitulée Vicious Lies and Dangerous Rumors, qui « comptera peut-être six titres[12]. » Il est initialement prévu pour fin 2012[13]. Le 27 février 2011, Big Boi annonce un album avec les rappeurs Mike Bigga et Pill[14]. Plus tard, le 28 avril 2011, Big Boi annonce travailler avec Modest Mouse pour leur nouvel album Strangers to Ourselves[15].

Big Boi publie un deuxième album solo, Vicious Lies and Dangerous Rumors le 13 novembre 2012[16]. Le premier single de l'album s'intitule Mama Told Me en featuring avec Kelly Rowland[17]. L'album fait participer ASAP Rocky, Ludacris, T.I., Little Dragon, Phantogram, Kelly Rowland et B.o.B[18]. Par la suite, il prévoit un nouvel album pour janvier 2014[19],[20]. En 2012 toujours, Big Boi révèle avoir parlé à la recluse Kate Bush et a laissé entendre qu'il pourrait planifier une collaboration avec la chanteuse[réf. nécessaire].

Le 21 mars 2014, Big Boi annonce un contrat avec Jordan Feldstein[21]. Le 10 mai 2014, il révèle avoir signé au label Epic Records[22].

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kate Bush, ermite et légende », sur Inrocks,‎ (consulté le 8 janvier 2015).
  2. (en) « Big Boi Really Loves Kate Bush <3 », sur Oyster Lag (consulté le 8 janvier 2015).
  3. (en) « Big Boi Search », sur Inflooenz (consulté le 8 janvier 2015).
  4. (en) « Antwan 'Big Boi' Patton », Flixster (consulté le 28 avril 2012).
  5. (en) Andrew Gill, « Big Boi does the Wikipedia Files », wbez.org, Chicago Public Radio,‎ (consulté le 28 septembre 2010).
  6. (en) Andy Kellman, « Big Boi Biography », sur AllMusic (consulté le 18 septembre 2015).
  7. (en) Andy Kellman, « Sir Lucious Left Foot: The Son of Chico Dusty Overview », sur AllMusic (consulté le 18 septembre 2015).
  8. (en) Pete Lewis, « Big Boi interview », sur Blues and Soul,‎ (consulté le 18 septembre 2015).
  9. (en) « Sir Lucious Left Foot: The Son of Chico Dusty », sur Metacritic,‎ 2010 (consulté le 18 septembre 2015).
  10. (en) Dietz, Jason, « July’s Best New Music », sur Metacritic (consulté le 18 septembre 2015).
  11. (en) « Sir Lucious Left Foot: The Son of Chico Dusty Awards », sur AllMusic (consulté le 18 septembre 2015).
  12. (en) Harvilla, Rob, « Big Boi Is Not Too Artsy », sur The Village Voice (consulté le 18 septembre 2015).
  13. (en) Rodriguez, Jayson, « Big Boi 'Tinkering' With Music For Next Outkast, Solo LPs », sur MTV News,‎ (consulté le 18 septembre 2015).
  14. (en) « Killer Mike, Big Boi and Pill Recording Album Together | », Mauricegarland.com,‎ (consulté le 28 avril 2012).
  15. (en) Tom Breihan, « Modest Mouse and Big Boi Working Together » (consulté le 2 mai 2011).
  16. (en) « Big Boi Sets Release Date for Upcoming LP », pastemagazine.com (consulté le 9 septembre 2015).
  17. (en) « Big Boi Pushes Album to December, Reveals Cover Art »,‎ (consulté le 2 novembre 2012).
  18. (en) « Big Boi Reveals Features From Vicious Lies And Dangerous Rumors » (consulté le 10 novembre 2012).
  19. (en) « Big Boi Reveals He's Ten Songs Deep Into His Third Solo LP » (consulté le 29 novembre 2012).
  20. (en) « OutKast's Big Boi confirms new solo album | News », NME,‎ (consulté le 2 juin 2014).
  21. (en) « Big Boi Signs New Management Deal: 'We Have a Lot of New Material Coming' (Exclusive) », Billboard (consulté le 2 juin 2014).
  22. (en) Paul Cantor, « Big Boi Announces New Record Deal | Paul Cantor », Huffington Post,‎ (consulté le 2 juin 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]