Francine Raymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La forme de cet article ou de cette section n’est pas encyclopédique et ressemble trop à un curriculum vitæ. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

image illustrant une chanteuse image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant une chanteuse québécoise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Francine Raymond
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Francine Raymond (Montréal, - ) est une auteur-compositrice-interprète québécoise.

L'apprentissage[modifier | modifier le code]

Les années 1960[modifier | modifier le code]

Soliste chorale paroissiale de Marie-Reine-de-la-Paix

Apprentissage à la guitare et au lapsteel  

Les années 1970[modifier | modifier le code]

  • Écriture de ses premières chansons, concerts étudiants
  • Premiers spectacles professionnels cafés, cegeps, premières parties pour Les Séguin et Gilles Valiquette.
  • Chanteuse soliste des groupes à répertoire commercial et original Big City Band (Country -Rock) et Mélange (Jazz-Rock)
  • Artiste invitée de Dutch Mason Blues Band, Levon Helm (The Band), Stephen Barry Band, Powder Blues Band
  • Co-animation et interprétation de ses chansons pendant 26 semaines consécutives à Télé-Métropole
  • Choriste pour le groupe jazz Aquarelle, Geoff Hughes (WEA), Lucien Francoeur.
  • Geoff Hughes endisque Got to have you, une de ses premières chansons (WEA)
  • Collabore aux arrangements et la réalisation de ses propres chansons avec l'aide de Michel et Christian Péloquin (Studio Pélo)
  • Fonde avec les frères Péloquin le groupe Hollywood and Vine qui a joué 7 ans devant plus de300 000 personnes (Canada, États-Unis)

Les années 1980

L'affirmation[modifier | modifier le code]

  • Signature du premier contrat de disque avec CBS Disques (Sony)
  • Sortie de l’album Éponyme en France et Belgique (CBS disques)

Les années 1990

  • Fonde sa propre étiquette de disque et de spectacle, Les Productions Deauville (Distribution Sélect)
  • S’associe à l’équipe de Gestion Son Image pour l’album et le spectacle Les années lumières
  • Interprète la chanson thème du film Love moi (Savoir jouer du blues)
  • Lancement et promotion de l’album Les années lumières en France et en Belgique (EPM)                  
  • Collabore à la création, aux arrangements et à la réalisation de quatre chansons de l’album A l’année  longue  d’Edith  Butler
  • Sortie d’un quatrième album Dualité                        
  • Tournées majeures de spectacles, série de supplémentaires au Lion D’or à Montréal
  • Sortie de l'album anniversaire 10 ans de succès.

Les années 2000

  • On retrouve certaines chansons de son répertoire dans des manuels pédagogiques.
  • Elle co-signe trois titres Irrésistible, Baisers faciles et Pour Amélie de l’album Éponymede Roch Voisine (RVI)
  • Sortie de son album le plus récent Paradis perdu jumelé à son premier recueil de poésie Lettes Compost
  • Tournée acoustique à travers le Québec.
  • Chimène Badii reprend son titre Classique Pour l'amour qu'il nous reste sur son premier album
  • Entre-nous (Universal France, Suisse, Belgique)
  • Rentrée sur la scène montréalaise, série de spectacles à la 5e salle de la Place des Arts à Montréal.              
  • Retour après 6 ans d’absence, au sein du Conseil d’administration de la Société Professionnelle des Auteurs et Compositeurs
  • du Québec, la SPACQ. 
  • Isabelle Boulay interprète et choisit Simplement tout comme deuxième extrait de son  album  country Deretour à la source. Collaboration de Christian Péloquin, Francine Raymond et Sylvie Massicotte (Chic Musique/ Audiogram).
  • Nathalie Simard reprend du grand succès Y'a les mots, premier extrait de son album sera Il y avait un jardin  (Musicor).
  • Marie Carmen endisque une nouvelle chanson issue du projet pop-jazz de Francine Raymond, Rêve à pied, une collaboration de Francine Raymond et Mike DiNardo et une réalisation de Francis Collard (Cirque du Soleil).
  • Collaboration à Sad song, chanson tirée de l'album Super-Héros du groupe See Spot Run  (Universal Music Canada).
  • Nomination par la SPACQ au conseil d'administration du Panthéon des Auteurs et Compositeurs Canadiens (PACC). Elle travaille aux côtés d'Eddie Shwartz, Joan Besen, Sylvia Tyson et Robert Paquette, auteurs-compositeurs canadiens, des représentants de la SOCAN et de maisons d'Éditions canadiennes et internationales.
  • Administre les deux sociétés et participe à l'élaboration du Gala Annuel du Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens (PACC ) où entre autres on peut y voir et entendre Daniel Lanois, Rush, Luc Plamondon, Coral Egan, Crowbar, Divine Brown, Robert Charlebois, Robbie Robertson, SylviaTyson.
  • Francine a aussi eu l'honneur d'y interpréter le classique When I die (Motherload )                   
  • Répétions et enregistrement du projet musical pop-jazz Cigale  regroupant Rémi-Jean Leblanc à la basse et direction musicale, Jean-Sébastien Willams à la guitare, Jérôme Beaulieu aux claviers, Keven Warren à la batterie. Un collectif d'écriture et de composition avec Mike DiNardo, Charles Guerin, Frédéric Baron, Jean-Guy Prince, Mario Proulx, Mathieu Mathieu, Sari Dajani.
  • La maison Éditorial Avenue lance Présents du passé, une compilation hommage à l'œuvre du tandem musical Francine Raymond et Christian Péloquin. L'ensemble du répertoire de tous les albums de Francine Raymond est apparu sur les plates-formes numériques d'ici et de la francophonie.
  • Poursuit ses ateliers de création dont celui qui rassemblera certaines de ses œuvres photographiques.

Prix et Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix SDE pour la chanson Vivre avec celui qu’on aime
  • Prix SOCAN pour la chanson Y’a les mots, Tous les bateaux font des vagues, Magie noire et blanche, Pense à moi, Les années lumières,
  • Prix Les classiques de la SOCAN pour la chanson Vivre avec celui qu’on aime
  • Gala de l’ADISQ, cinq nominations Interprète féminine de l’année
  • Finaliste au Juillet de la

chanson française (vote pop.) pour Vivre avec celui qu’on aime

  • Gala de l’ADISQ, nomination  Découverte de l’année
  • Gala de l’ADISQ, nominations Album de l’année-Pop/rock  pour Souvenirs retrouvés, Les années lumières et Dualité
  • Gala de l’ADISQ, Félix Auteur-compositeur de l’année
  • Gala de l’ADISQ,nomination Arrangeur de l’année avec Christian Péloquin pour l'album Les années lumières
  • Octave d’or de la Francophonie Internationale pour la chanson Y’a les mots
  • Gala de l’ADISQ, nomination Chanson populaire de l’année pour  Pense à moi, A tous ceux qui s’aiment, Tous les bateaux font des vagues

Francine Raymond est la seule artiste canadienne à avoir obtenu cinq numéros un consécutifs issus d'un même album. Le seul autre artiste en Amérique du Nord à avoir réalisé l'exploit est Michael Jackson, avec l'album Thriller.

Elle a eu 8 numero un consécutifs en carrière.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Francine Raymond (1987)
  • Souvenirs retrouvés (1989)
  • Les années lumières (1993)
  • Dualité (1996)
  • Paradis perdu (2002)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • Présents du passé (2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]