Gaston Mandeville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mandeville.
Gaston Mandeville
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gaston Mandeville (Drummondville, - Montréal, ) est un auteur-compositeur-interprète québécois. Il était le leader du groupe Mandeville, dont le style variait entre le folk rock et le pop rock.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait partie de quelques formations musicales avant d'étudier la musique, au collège d'abord, puis à l'Université Laval à compter de 1976. En 1977-78, il parcourt les boîtes à chansons et les bars de Québec, seul avec sa guitare puis avec un bassiste. Il compose la majeure partie de son répertoire de style folk-rock. En 1979, il s'adjoint un autre guitariste et un percussionniste et forme le groupe MANDEVILLE qui se classe deuxième à un concours d'orchestres organisé par le Café-Campus de Sainte-Foy en 1980. Quelques mois plus tard, Gaston Mandeville participe à l'émission Pulsion (Société Radio-Canada) et se fait remarquer par le musicien Robert Turmel qui réalisera ses deux premiers albums (1980, 1981). Ceux-ci seront bien accueillis grâce aux chansons Encore ben saoul, Le Vieux du bas du fleuve, Le bonheur est tranquille et Craqué. Mandeville donne en 1980 un spectacle avec Sylvie Tremblay à l'Institut canadien de Québec et un autre en première partie de Chris de Burgh au Grand Théâtre de Québec. En 1981, il donne la première partie du spectacle d'Yvon Deschamps et Diane Dufresne à l'ouverture du Festival d'été de Québec sur les plaines d'Abraham. Après quelques années de présence discrète, il lance en 1985 un quatrième album intitulé Comme un teenager, dont les chansons Downtown samedi soir et En plein cœur de l'été se retrouvent sur les palmarès. Il revient en 1989 avec Où sont passés les vrais rebelles, un album qui contient le succès L'homme de la maison, et participe aux Francofolies de La Rochelle. Après quatre ans d'absence de la scène montréalaise, Mandeville donne à l'automne 1990 un spectacle au Café-Campus de Montréal et un autre dans le cadre du Coup de cœur francophone organisé par le magazine Chanson. Il effectue une tournée en France en 1991[1].

En 1994, il enregistre un sixième album, En route pour l'an 2000, et l'année suivante il fait une tournée de plus de 50 spectacles au Québec. Cette année-là, il sera aussi le plus couru des artistes aux Francofolies de Montréal. Mandeville commence alors à signer des chansons pour d'autres artistes ; il participe aussi à la réalisation des disques de Gildor Roy. En 1996, il apprend qu'il est atteint d'un cancer des os (sarcome d'Ewing), mais ce n'est qu'en mai 97 que son état de santé s'aggrave soudainement. La dernière année de sa vie aura été marquée par la parution, à quelques mois d'intervalle, de deux albums : Les années folk (automne 96), comprenant des versions acoustiques d'une douzaine de ses succès des vingt dernières années en plus de quatre chansons inédites, puis Huit (printemps 97), composé entièrement de chansons nouvelles[2].

Gaston Mandeville est décédé le , dans l'intimité de sa demeure, bien entouré de sa famille et de ses proches.

Discographie[modifier | modifier le code]

Mandeville (1980)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Le Vieux du bas du fleuve
  2. Encore ben saoûl
  3. Une poussière de plus
  4. Toune en do
  5. Chus pas d'ici
  6. Y avait l'soleil
  7. Chez nous
  8. Blouze-du-bloc
  9. Après l'show

Succès[modifier | modifier le code]

Plusieurs chansons tirées de cet album furent des succès. Le Vieux du bas du fleuve est un classique de la chanson québécoise. La simplicité instrumentale et les paroles touchantes, dénonçant l'expropriation, en ont fait un classique des "chansons de feux de camps".[réf. nécessaire]

Mandeville (1981)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Le bonheur est tranquille
  2. Vie-somnifère
  3. Rien de plus
  4. Parti d'un village
  5. El flapso pasa
  6. Craqué
  7. Après l'impossible
  8. Gagner sa vie
  9. Décadence
  10. Si...

El cheapo deluxe (1983)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Rien de spécial
  2. Les dollars
  3. Sous le givre
  4. Faut pas s'en faire
  5. 12 heures de route
  6. 18 ans
  7. Goodnight Irene
  8. Bye-bye
  9. Elle

Comme un teenager (1986)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Teenager en amour
  2. Le train roule toujours
  3. Pauline
  4. Downtown samedi soir (revisited)
  5. Un fou dans la foule
  6. Cette ville (à l'abri du temps)
  7. Une autre chanson d'amour
  8. En plein cœur de l'été
  9. Moitié du monde

Où sont passés les vrais rebelles (1989)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Où sont passés les vrais rebelles ?
  2. 16 ans
  3. Gens stupides vs amour
  4. L'homme de maison
  5. Mama
  6. Rêve américain
  7. Bizness blues
  8. Ram dam dans le trafic
  9. Pluie d'été

En route vers l'an 2000 (1994)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Attendre
  2. Toutes les nuits
  3. Le bonheur
  4. Le plan
  5. Pleine lune...
  6. Le jeu du silence
  7. En route vers l'an 2000
  8. No way
  9. Mentir
  10. En amour avec lui
  11. Berceuse

Les années folk (1996)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Le vieux du bas du fleuve
  2. Encore ben soûl
  3. Une poussière de plus (pour les balayeurs du ciel)
  4. Toune en do
  5. Le bonheur est tranquille
  6. Parti d'un village
  7. El flapso pasa
  8. 18 ans (le rêve cheap d'Hollywood)
  9. Good Night Irene
  10. 12 heures de route
  11. Jeudi soir
  12. Infâme destin
  13. J' me souviens plus
  14. Ouragan
  15. Le vieux du bas du fleuve (2e version)

Huit (1997)[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. J'ai pris le temps
  2. Je vis avec
  3. Mon petit trésor
  4. Les anges dansent
  5. Un grand détour
  6. Des parfums et de l'or
  7. Manager son stress
  8. Les clefs du char
  9. Ailleurs
  10. Personne
  11. Fille du nord
  12. Quand tu dors

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. DICTIONNAIRE DE LA MUSIQUE POPULAIRE AU QUÉBEC - 1955-1992, de Robert Thérien et Isabelle d'Amours; publié chez l'INSTITUT QUÉBÉCOIS DE RECHERCHE SUR LA CULTURE, Québec, 1992.
  2. Robert Guyot. Gaston Mandeville.