Atach Tatuq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atach Tatuq
Surnom Traumaturges
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Hip-hop, rap québécois
Instruments Voix
Années actives 19982005
Labels AT Musique
Composition du groupe
Anciens membres Rass, Égypto, L’Intrus, Khyro, DJ Naes, Arnak, Casco, Dee, RU, DJ Ephiks, 1-2 d’Piq, Omegatron, Sywalker

Atach Tatuq est un groupe de hip-hop canadien, originaire de Montréal, au Québec. Le groupe se forme en 1998 sous le nom initial de Traumaturges, et publie un premier album intitulé Suce mon index. Des amis viennent compléter le groupe et ce dernier est rebaptisé Atach Tatuq. En 2003, le groupe publie La guerre des tuqs. Il termine en 2005 avec l'album à succès Deluxxx, après lequel le groupe se dissout.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme initialement sous le nom de Traumaturges en 1998 par Rass, Égypto, L’Intrus, Khyro et DJ Naes[1]. Sous ce nom, il publie un premier album intitulé Suce mon index[1],[2]. Ce n'est qu'à partir de 2001 que le groupe change de nom pour Atach Tatuq lorsque ce dernier est rejoint par des amis connexes et derniers membres, les rappeurs Arnak, Casco, Dee, RU, le DJ Ephiks, le producteur 1-2 d’Piq et les danseurs/b-boys Omegatron et Sywalker[1].

Après la formation de Atach Tatuq, les membres publient leur deuxième album, intitulé La guerre des tuqs, en 2003. L'album rencontre le succès grâce notamment au single/vidéoclip Y'a trop de shits, classé premier du top 5 franco de MusiquePlus pendant plusieurs semaines[1]. Cependant, le collectif se retrouve confronté à des problèmes financiers avec son label AT Musique[1]. En 2004, le groupe commence l’écriture, la composition et l’enregistrement de son troisième album, en 2004[1]. Il en découle Deluxxx, publié en 2005, qui remporte un Prix Félix dans la catégorie « album hip-hop de l'année » 2006[3],[4]. Deluxxx contient des influences funk et jazz[5] et des singles tels que L'Homme déçu en featuring avec Khyro, et La Symphonie d'ma discorde intérieure avec Égypto[6].

À la suite de cet album, le groupe se scinde certains membres décidant de continuer en solo[7]. Deux nouveaux groupes en sortiront, le Dézèd et Payz Play. En avril 2016, Atach Tatuq réédite en format vinyle les 21 titres de son dernier album, Deluxxx[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Suce mon index (sous Traumaturges)
  • 2003 : La guerre des tuqs
  • 2005 : Deluxxx
  • 2016 : Deluxxx (réédition)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Olivier Boisvert-Magnen, « Il y a 10 ans : Atach Tatuq – Deluxxx. Publiée sur une base régulière, cette chronique vise à souligner l’anniversaire d’un album marquant de la scène locale. », sur voir.ca,‎ (consulté le 5 juin 2016).
  2. « Atach Tatuq Bio », sur last.fm (consulté le 5 juin 2016).
  3. « Album de l'année - hip-hop », sur ADISQ, Gala de l'ADISQ 2006,‎ (consulté le 5 juin 2016).
  4. Lavoie, Kathleen, L'Année des groupes?, journal Le Soleil, Québec, 24 octobre 2006, p. A3
  5. a et b « Atach Tatuq : le luxe de relancer Deluxxx », sur Le devoir,‎ (consulté le 5 juin 2016).
  6. (en) Claire Marie Blaustein, « Atach Tatuq - Deluxxx », sur exclaim.ca,‎ (consulté le 5 juin 2016).
  7. « Rap. Entrevue rappeur et présentation album CD Hip Hop. Rap music. », sur refletdesociete.com (consulté le 5 juin 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]