Mélanie Renaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mélanie Renaud
Naissance
Bainet, Haïti
Activité principale chanteuse, auteure-compositrice
Genre musical Pop, R&B, Soul
Années actives Depuis 1998
Labels YFB Prod, Sphère Musique

Mélanie Renaud est une chanteuse et auteure-compositrice québécoise d'origine haïtienne. Elle s'est fait connaître avec son album de 2000 Ma Liberté, dont la chanson J'm'en Veux lui a valu le prix Félix de la révélation en 2002. Elle a également joué au théâtre dans les pièces Les Dix Commandements et Notre-Dame de Paris. Les albums Mélanie Renaud (2005) et Feux d'Artifice (2008) ont connu l'échec. En 2012 elle publie What's Going On, un album de reprises anglophones qui reçoit un accueil positif. Après un cancer et une dépendance à la marijuana, elle présente son cinquième album Fil de Fer en 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1982 à Bainet en Haïti, elle est adoptée à l'âge de huit mois par des parents Québécois.
Son père adoptif se nomme Serge, sa mère Nicole, des catholiques pratiquants. Elle a une sœur nommée Lucie qui a aussi été adoptée ainsi que deux frères nommés Daniel et Michel[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts, Ma Liberté & théâtre (1998-2003)[modifier | modifier le code]

Débutant comme choriste au sein de la formation hip-hop Rainmen, elle est remarquée du grand public pour la première fois en 1998 à l'âge de 16 ans, lors du Festival international de la chanson de Granby, où elle parvient en finale.

À 17 ans, elle suit durant six mois un cours en technique vocale à l'école ProChant[2] et elle met aussitôt en pratique son apprentissage en occupant un travail à temps partiel dans le domaine des télégrammes chantés.

À 18 ans elle collabore avec Éric Lapointe en tant que choriste sur la chanson à succès Mon Ange.

En 2000 sort son premier album Ma Liberté, dont elle signe la plupart des textes. On y retrouve également la chanson J'm'en Veux qui permettra à la chanteuse de se faire connaître auprès du public québécois.

En 2002, l'album est récompensé du prix de l'album francophone de l'année aux Canadian Independent Music Awards et plus tard dans l'année, elle remporte le prix Félix de la révélation de l'année au gala de l'ADISQ[3]. La même année, elle fait partie de la distribution québécoise de la pièce de théâtre Les Dix Commandements au Théâtre Saint-Denis du au . Malheureusement la série de spectacles prendra fin le
[4].

En 2003, elle collabore avec Corneille est l'auteur et compositeur pour la chanson Vivre pour soi de la campagne Aimer Sans Violence qui est soutenue par le gouvernement du Québec[5]. La même année, elle fait une apparition en tant qu'invitée à l'émission Star Académie pour chanter son succès J'm'en Veux en duo avec Wilfred LeBouthillier.

Mélanie Renaud & Notre-Dame de Paris (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Son second album intitulé Mélanie Renaud paraît le , l'album aux sonorité pop est échec commercial qui la mettra dans le doute, voire abandonné par certains membres de son entourage professionnel[6].

Je me suis vraiment demandé si je voulais encore chanter. - Mélanie Renaud

Lors du spectacle de la fête nationale du Québec de l'été 2005, elle interprète L'amour Existe Encore, une chanson écrite par Luc Plamondon. Au même moment, l'auteur-compositeur assista à la prestation et décide de lui offrir le rôle d'Esméralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris.

La meilleure Esméralda à ce jour. - Luc Plamondon

Son aventure commence le mois suivant au Centre Bell du 6 au . Plus tard, Luc Plamondon et producteur français Charles Talar lui offre à nouveau le rôle cette fois-ci en France au Palais des congrès de Paris du au [7].

Au début de 2006, elle retourne pour la première fois en Haïti depuis son adoption et reprend contact avec sa famille. Elle habite dans un couvent d'une tante religieuse durant son séjour et en profite pour visiter des orphelinats. Elle n'y restera qu'une semaine[8]. Pendant ce voyage, Renaud compose Je Reviens Chez Moi qui se retrouvera sur son troisième album.

Elle participe parmi plusieurs artistes à la cérémonie de clôture des premiers Outgames mondiaux le devant 32 000 spectateurs au Stade olympique de Montréal. Elle chantera la chanson Kiss et fera un trio avec Marie-Chantal Toupin et Marjo en interprétant Le Temps[9].

En septembre, elle est invitée parmi d'autre artistes pour les 15 ans du groupe Les Respectables qui a lieu au Centre Bell. Elle y fera duo sur la chanson La seule chose que tu me dois. Cette chanson se retrouvera sur l'album Live Au Centre Bell, sorti le [10].

Feux d'Artifice, nouvelle image (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Le , l'album Les Boys - Les Hits de la série télé où elle y interprète Tu Ne Sauras Jamais du groupe Les B.B..

L'année suivante, elle parait son troisième album, Feux d'Artifice. Durant le lancement de l'album, Oxfam-Québec annonce que Mélanie devient leur ambassadrice pour Haïti[11]. L'album se distingue des deux précédents avec des teintes R&B et hip-hop.

Je sais que c'est un risque, de faire une musique comme celle-là au Québec, mais j'avais envie d'interpréter des pièces qui s'inspirent de la musique que j'écoute, du Alicia Keys, du Beyoncé, du Justin Timberlake. Je voulais quelque chose qui bouge, quelque chose d'urbain, d'actuel et de très américain, mais en français. - Mélanie Renaud

Elle fait la couverture du magazine Summum, numéro 57 (/)[12]. Le , parait Sur les Elles de Gainsbourg, un album de onze reprises de Serge Gainsbourg dans lequel le chanteur français Stéphane Lucas forme des duos avec Renaud et d'autre chanteuse québécoise. La chanteuse interprète Ce Grand Méchant Vous où elle mentionne être à l'aise avec les textes de Gainsbourg et aimer ses tournures de phrases[13].

J'aime son univers particulier, ses tournures de phrases, il avait un univers tordu et j'aime cette nonchalance le caractérisant. - Mélanie Renaud

Le , un concert en hommage au défunt Michael Jackson est organisé au Club Soda[14].

What's Going On (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Le sort l'album Elles chantent Cabrel où elle y interprète Je t’aimais, Je t’aime, Je t’aimerai de Francis Cabrel.

Son quatrième album et son premier album anglophone What's Going On sort le . Réalisé par Guy St-Onge, cet album contient des reprises de chansons aux sonorités soul. Ce projet d'album de reprise était déjà prévu depuis quelques années plus tôt lors d'un spectacle où elle interpréta la chanson Why de la chanteuse britannique Annie Lennox avec succès[15].

Son interprétation avait jeté tout le monde par terre. - Nicolas Lemieux, gérant de la chanteuse

Avec What's Going On, elle espère reconquérir le public également en projetant une image plus saine que l'album précédent et laisse entendre lors d'une entrevue que Feux d'Artifice n'avait pas marché malgré un son de musique afro-américaine[16].

Ce n’était pas moi et les gens l’ont vu. - Mélanie Renaud

Le qui suit, Mélanie est parmi les invités à l'émission de Belle et Bum où elle chante trois des chansons de son album, Fever, I Heard It Through the Grapevine et I wish[17].

Son album de reprise marche bien. Elle indique aussi ses souhaits de sortir un album avec ses propres compositions. Dans ce but, elle a commencé à jouer du piano et possède une douzaine de chansons en banque, la majorité en français[18].

Le chanteur français Alain Barrière lance son album Mes duos d'amours le à l’Auberge Saint-Gabriel. Il inclut des duos avec plusieurs chanteuses du Québec, les citant comme étant "les plus belles voix féminines du Québec"[19]. Elle accompagne le chanteur sur la chanson Pour la dernière fois.

Fil de Fer (2015-)[modifier | modifier le code]

Le , Mélanie annonce sur Facebook son retour avec une nouvelle chanson écrite et composée par Dominique Bouffard intitulée Je reste là!.

Le sort l'album hommage à Raymond Lévesque Chapeau Monsieur Lévesque! où elle interprète Quand les hommes vivront d'amour en compagnie de Luce Dufault et Nanette Workman[20].

En automne, la chanteuse est diagnostiquée du cancer de l'ovaire qui entraînera des problèmes financiers pour finalement pour tout perdre. Alors réfugiée chez les sœurs missionnaires du Christ-Roi à Laval, elle se confie à Nathalie Petrowski[21] l'été 2017 où elle lève le voile sur son passé et sur sa dépression qui l'amène à la consommation de marijuana au milieu des années 2000 et de ses albums Mélanie Renard et Feux d’Artifice qui ont été des échecs donc elle n'était aucunement consciente. De plus, son gérant l'aurait congédié en 2012 par son attitude même qu'elle ira dire avoir été une petite princesse BS gâtée pourrie.

Pendant l'entrevue, la chanteuse dit qu'elle s'est reprise en main après les événements et qu'elle compose de nouvelles chansons et une maquette mais personne n'est intéressé. Finalement, elle renoue avec son gérant Nicolas Lemieux qui l'avait congédiée 5 ans plus tôt et annonce qu'elle enregistre un nouvel album avec Claude Sénécal espérant relancer sa carrière tout en alternant les séances de chimiothérapie et les séances d’enregistrement au studio de Claude Sénécal.

En ce moment, tout ce qui compte, c’est de me replonger dans le métier. Ça me rend heureuse même si j’ai très peur de ne pas réussir. - Mélanie Renaud

Le sort un single écrit et composé par Claude Sénécal : Laisse le soleil briller[22].

Le , Mélanie est l'une des invitées à l'émission Tout le monde en parle pour présenter son nouvel album nommé Fil de Fer[23]. L'année suivant, l'album fait l'objet d'accusations provenant de la chanteuse Marie-Chantal Toupin, selon elle, Renaud chanterait certaines chansons de Claude Sénécal qui lui étaient réservées pour son nouvel album[pas clair][24].

Autre[modifier | modifier le code]

Carrière en France[modifier | modifier le code]

Malgré avoir interprété le personnage d'Esméralda dans le cadre des représentations de la comédie musicale Notre-Dame de Paris de à à Paris, le rêve d'une carrière sur le sol français ne s'est pas concrétisé sur les conseils de son gérant qui jugeait son album trop musiques du monde pour ce marché.

J'aurai tout fait foirer - Mélanie Renaud

Lauréats & nominations[modifier | modifier le code]

Canadian Independent Music Awards

année catégorie pour lauréat/nomination
2002 album francophone de l'année Ma Liberté lauréat

Gala de l'ADISQ

année catégorie pour lauréat/nomination
2002 révélation de l'année elle-même lauréat
2013[25] album de l'année - réinterprétation Elles Chantent Cabrel nomination

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mélanie Renaud est d'origine haïtienne, elle a été adoptée et a grandi au Québec. Elle est survivante d'un cancer de l'ovaire.

Également elle souhaite d'être mère et, malgré sa ménopause, elle opterait pour l'adoption.

Toxicomanie[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 2000 à Paris, la chanteuse sombre dans une dépression qui l'amène à consommer de la marijuana même si elle n'en a aucun souvenir[26]. À son retour au Québec, elle devient dépendante à la drogue. Depuis l'album Fil de Fer, elle a retrouvé un équilibre, avec une consommation récréative intermittente[réf. nécessaire].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

année titre album
2000 J'm'en Veux Ma Liberté
2005 Mon Pays Mélanie Renard
2008 Hors-La-Loi Feux d'Artifice
2016 Je Restes Là Fil de Fer
2017 Laisse le Soleil Briller
2018 Réalise-Moi (duo avec Éric Lapointe)

Collaborations[modifier | modifier le code]

année chanson artiste album
2003 Vivre Pour Soi Corneille campagne Aimer sans Volence
2006 La Seule Chose que Tu Me Dois Les Respectables Live au Centre Bell,
2009 Ce Grand Méchant Vous Stéphane Lucas Sur les Elles de Gainsbourg
2013 Pour la Dernière Fois Alain Barrière Mes Duos d'Amour
2016 Quand les Hommes Vivront d'Amour Luce Dufault

Nanette Workman

Chapeau Monsieur Lévesque!
2017 C'est Ici que Je Veux Vivre Orchestre Symphonique McGill Montréal Symphonique

Apparitions[modifier | modifier le code]

année chanson album
1998 Mon Ange (choriste) À l'Ombre d'un Ange
2004 Minuit, chrétiens Les Étoiles de Noël
2006 Il était une fois Nous Deux Salut Joe!
2007 Les Croissants de Soleil Chansons à Gogo
Tu ne Sauras Jamais Les Boys: Les Hits de la Série Télé
Il ne Faut pas Pleurer Quand le Country Dit Bonjour, Volume 2
2008 Tout Ce qu'on Veut pour Noël Noël au Québec 2
2009 Je Reviens chez Nous Gala des Prix SOBA vol. 2
2012 Je t'aimais, Je t'aime et Je t'aimerai Elles Chantent Cabrel

Théâtre[modifier | modifier le code]

année titre rôle
2002 Les Dix Commandements Séphora
2005-2006 Notre-Dame de Paris Esméralda

Références[modifier | modifier le code]

  1. PROFIL D’ARTISTE TEL VU PAR LES JEUNES : MÉLANIE RENAUD
  2. L'histoire de Prochant
  3. « Archives 2002 – – ADISQ », sur ADISQ (consulté le 17 décembre 2017)
  4. TVANouvelles - Pas de supplémentaires pour Les Dix Commandements
  5. Corneille "Les Marchands De Rêves" : interview exceptionnelle !
  6. Le devoir - Virage à 180 degrés pour Mélanie Renaud
  7. regardencoulisse.com - Mélanie Renaud – Sauvage Esmeralda
  8. Metro - Mélanie Renaud, à l'américaine
  9. Canoe.ca - Un duo électrisant
  10. Canoe - Les Respectables Live au Centre Bell
  11. Mélanie Renaud, Oxfam-Québec's Ambassador for Haïti
  12. Hollywood PQ - Mélanie Renaud dans Summmmmum!
  13. [1]
  14. La Presse.ca - Concert-hommage à Michael Jackson à Montréal
  15. Le Reflet - Nouveau départ pour Mélanie Renaud
  16. 7 Jours - Elle lance son album soul What’s Going On
  17. Belle et Bum émission 229
  18. Hebdos Valley Field - Une Saint-Valentin en compagnie de Mélanie Renaud
  19. Hollywood PQ - Alain Barrière lance Mes duos d’amour
  20. Chapeau Monsieur Lévesque ! Un hommage simple et poignant à un grand de notre chanson
  21. - MÉLANIE RENAUD LA CHANTEUSE DE LA DERNIÈRE CHANCE
  22. -Le retour de Mélanie Renaud
  23. - Tout le monde en parle épisode du dimanche 26 novembre 2017
  24. En vedette, « Voulez-vous le disque d’or ou la robe de Marie-Chantal Toupin ? C’est votre chance ! », sur En vedette (consulté le 27 juillet 2020)
  25. « Archives 2013 – – ADISQ », sur ADISQ (consulté le 17 décembre 2017)
  26. Groupe des Nouveaux Médias, « Mélanie Renaud : sous un ciel variable | Segment | Tout le monde en parle | ICI Radio-Canada.ca », sur Radio-Canada (consulté le 18 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]