Paul Louka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Louka
Nom de naissance Vital-Paul Delporte
Naissance
Marcinelle,
Drapeau de la Belgique Belgique
Décès (à 74 ans)
Montignies-sur-Sambre,
Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale auteur-compositeur-interprète, comédien, écrivain, peintre
Genre musical Composition musicale, poésie, chanson
Années actives 1950 - 2011
Labels Philips, Barclay, RCA

Paul Louka, de son vrai nom Vital-Paul Delporte, né à Marcinelle le , mort à Montignies-sur-Sambre le [1], est un auteur-compositeur-interprète, comédien, écrivain, peintre, et saltimbanque belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1959, après une rencontre avec Jacques Brel, il « descend » trois ans à Paris pour se produire de cabaret en cabaret (Chez Moineau, La Bolée, Ma cousine, La Colombe, Le Cheval d'Or, le Port du Salut, L'Échelle de Jacob, La Tête de l'art, Les Trois Baudets, etc.). Il rencontre des artistes tels que Raymond Devos ou les Frères Jacques et entame à partir de 1962 une grande amitié avec Georges Brassens, avec qui il se produira en première partie à Bobino. Sa chanson " Tante Sarah" sera notamment reprise par l'actrice Lucienne Troka.

Paul Louka fera notamment l'avant-première de Juliette Gréco.

Ancien administrateur (de 1985 à 1996) et administrateur délégué (de à ) de la SABAM, président du concours Octaves de la musique de 2005 à 2010, il est le frère du peintre Charles Delporte ainsi que du poète Jacques Viesvil (Jacques Delporte, instituteur), parolier de plusieurs de ses chansons. Il est également le cousin germain d'Yvan Delporte, figure marquante de la bande dessinée belge et du Journal de Spirou[2].

Artiste très engagé, homme de gauche et franc-maçon, il a été Vénérable Maître de la loge La Charité à Charleroi. Son hommage maçonnique a eu lieu au crématorium de Gilly.

Répertoire de ses chansons[modifier | modifier le code]

  • Adieu Louise
  • Alleditouadi (Tous pour Toots !)
  • Allez France !
  • Allez viens
  • Aquarelle (Introduction musicale)
  • Arrêtez le monde
  • Au fil des jours
  • Avec Yvonne
  • Ballade en 3 temps pour un gars qui en a complètement ras le bol et qui envisage sérieusement de se retirer sur une île déserte
  • Ballade pour l'an 2000
  • Caméléon (pas con, pas con)
  • Ce matin, un enfant
  • Ce n'est pas la faute aux poètes
  • Cerise
  • Ces demoiselles
  • C'est ainsi qu'on les aime
  • Chanson bilingue
  • Chez maman
  • Chut !
  • Cœur contre cœur
  • Comme tout le monde
  • Copain Jules
  • De bois (Les dispositions)
  • De vous à moi
  • Dis papa ? (Message d'un papa-robot ABX 2001)
  • Du côté de…
  • Elle habitait chez ses enfants
  • Et l'amour dans tout ça ?
  • Et tant pis
  • Fils unique
  • Flash back
  • Fuga nova
  • Grenelle
  • Homme-enfant
  • Il dort
  • Instituteur
  • Introduction Ch 4
  • J'ai deux gosses abracadabrants, avec Thomas et Nicolas
  • J'ai perdu, je suis
  • Java juju
  • Je dis qu'il faut laisser
  • Je ne suis personne
  • Je reviendrai
  • Je suis un enfant
  • Je suis venu (avec ou sans veston)
  • Jésus-Lénine
  • Jules
  • L’antilope
  • L’assassin
  • L’espérance
  • L’hôpital
  • L’illusionniste
  • La barrique
  • La chamade
  • La demoiselle
  • La femme à Jean
  • La garce
  • La p'tite rengaine
  • La rivière
  • La tête noire
  • La vie ma rose et moi
  • Le bavard
  • Le bidule
  • Le canard
  • Le cœur mouillé
  • Le cœur qui louche
  • Le jardin face à la mer
  • Le printemps de Prague
  • Le propriétaire
  • Le p'tit Léon
  • Le satellite
  • Le sauvageon
  • Le temps des cerises
  • Le temps des mignons
  • Le veinard et le roi
  • Le vieux marin
  • Le voyageur
  • Les Américains
  • Les amis de nos amis
  • Les clous
  • Les marchands d'oiseaux
  • Les martiens (la fille de mon voisin)
  • Les mirlitons
  • Les pomm'pommes
  • Libre sur Sambre
  • Linda
  • Ma Colombine
  • Ma guitare n'est plus espagnole
  • Ma muse est morte
  • Marcinelle
  • Midi-minuit (instrumental)
  • Mon aventure
  • Mon requin à moi
  • Motus (Les sujets défendus)
  • Mourir l'été
  • Ne pas y penser
  • Ne pleure pas
  • On court et on cavale
  • On s'aime
  • Pas plus haut que trois pommes
  • Petite Leila
  • Petite liberté
  • Plus de cent fois
  • Pour des prunes
  • Quand les vaches
  • Quelqu'un d'importance
  • Rendez-vous
  • Respire !
  • Rêveurs et menteurs
  • Rien dit du tout !
  • Rosalie
  • Sacramento
  • Sans nouvelles
  • Saragosse
  • Signature
  • S'il avait été un arbre
  • Sous mon chapeau, suivi de Vous mes chevaux
  • Tante Sarah
  • T'en fais pas Mémé !
  • Toi
  • Tout compte fait…
  • Tout est beauté
  • Un, deux, trois…
  • Un enfant perdu (Mais qu'est-c'qui vous dit ?)
  • Un nouveau soleil, un nouveau printemps
  • Un petit bout d'amour en plus
  • Une chanson bonne à mâcher
  • Valentine et Valentin
  • Vas-y Paulo !
  • Victor
  • Ville, foutue ville
  • Vous aviez tort ma femme
  • Vous qui marchez ce n'est pas la faute aux poètes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le chanteur Paul Louka est décédé », sur lalibre.be, (consulté le ).
  2. « Paul Louka, le bateleur debout », sur lesoir.be, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]