Années 1980

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les années 1980 couvrent la période du au .

Au niveau géopolitique, elles sont marquées dans un premier temps par la continuité de la guerre froide ainsi que par une vague néo-libérale qui porte le coup de grâce au communisme dans les pays de l'Est. Dans le monde anglo-saxon, elle est incarnée par Ronald Reagan aux États-Unis et Margaret Thatcher au Royaume-Uni. En Europe de l'Ouest, la Communauté économique européenne s'unit autour du marché unique, permis, en France, par un Parti socialiste arrivé au pouvoir dans une société en pleine mutation idéologique et sociologique. En Asie, le miracle économique japonais fait du Japon le fleuron mondial de l'électronique et de l'automobile, pendant que la Chine bénéficie des premières réformes de Deng Xiaoping.

Cette décennie est aussi synonyme de la réalisation de nombreuses innovations, surtout dans le domaine technologique qui se répand et se généralise dans le monde entier. En parallèle, le numérique s’accélère et connaît l'invention du téléphone mobile, du caméscope grand public de Sony en 1983, le développement des jeux vidéo durant la décennie, puis l'explosion de la réception télévisuelle par satellite. Cette période est considérée comme l'une des plus innovantes de l'histoire de l'humanité et du XXe siècle. [réf. nécessaire]

Les années 1980 sont marquées par de nombreuses mutations sociales historiques ainsi que par des profonds changements de mode de vie qui modifient le destin de la planète[1] mais également par énormément de phénomènes de société changeant le monde dans son ensemble. [réf. souhaitée]

On peut notamment se référer aux changements révolutionnaires de l'industrie de la musique le Disque compact à lecteur laser en 1982 qui place le numérique au sein des mutations profondes que subit la société. Mais également la sortie de l'album Thriller de Michael Jackson (qui sera par la suite l'album le plus vendu au monde), le moonwalk, qui devient populaire, et l'apparition du vidéo-clip.

Les jeux vidéo se popularisent et plusieurs d'entre eux, devenus références internationales dans la culture populaire comme Super Mario Bros. ou Pac-Man, sortent durant cette décennie. Néanmoins, le krach du jeu vidéo de 1983 vient frapper l'industrie naissante des jeux vidéo mais est adouci, voire enrayé à la suite de la sortie du NES en 1985.

Le cinéma se dèveloppe et atteint son apogée grâce à la sortie de plusieurs films qui sont depuis entrés dans la culture populaire comme Indiana Jones, Retour vers le futur ou encore E.T. l'extra-terrestre qui sera le film le plus rentable de tous les temps – un record qu'il a tenu pendant onze ans.

Les années 1980 sont surtout connues comme la dernière décennie d'un monde bipolaire et la fin de la guerre froide qui a marqué l'histoire du XXe siècle depuis 1947. La chute du mur de Berlin le 10 novembre 1989 est la principale cause de cette situation révolutionnaire.

Les années 1980 laissent entrevoir la fin du racisme aux États-Unis déjà légèrement estompé depuis les années 1960 mais avec à l'époque une distinction sociale entre les noirs blancs encore prononcée. Plusieurs séries à succès ont contribué à la résistance, comme le Bill Cosby Show (la première comédie de situation interprétée uniquement par des noirs), ou encore Arnold et Willy très populaire à l'époque, et portant sur cette situation.

Dans les années 1980, plusieurs catastrophes ont profondément modifié le monde. Le sida se répand dans le monde et devient un problème majeur. Néanmoins la variole est déclarée éradiquée en 1980. Durant la décennie, l'environnement se dégrade rapidement et plusieurs catastrophes s’enchaînent : chute importante des populations de vertébrés, disparition de nombreuses espèces, pollutions majeures, déforestation et artificialisation de l'environnement. La catastrophe de Bhopal en décembre 1984 est l'incident industriel le plus grave jamais connu, et la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986) est le plus important accident nucléaire du XXe siècle.

Années :

19801981198219831984
19851986198719881989

Décennies :

1960 · 1970Années 19801990 · 2000

Siècles :

XIXe siècleXXe siècleXXIe siècle

Millénaires :

 Ier millénaire • IIe millénaireIIIe millénaire 

Événements majeurs[modifier | modifier le code]

Guerres et conflits[modifier | modifier le code]

Guerres[modifier | modifier le code]

La guerre des Malouines opposa l'Argentine et l'Angleterre.

Conflits[modifier | modifier le code]

Attentats[modifier | modifier le code]

Géopolitique[modifier | modifier le code]

La Chute du mur de Berlin a mis fin à un monde populaire.

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le code]

  • Le 10 octobre 1980, un séisme touche la ville d'El Asnam en Algérie et fait 5 000 victimes[4].
  • Le 19 septembre 1985, au Mexique, un séisme touche la capitale Mexico. 10 000 personnes en sont vicitimes [4].
  • Les 13 et 14 novembre 1985, en Colombie, l'éruption volcanique du Nevado del Ruiz détruit en grande partie la ville d'Armero et fait environ 25 000 victimes[4].
  • Du 9 au 17 septembre 1988, l'Ouragan Gilbert touche l'Amérique centrale, les Caraïbes et les États-Unis. On dénombre 355 victimes[4].
  • Le 7 décembre 1988, un séisme en Arménie (Spitak, Leninakan) fait plus de 50 000 victimes[4].
  • Du 16 au 22 septembre 1989 Caraïbes, l'Ouragan Hugo touche les États-Unis ; 71 individus décèdent et on dénombre 6 milliards d'euros de dommages[4].

Société[modifier | modifier le code]

Première exploration d'Uranus
Première exploration de Neptune

Enjeux sanitaires, sociaux et environnementaux[modifier | modifier le code]

Évolution de la société[modifier | modifier le code]

Médecine[modifier | modifier le code]

  • Prise de conscience de l'apparition du sida en tant que problème de santé à l'échelle mondiale.
  • La variole est déclarée éradiquée le 8 mai 1980[5].

Famine[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Biodiversité[modifier | modifier le code]

En 2016, une étude du WWF (Fond mondial pour la nature) indique que plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans, de 1970 à 2012. Les milieux d’eau douce sont les plus affectés, avec un effondrement de 81 % sur la période, devant les espèces terrestres (− 38 %) et celles marines (− 36 %). Cette tendance est importante durant toute la décennie, en raison des pressions sur les habitats naturels (artificialisation, déforestation, pollutions, dérèglement climatique, catastrophes naturelles), et des excès de prélèvements au milieu (braconnage, chasse, pêche)[7].

Tchernobyl est l'accident le plus grave du siècle

Histoire de l'environnement[modifier | modifier le code]

Catastrophes environnementales majeures[modifier | modifier le code]

  • Durant la nuit du 2 au 3 décembre 1984, l'explosion d'une cuve de 40 t d'isocyanate de méthyle de l'usine de pesticides Union Carbide à Bhopal, (Inde), cause plus de 20 000 morts et plus de 200 000 handicapés[8]. La catastrophe de Bhopal est la catastrophe industrielle la plus grave jamais connue et continue à faire des victimes près de 34 ans plus tard, le site n'étant toujours pas dépollué.
  • La catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986) est la plus grande catastrophe nucléaire du XXe siècle. Les radiations se sont propagées dans de nombreux pays ; l'Ukraine et la Biélorussie furent les plus touchées. Près de 800 000 soldats et fonctionnaires sont dépêchés sur place ; environ 15 000 meurent pendant leur mission, et des dizaines de milliers devinrent invalides. Le taux de cancer a également augmenté[8].
  • Le pétrolier Exxon Valdez s'échoue en 1989 sur la côte de l'Alaska. La marée noire qui s'en suivit provoqua une importante catastrophe écologique.

Économie et société[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Les années 1980 sont marquées par des changements sociétaux historiques qui ont profondément marqué le destin de la planète ainsi que les décennies suivantes. D'une part avec le développement des nouvelles technologies qui ont entraîné un profond engouement mais aussi avec l'adoption d'un nouveau style de vie.

Principales innovations mondiales des années 1980[modifier | modifier le code]

L'innovation qui changea le monde des ordinateurs.
  • Apparition de la Carte à puce en 1983
  • Macintosh, premier micro-ordinateur à être popularisé dans le monde.
  • Le MS-DOS en 1981, un système d'exploitation pour les ordinateurs.
  • Microsoft Windows, sorti en 1985, est devenu dans les années 1980 le système d'exploitation qui a bouleversé les usages et a été le système le plus populaire et fait toujours partie des plus utilisés au monde[réf. nécessaire].
  • La console NES connut un succès mondial, ce qui aida à redynamiser l'industrie du jeu vidéo après le krach du jeu vidéo de 1983. La console s'impose et parvient à normaliser le fonctionnement des futures consoles, du game design aux procédures de gestion. Le NES est la console qui a le plus dominé la génération 8 bits [réf. nécessaire].
  • Internet que nous connaissons aujourd'hui. À la fin des années 1980, la NSF (National Science Foundation) qui dépend de l'administration américaine, met en place cinq centres informatiques surpuissants auxquels les utilisateurs pouvaient se connecter, quel que soit le lieu où ils se trouvaient aux États-Unis. ARPANET devenait ainsi accessible sur une plus grande échelle. Le système rencontre un franc succès. Dès lors, après une mise à niveau importante (matériels et lignes) à la fin des années 1980, il s'ouvre au trafic commercial au début des années 1990.
  • Le Disque compact à lecteur laser en 1982 a grandement changé l'industrie de la musique, remplaçant le traditionnel disque microsillon (aussi appelé Vinyle).
  • Le CD commercialisé en 1982
  • La Montre Swatch, en 1983, connaît une grande popularité, notamment grâce à des fontionnalités innovantes [réf. nécessaire].
  • La Création du vidéo-clip en 1983 avec le premier du nom, Thriller de Michael Jackson, est celui qui a contribué à la popularité de l'album de ce dernier qui est aujourd'hui l'album le plus vendu au monde.
  • Le premier téléphone mobile commercial, conçu par Motorola est lancé le 6 mars 1983 aux États-Unis : le Motorola DynaTac 80006.
  • Apparition du VTT en 1980.
  • Le premier caméscope grand public de Sony en 1983.
  • La première imprimante 3D en 1986.

Principales inventions françaises des années 1980[modifier | modifier le code]

Le minitel

Jouets[modifier | modifier le code]

le Rubik's cube

Dans les années 1980, les jouets deviennent des objets plutôt modernes et sont de plus en plus réclamés.

Culture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décennie 1980 en arts plastiques.

Architecture[modifier | modifier le code]

  • Évolution du post-modernisme : détachement des modèles.
  • Renouveau de l'art du paysage
  • La figuration libre
  • En France : concours ouverts d'architecture, d'urbanisme et de paysage

Musique[modifier | modifier le code]

Révolution dans l'industrie musicale[modifier | modifier le code]

Durant les années 1980, l'industrie musicale change profondément grâce à plusieurs événements qui ont contribué a cette révolution. Le Disque compact à lecteur laser, développé par Sony et Philips en 1982, a grandement changé l'industrie de la musique. Il remplacera peu à peu le vinyle, le principal support habituellement utilisé. Le disque compact est encore aujourd'hui le principal support de ventes de musiques, bien que cette matérialisation du contenu tende à disparaître avec la popularité croissante de la musique en ligne. La sortie de l'album Thriller en 1982 est devenu un phénomène culturel qui a franchi des records et est devenu en une seule année l'album le plus vendu au monde et est encore aujourd'hui le plus populaire de tous les temps.

Le vidéo-clip[modifier | modifier le code]

Thriller est devenu l'album le plus vendu au monde

Le vidéo-clip se propage dans l'industrie musicale grace au premier (Thriller de Michael Jackson ) considéré comme le meilleur clip de tous les temps, que ce soit par les critiques ou par les chaînes d'audiovisuel musical [réf. nécessaire] grâce format de mini-film servant à la promotion, qui a transformé le monde de la musique pop. En effet, pour la première fois avec Thriller, réalisé par John Landis, un scénario construit apparaît dans un clip vidéo coûtant plus de 500 000 $. Sa durée inhabituelle lors de sa sortie en 1983 (14 minutes précédées de 45 minutes de son making-of, également procédé innovant) et sa chorégraphie ont fait succès, tout comme celui de la chaîne américaine MTV. Il est d'ailleurs le premier chanteur afro-américain diffusé sur cette chaîne.

Évènements mondiaux dans le domaine musical[modifier | modifier le code]

Mode[modifier | modifier le code]

Le Walkman faisait partie de la mode des années 1980.

La mode des années 1980 met l'accent sur l'apparence. Logo, marques, couleurs, maquillage, la tenue et ses accessoires doivent être ostentatoires et la mode se doit d'être onéreuse. Le Walkman, les lunettes de soleil ou les bijoux « fantaisie » sont voyants. Paris redevient le centre de la mode imposant de nouveaux stylistes ainsi que ses vieux couturiers perpétuant une haute couture revigorée. De leur côté, Milan, Londres et New York restent des concurrentes féroces. Les États-Unis, centre de l'imagination avec la mode Hippie de la décennie précédente, conservent une influence importante, que ce soit avec le dynamique prêt-à-porter américain, ou les sagas télévisés et la musique de MTV qui inondent les écrans du monde, à la fois reflet et sources de tendances vestimentaires. De la même façon, l'Angleterre popularise de nombreux styles par sa musique envahissant (en) les charts de toute la planète. Ce pays, qui a vu naitre le punk les années passées, vit difficilement les années Thatcher. Le mariage de Lady Di et de l'autre côté de l'Atlantique, l'arrivée de Nancy Reagan comme Première dame apportent à la mode une certaine image du luxe. Elles sont toutes deux perpétuellement scrutées par les magazines.

Les médias ont accaparé la mode, la rendant omniprésente, renforcée par des campagnes publicitaires spectaculaires : Benetton, Ralph Lauren ou Calvin Klein s'affichent mondialement, parfois avec des campagnes sexy. La lingerie se montre de plus en plus. Avec le power dressing, les créateurs développent une image idéalisée de la beauté féminine, imposant le cuir, le Lycra ou le tailleur dans leurs collections. À l'opposé, un courant minimaliste envahit la mode loin de l'exubérance des créateurs italiens, et va s'installer durablement. Le prêt-à-porter de masse vit à l'heure de la mondialisation, et les délocalisations sont monnaie courante, ainsi qu'une standardisation voyant les boutiques de centre ville ou des grandes surfaces spécialisées toutes inspirées du même moule. La doudoune et le jogging deviennent des basiques du sportswear, sources de la mode hip-hop et du streetwear.

Mais la période d'euphorie décline. Le SIDA, Tchernobyl puis le krach de 1987 vont donner un coup de frein à cette époque prospère, faite de liberté mais surtout de « fric et de frime ». Seuls les créateurs italiens perpétuent une mode sexy, colorée et logotée. Vers la fin de la décennie, le paysage de la mode se compose essentiellement de stylistes assez traditionnels dans leur style, recherchant bien-être et confort et d'autres perpétuant l'esprit de créativité de cette période passée. À l'aube des années 1990, la mode va connaitre de profonds bouleversements. Si l'époque a vu toute une nouvelle génération de créateurs arriver sur le devant de la scène, l'histoire retiendra Gaultier, Alaïa ou Armani comme ceux ayant rencontré un succès international et su perdurer les décennies suivantes.

Article détaillé : Années 1980 en mode.

Cinéma[modifier | modifier le code]

E.T est le film le plus emblématique des années 1980
Star Wars

Le cinéma des années 1980 se propage dans le monde entier. Les Blockbusters se multiplient de plus en plus et son chiffre d'affaires commence à augmenter avec la sortie de plusieurs films entrés dans la culture populaire comme Les Gremlins ou Flashdance. Dans les années 80, E.T. l'extra-terrestre est le film ayant eu le plus d'impact international dans l'industrie du cinéma. Dévoilé le 11 juin 1982 par Universal Pictures, E.T. a connu un succès immédiat, dépassant La Guerre des étoiles pour devenir le film le plus rentable de tous les temps – un record qu'il a tenu pendant onze ans jusqu'à Jurassic Park, un autre film du cinéaste Spielberg, qui l'a surpassé en 1993. Le phénomène E.T. est cependant resté le film le plus rentable des années 1980.

Acclamé par le public, encensé par la critique[réf. nécessaire], E.T. est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands films jamais réalisé du cinéma international, et est devenu un film culte des années 1980, notamment de part l'une de ses scènes (le vélo d'Elliott s'envolant dans les airs) et une réplique de l'extra-terrestre « maison téléphone ! »; il a notamment obtenu quatre Oscars en 1983. Il a été réédité en 1985, puis de nouveau en 2002 à l'occasion de son 20e anniversaire, avec des plans modifiés et des scènes supplémentaires.

Les années 1980 marquent également dans le cinéma américain la fin du Nouvel Hollywood.

Pendant cette période, le cinéma familial se propage dans le mode entier grâce à des comédies internationales comme Allô maman, ici bébé. Les plus célèbres franchises comme Star Wars se multiplient et une franchise qui a été meilleur film de 3 années (1981, 1984 et 1989) et qui est mondialement rentrée dans la culture populaire fait son apparition : Indiana Jones.

Retour vers le futur - Logo.svg
Scarface 1983 Logo.png

Vers la fin des années 1980, des films produits par les Walt Disney Animation Studios font leur retour sur le devant de la scène. Ce regain de popularité fait suite à la décision des studios de recommencer à tourner des films animés musicaux et familiaux traditionnels. Cependant, les films prirent un thème émotionnel plus sombre ; cette ère fut connue comme étant le Second Âge d'or de Disney.

Liste des films à succès des années 1980[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, afin de mieux restituer les films diffusés à la télévision (et dont l'offre était de plus en plus importante avec l'apparition de la télévision par câble, du satellite et des chaînes à abonnement), des téléviseurs avec un écran de rapport 16/9 (1/1,77) sont apparus. Ces écrans, dont la dimension est plus conforme au champ de vision humain, tendent à se généraliser et les programmes diffusés tendent à adopter ce format (en particulier les fictions et le sport). Dans les années 1980, le magnétoscope, dont s'équipent de plus en plus de foyers français, change légèrement la donne. Les émissions culturelles tardives (outre qu'elles permettent aux parents de jeunes enfants de les regarder à l'heure où ceux-ci sont couchés) cessent de poser problème. Apostrophes, qui est devenue une institution, pourra être décalée de 21h30 à 22h30 sans trop perdre de son audience.

Cosby Show - Logo.png

Liste des séries a succès des années 1980[modifier | modifier le code]

MacGyver logo.svg
Les Simpson est considéré comme la meilleure série animé de tous les temps.

Jeux vidéos[modifier | modifier le code]

La NES a dominé le marché des années 1980

Le jeu vidéo dans les années 1980 connaîtra de grands bouleversements et se développera profondément dans les années 1980. Il se popularisera grâce a l'apparition de plusieurs jeux populaires comme Super Mario Bros. ou Pac-Man dévoilés durant cette décennie grâce à la sortie de plusieurs console de jeux vidéo comme la NES ou la Gameboy.

Le krach de 1983[modifier | modifier le code]

Les événements du monde des jeux vidéo durant les années 1980 ont grandement changé l'industrie des jeux vidéo. Le Krach du jeu vidéo de 1983 survient du fait de plusieurs facteurs, notamment par la prolifération de jeux de basse qualité, ainsi que par la concurrence des ordinateurs personnels qui ont provoqué un déclin dans l'industrie des jeux vidéo. Néanmoins, l'industrie vidéoludique ne redémarre vraiment qu'en 1985, avec la troisième génération et plus particulièrement le succès de la NES avec des jeux comme Super Mario Bros., The Legend of Zelda et Castlevania. La PC-Engine et la Master System arrivent sur le marché mais le succès de la PC-Engine se cantonne au Japon, celui de la Master System en Europe et au Brésil.

La diffusion des ordinateurs personnels[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, démarre la grande diffusion à grande échelle des ordinateurs personnels (qui étaient appelés micro-ordinateurs à l'époque) auxquels est associée une communauté hobbyiste et vidéoludique. Les jeux vidéo s’adaptent à ce nouveau support (Apple II, ZX80, Commodore 64, MSX, Amstrad CPC, etc.). Il s’agit alors surtout de jeux d’arcade au graphisme élémentaire dont le chargement, à partir de cassettes audio, peut être très long (plusieurs minutes).

À partir de 1985, l’Amiga et l’Atari ST, techniquement plus évolués, renouvelleront le jeu vidéo sur ordinateur.

À la fin des années 1980, les microprocesseurs 16-bits et 16/32 bits équipent désormais la nouvelle génération de consoles vidéo, les prix fluctuent et une réelle concurrence voit le jour . Désormais, Sega et Nintendo livrent une guerre économique ; la Mega Drive et la Super Nintendo se taillent la part du lion sur le secteur de la console de salon et le conflit s'étend jusque dans la catégorie des consoles portables où Nintendo et Sega proposent respectivement la Game Boy et la Game Gear. Leurs mascottes officielles sont directement concurrentes, Mario le plombier, et Sonic le hérisson bleu. C'est aussi l'époque au cours de laquelle les consommateurs européens font importer eux-mêmes leurs jeux des États-Unis, à cause des coûts de traduction trop élevés ne permettant pas de régionalisation officielle pour l'Europe.

La Gameboy qui a été la console la plus populaire et la plus rentable des années 1980


Une console plus méconnue du grand public, mais très appréciée par les connaisseurs : la Neo-Geo AES de SNK, surnommée la Rolls des consoles dans le milieu des gamers est la plus puissante de cette génération. Elle avait en effet la réputation d'être la console des jeux de combat par excellence, et d'offrir à ses possesseurs la qualité des jeux d'arcade de l'époque dans son salon.

Depuis la fin des années 1989, le marché des consoles de jeu est le théâtre d'une guerre économique que se livrent actuellement les trois grands constructeurs : Sony, Nintendo et Microsoft.

Religion[modifier | modifier le code]

Le 3 juillet 1981, Jean-Paul II désigne une commission d'étude de la controverse ptoléméo-copernicienne des XVIe et XVIIe siècles, chargée de réexaminer l'affaire Galilée, afin d'examiner les erreurs commises par l'Église lors de l'affaire Galilée. En 1992, Jean-Paul II a publiquement reconnu les erreurs de la plupart des théologiens au XVIIe siècle (voir repentance de l'Église).

Personnalités importantes des années 1980 et du siècle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Retour dans les années 80 ! », aufeminin, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  2. a b c et d Serge Berstein et Pierre Milza, Histoire du XXe siècle : La fin du monde bipolaire - 1973 aux années 1990, t. 3, Hatier, coll. « Initial », , 287 p. (ISBN 978-2-218-94737-7).
  3. « Syrie : l'ombre du massacre de février 1982 plane toujours sur Hama », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. a b c d e et f La Documentation française, « Catastrophes naturelles et prévention des risques - Chronologie [à partir de 1902]. », sur ladocumentationfrancaise.fr, (consulté le 7 octobre 2013).
  5. Bulletin de l'Organisation mondiale de la santé, vol. 81 no. 10 Genebra October 2003 ISSN 0042-9686
  6. « Corne de l'Afrique: les grandes sécheresses et famines depuis trente ans », sur Slateafrique.com, (consulté le 23 mai 2016).
  7. Audrey Garric, « Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  8. a et b Jacques Mazeau, Petite encyclopédie des grandes catastrophes naturelles : Du déluge au tsunami, le monde va-t-il plus mal ?, Acropole, , 111 p. (ISBN 2-7357-0269-3).