Pierre Bertrand (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Bertrand
Naissance (72 ans)
Montréal, Québec, Canada
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Ballade, pop, chanson québécoise
Instruments Voix, guitare
Années actives 1969 à aujourd'hui
Labels Disques Beau-Bec
Disques Polydor
Disques Deauville

Pierre Bertrand, né le à Montréal, est un auteur-compositeur-interprète québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Bertrand fait partie du groupe Beau Dommage de 1972 à 1977 avant d'entreprendre une carrière solo en 1980. À partir de ce moment, il connaît de nombreux succès sur disque, avec notamment les chansons suivantes : Méo Penché en 1980, On perd sa vie à la gagner en 1982, Ma blonde m'aime et Un air d'été en 1983, Attendre à l'année longue en 1985, Espérance en 1986, On est ensemble (titre écrit par Luc Plamondon) en 1987 et Crier au loup deux fois en 1996. Son album Ciel variable, publié en 1983, lui vaut de nombreuses récompenses. Il écrit aussi pour d'autres artistes, notamment Nicole Martin (la chanson Sans toi parue sur l'album Une affaire de cœur en 1982) et Francine Raymond.

Pierre Bertrand revient auprès de Beau Dommage en 1994, le temps de publier un autre album au sein de ce groupe.

Discographie – Albums[modifier | modifier le code]

Avec Beau Dommage[modifier | modifier le code]

Carrière solo[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Pierre Bertrand (Disques Beau-Bec)
    • Quand c'est l'matin
    • Méo penché
    • J'ai la fièvre
    • C'est toujours des histoires d'amour
    • Prends-la donc dans tes bras
    • On perd sa vie à la gagner
    • Chus rien qu'un bon garçon
    • Paris
    • L'amour s'en va
    • Ça c'est moi.
  • 1983 : Ciel variable (Disques Polydor)
    • Un air d'été
    • Jamais aimé avant
    • Le manque d'amour
    • Le chanteur
    • Magie
    • Ma blonde m'aime
    • Schefferville
    • Attendre a l'année longue qu'arrive l'été
    • Infinie tendresse
  • 1984 : Un été mer et monde, chanson thème de Québec 84 en duo avec Francine Raymond (Disque Polydor)
  • 1985 : Monsieur Émile, trame du film "Le Matou" (Disques Polydor)
  • 1987 : Espérance (Disques Polydor)
    • Moi j'appelle ça d'l'amour
    • Elle l'aime encore (il suffit d'un slow)
    • Celle que j'aime
    • Vivre et laisser vivre
    • Partir avant
    • Gaucher
    • On est ensemble
    • Le crime ne paie pas
    • Espérance.
  • 1996 : Ça c'est moi (Disques Deauville)
    • Crier au loup deux fois (inédit - duo avec Paul Piché)
    • Quand c'est le matin
    • On perd sa vie à la gagner
    • J'ai la fièvre
    • C'est toujours des histoires d'amour
    • Méo penché
    • Paris
    • Ma blonde m'aime
    • Un air d'été
    • Le chanteur
    • On se connaît par cœur
    • Une infinie tendresse
    • Moi j'appelle ça de l'amour
    • Celle que j'aime
    • Partir avant
    • Vivre et laisser vivre
    • Espérance
    • Ça c'est moi
    • Les arbres de trottoirs (inédit)

Participations à d'autres albums[modifier | modifier le code]

  • 1970 : "La Famille Casgrain" - chansons "Le rêve de Noé" et "Aller-retour et souvenir" (Disques Barclay)
  • 1978 : Valiquette de Gilles Valiquette. Aux chœurs avec Monique Fauteux.
  • 1993 : Pièces de Gilles Valiquette. Aux chœurs avec Monique Fauteux.
  • 1985 : "Fondation Québec-Afrique" (Collectif pour l'Éthiopie) - "Les Yeux de la faim" (Kébec-Disque)
  • 1988 : "Paul Piché" - chansons "Je lègue à la mer" et "Un château de sable" (Audiogram)

Lauréat et nomination[modifier | modifier le code]

Gala de l'ADISQ[modifier | modifier le code]

artistique[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Pour Résultat
1981[1] révélation de l'année Pierre Bertrand nomination
1982[2] interprète masculin de l'année nomination
1984[3] chanson de l'année Ma blonde m'aime (avec Roger Léger) nomination
Un air d'été (avec Pierrette Bertrand) nomination
interprète masculin de l'année Pierre Bertrand nomination
microsillon de l'année / auteur ou/et compositeur-interprète Ciel variable nomination
révélation de l'année Pierre Bertrand nomination
trophée Félix témoignage Beau Dommage lauréat
1985[4] microsillon de l'année Beau Dommage au forum de Montréal (avec Beau Dommage) nomination
spectacle de l'année - musique et chansons pop Beau Dommage au forum de Montréal (avec Beau Dommage) nomination
1987[5] interprète masculin de l'année Pierre Bertrand nomination
1988[6] nomination
1995[7] album de l'année - meilleur vendeur Beau Dommage (1994) (avec Beau Dommage) lauréat
album de l'année - populaire lauréat
chanson populaire de l'année Échappé belle (avec Beau Dommage) nomination
groupe de l'année Beau Dommage lauréat
spectacle de l'année - auteur-compositeur-interprète Beau Dommage (avec Beau Dommage) lauréat
1996[8] album de l'année - populaire Rideau (avec Beau Dommage) nomination
chanson populaire de l'année Tout simplement jaloux (avec Beau Dommage) nomination
groupe de l'année Beau Dommage nomination

industriel[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Pour Résultat
1985 metteur en scène de l'année Beau Dommage nomination
1995 scripteur de spectacles de l'année Beau Dommage pour Beau Dommage nomination

Prix Juno[9][modifier | modifier le code]

Année Catégorie Pour Résultat
1975 groupe le plus prometteur de l'année Beau Dommage nomination
1976 groupe de l'année nomination
album le plus vendu Beau Dommage (avec Beau Dommage) nomination
1996 album francophone le plus vendu Beau Dommage (1994) (avec Beau Dommage) nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Archives 1981 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  2. « Archives 1982 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  3. « Archives 1984 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  4. « Archives 1985 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  5. « Archives 1987 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  6. « Archives 1988 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  7. « Archives 1995 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  8. « Archives 1996 – », sur ADISQ (consulté le 6 juin 2021)
  9. (en-US) « Past Nominees + Winners », sur The JUNO Awards (consulté le 6 juin 2021)