Taktika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taktika
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Activité principale Rappeurs
Genre musical Hip-hop, rap québécois
Années actives Depuis 1996
Labels Explicit Productions
Site officiel www.taktika.qc.ca
Composition du groupe
Membres Frédéric Auger (T-Mo), Simon Valiquette (B-Ice)
Anciens membres Ben

Taktika est un groupe de hip-hop canadien, originaire de Lévis, au Québec. Il se compose présentement des rappeurs Frédéric Auger (T-Mo) et Simon Valiquette (B-Ice). Le groupe a également fait partie du collectif 83. Taktika est l'un des piliers du mouvement hip-hop québécois.

Avec plus de 100 000 albums vendus en carrière, cinq nominations au Gala de l’ADISQ et des centaines de spectacles qui les ont menés aux quatre coins de la province et sur les scènes les plus prestigieuses (Spectrum de Montréal, Métropolis (Montréal), Grand Théâtre de Québec, etc.), T-Mo et B.I.C ont conquis plusieurs générations avec leur musique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (1996–2004)[modifier | modifier le code]

Taktika est formé en 1996 à Lévis[1], plus précisément dans le secteur de Charny sur la rive-sud de Québec, au Québec[2]. Il est initialement formé des rappeurs T-Mo, BIC et Ben (membre jusqu’en 2002). Taktika fait sa première apparition officielle sur album en 1999 sur la compilation Zone de choc, accompagné de Droopy, Le Cerveau, El Verseau et Canox. La même année, le groupe participe au 1er volume de Berceau de l’Amérique qui réunit quelques-uns des groupes les plus populaires de l’époque (Muzion, 2Faces, Onze, Canox, King, La Structure, etc.)

Après avoir participé à la chanson 83, publiée en 2000, qui obtient un succès underground, le groupe signe son premier contrat avec le label Explicit Productions[3]. Taktika présente son premier album en mai 2001[4]. Le groupe y publie son premier album intitulé Mon mic, mon forty, mon blunt, qui devient rapidement un classique dans le milieu du hip-hop québécois et se vend à plus de 8 000 exemplaires[réf. nécessaire]. T-Mo et B.I.C. joignent ensuite les rangs du collectif 83 (2Faces, Onze, Canox, Pagail et Taktika) avec lequel ils produiront quatre albums : Hip-hop 101 (2001), La suite logique (2002), Le dernier chapitre (2004) et Hip-hop 102 - Greatest hits (2009). Philippe Renaud, du journal montréalais La Presse, considère Hip-hop 101, le premier album du collectif, comme une des œuvres ayant défini le rap québécois[5].

L’affaire Taktika (2005–2007)[modifier | modifier le code]

Après sa collaboration avec le 83, Taktika revient en mai 2005 avec l'album L’affaire Taktika, accompagné de plusieurs artistes du hip-hop québécois comme Muzion, Shoddy, et Webster. L’album est un succès[6]. Le single Un été chez nous atteint le top 20 francophone 2006 sur les ondes de CKOI[réf. nécessaire]. Les vidéos L’affaire Taktika, Des fois j’me dis et Où est-ce qu’on s’en va ont tous droit à de fortes rotations et des présences régulières dans le Top 5 sur les ondes de MusiquePlus[réf. nécessaire].

Taktika élargit par ailleurs ses horizons musicaux au cours de l’année 2005-2006. Le groupe produit la chanson thème du documentaire Printemps fragile du réalisateur André Mélançon ainsi que la trame sonore de Les saltimbanques du ring, série qui retrace les moments forts de la lutte au Québec[réf. nécessaire].

Le cœur et la raison (2008–2010)[modifier | modifier le code]

En 2008, le groupe récidive avec l'album Le Cœur et la raison. Cette fois, le propos change de façon marqué, alors que B-Ice sort d’une cure de désintoxication et aborde sa lutte contre les dépendances dans la chanson Désintox, et que T-Mo devient père de famille et dédie la chanson Comme un ange à sa première fille. Le simple La tête dans les nuages domine le Top 5 de MusiquePlus pendant plusieurs semaines et se retrouve en rotation sur les ondes de radio NRJ Québec.

Taktika remporte le prestigieux prix « Choix du public MusiquePlus » au gala SOBA 2010[7]. Il est également couronné « Groupe hip-hop francophone de l'année ». Toujours en 2010, Taktika présente Désarmé jusqu’aux dents[2]., la chanson thème de la semaine de prévention du suicide. Le vidéoclip, produit par les Productions 4 éléments, réunit plus de 50 artistes de la scène Hip Hop québécoise et cumule plus de 1.5 millions de visionnements à ce jour sur YouTube[8].

À bout portant (2011–2014)[modifier | modifier le code]

2011 marque le quinzième anniversaire du groupe. T-Mo et B-Ice profitent de l'occasion pour lancer son quatrième album, À bout portant. Pour l'album, Taktika collabore avec des artistes américains comme KRS-One et Buckshot, et des artistes français comme Shurik'n du groupe IAM, et Kery James. Le premier extrait, Personne n'y croyait, obtient d'ailleurs un succès instantané et cumule plus de 600 000 visionnements sur YouTube[9].

Les gars du 83 participent ensuite à l’album Explicit vol.1 en 2014 avec les artistes qui composent la maison disque Explicit Productions à l’époque : Facekché, Saye et LMC Rar. C’est T-Mo qui se charge de la réalisation.

Résilient (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Au début de 2015, le groupe annonce avec un vidéoclip la sortie de son cinquième album, Résilient[1],[10].. Deux mois avant la sortie, un ami proche et collaborateur du groupe, Manu Boivin (connu pour sa participation sur Un été chez nous), s’enlève la vie, quelques jours après avoir enregistré le refrain de Un joyau parmi les ordures, la cinquième pièce de l’album.

L'espoir, la persévérance, la résilience; voilà les grands thèmes qui nourrissent cet album[11]. Des chansons comme Résilient, Quand l’espoir meurt, Un joyau parmi les ordures et Mes chums pt.II abordent tous ces thèmes sur la musique percutante de Tobin Musique, Delicate Beats et Hot Box[12]. Le groupe célèbre son 20e anniversaire en grande d’abord à l’Anglicane de Lévis[13] pour au Festival d’été avec un "rap mordant" comme le titrera le Journal de Québec[14].

Le groupe travaille actuellement à la création d’un album pour souligner cet anniversaire qui verra le jour en décembre 2016 et qui comportera 16 chansons revisitées et 4 inédits[15].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Nomination « Album hip-hop de l’année » pour Mon mic, mon forty, mon blunt, Gala de l’ADISQ
  • 2002 : Nomination « Album hip-hop de l’année » pour Hip Hop 101, Gala de l’ADISQ
  • 2003 : Nomination « Album hip-hop de l’année » pour La suite logique, Gala de l’ADISQ
  • 2006 : Lauréat « Choix du public », Gala Montréal Underground
  • 2006 : Nomination « Album hip-hop de l’année » pour L’affaire Taktika, Gala de l’ADISQ
  • 2008 : Nomination « Vidéoclip francophone de l'année » pour le vidéoclip Ou est-ce qu’on s’en va, Gala SOBA
  • 2008 : Nomination « Chanson de l'année » pour le vidéoclip Au nom de qui ? avec Imposs et Rad, Gala SOBA
  • 2009 : Nomination « Album hip-hop de l’année » pour Le Cœur et la raison, Gala de l’ADISQ
  • 2009 : Nomination « Collaboration francophone de l'année » pour la chanson Au nom de qui ? avec Imposs et Rad, Gala SOBA
  • 2009 : Nomination « Vidéoclip francophone de l'année » pour le vidéoclip Au nom de qui ? avec Imposs et Rad, Gala SOBA
  • 2010 : Lauréat « Le choix du public Musique Plus », Gala SOBA
  • 2010 : Lauréat « Artiste ou groupe hip-hop francophone de l'année », Gala SOBA[7]
  • 2010 : Nomination « Artiste ou groupe francophone de l'année », Gala SOBA
  • 2010 : Nomination « Collaboration francophone de l'année » pour la chanson La tête dans les nuages avec Dupuis, Gala SOBA
  • 2010 : Nomination « Vidéoclip francophone de l'année » pour le vidéoclip La tête dans les nuages avec Dupuis, Gala SOBA

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Taktika lance un 5e album sous le signe de la résilience », sur Le Peuple Lévis, (consulté le 4 juin 2016).
  2. a et b Geneviève Bouchard, « Taktika: un parcours de combattants », sur lapresse.ca, (consulté le 4 juin 2016).
  3. Roger Chamberland, Serge Lacasse et Patrick Roy, Groove: enquête sur les phénomènes musicaux contemporains :3xa mélanges ..., (ISBN 2763783058, lire en ligne).
  4. « Taktika: l'âge de la raison », sur le Soleil, (consulté le 4 juin 2016).
  5. « Cinq albums qui ont défini le rap québécois », sur La Presse, (consulté le 4 juin 2016).
  6. « K.maro et Taktika: belle leçon de rappeurs », sur La Presse, (consulté le 4 juin 2016).
  7. a et b « Taktika : groupe de l'année », sur Journal de Lévis, (consulté le 4 juin 2016).
  8. lesmogpointcom, « Taktika - Désarmé jusqu'aux dents - Vidéo officiel », (consulté le 18 juillet 2016).
  9. Explicit Nation, « Taktika - Personne n'y croyait », (consulté le 18 juillet 2016).
  10. « Taktika se renouvèle pour un cinquième album », sur Journal de Lévis, (consulté le 4 juin 2016).
  11. « Actualités - Le Journal de Lévis > Art • Culture • Tourisme > Taktika se renouvèle pour un cinquième album », sur www.journaldelevis.com (consulté le 18 juillet 2016).
  12. « Taktika – Résilient - BRBR TFO » (consulté le 18 juillet 2016).
  13. Explicit Nation, « 20e anniversaire de Taktika // 22 avril 2016 // Anglicane de Lévis », (consulté le 18 juillet 2016).
  14. Sandra Godin, « Ambiance survoltée pour Flo Rida », sur Le Journal de Québec (consulté le 18 juillet 2016).
  15. « 20 ans de Taktika, 20 nouvelles chansons ! » (consulté le 18 juillet 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]