Sylviane Deferne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sylviane Deferne
Description de l'image Sylviane_Deferne.jpg.

Naissance Genève
Activité principale Pianiste
Activités annexes Enseignante
Lieux d'activité Genève, International
Éditeurs Doron Music
Maîtres Louis Hiltbrand et Maria Tipo
Enseignement Haute École de Musique de Genève

Sylviane Deferne, née en 1965[1] à Genève, est une pianiste suisse, enseignante de musique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sylviane Deferne commence à apprendre le piano à l'âge de cinq ans et entre en 1977[2] au Conservatoire de musique de Genève pour y étudier le piano et remporte le premier prix de virtuosité avec distinction[3].

Elle effectue une partie de ses études au Canada à l'Université de Montréal[4],[5]. En 1985, elle atteint la troisième place du dixième concours international de piano d'Épinal[6], et est lauréate de la bourse Gabriele de Agostini qui lui permet d'aller se perfectionner à Vienne[7]. Elle est élue « soliste de l'année 1986 » par la Communauté des radios francophones[8]. Elle remporte ensuite plusieurs succès lors de compétitions musicales internationales, notamment le premier prix de la compétition Frank Martin (à Utrecht) à l'unanimité[2], la place de finaliste lors du concours Clara Haskil[9],[10], ainsi que le second prix dans le concours William Kapell en 1989 aux États-Unis[11],[12] et des Concours Internationaux de Musique de Cologne[3].

Après avoir fait une partie de sa carrière à l'étranger, Sylviane Deferne revient s'établir en Suisse en 1996[13] et y prend des fonctions d'enseignante de musique au Conservatoire de Neuchâtel, puis à la Haute École de musique de Genève[14].

En 2008, en tant que professeure, elle soutient la filiation des classes professionnelles du Conservatoire de Neuchâtel avec celui de Genève[15], dans le but de défendre la formation musicale dans le canton de Neuchâtel.

Soliste[modifier | modifier le code]

Sylviane Deferne est l'invitée en tant que soliste au sein de plusieurs orchestres[16] :

Labels et ensembles[modifier | modifier le code]

En 2007, elle travaille sous la direction de Charles Dutoit avec le New Philharmonia Orchestra de Londres pour enregistrer le concerto pour deux pianos de Poulenc[17],[18].

2007 est aussi l'année où elle rejoint le trio Ceresio, avec lequel elle effectue de nombreux concerts ainsi que des enregistrements pour la Radio Suisse Italienne[19].

Elle bénéficie d'une reconnaissance[20] dans le milieu musical et est à ce titre invitée en tant que membre du jury dans plusieurs concours internationaux[21] tels que celui de Genève (2010-2014)[22], de Crans-Montana (2011) ou de Valence (Teresa Llacuna, 2014).

Discographie[modifier | modifier le code]

Sylviane Deferne a participé en tant que pianiste aux œuvres suivantes[23],[24],[25],[26],[27] :

  • 1993 : Œuvres / Louis Hiltbrand / Cascavelle / 1 CD
  • 1993 : Concerto for 2 pianos / Francis Poulenc / Decca / 1 CD
  • 1995 : Chants de l'aube / autour de Robert Schumann / Les disques SRC/CBC / 1 CD
  • 1998 : The last rose of summer / Fanny et Felix Mendelssohn / Les disques SRC/CBC / 1 CD
  • 2000 : Sonates pour violon et piano / Pierne & Franck / XXI productions / 1 CD
  • 2001 : Méditation... / Franz Liszt / Radio-Canada / 1 CD
  • 2003 : L'heure de pointe / La Famille Bémol et La Chorale Numa-Droz Prim's / La Chaux-de-Fonds : Vilaine Production : Peace & Morve : La Famille Bémol / 1 CD
  • 2004 : Carmina Burana : version pour 2 pianos et percussions / Carl Orff / Creation / 1 CD
  • 2005 : Paysages sonores / J. S. Bach, F. Busoni, F. Schubert / Round Midnight records / 1 CD
  • 2007 : Récital de piano / Karol Szymanowski, Frédéric Chopin / Paragraphes / 1 CD
  • 2010 : Sonates pour violon et piano / Pierne & Franck / XXI productions / 1 CD
  • 2011 : Three Piano Trios : Piano Trio No 2 en do mineur Op. 66 ; Piano Trio en do mineur (1822) ; Piano Trio No 1 en ré mineur Op. 49 / Felix Mendelssohn / Doron Music / 1 CD
  • 2011: Autour de Robert Schumann : chants de l'aube / Doron Music / 1 CD
  • 2012 : La dernière rose de l'été / Fanny & Felix Mendelssohn / Doron Music / 1 CD
  • 2013 : El duende / Isaac Albeniz, Antonio Soler / Doron Music / 1 CD
  • 2013 : Piano concerto in a minor ; Violin concerto in d minor / Felix Mendelssohn-Bartholdy / Doron Music / 1 CD

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Une révélation : la jeune pianiste Sylviane Deferne », FAN - L'express, no 120,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  2. a et b « Sylviane Deferne à Sierre - Un talent rarissime », Nouvelliste et feuille d'avis du Valais, no 235,‎ , p. 38 (lire en ligne)
  3. a et b « Sylviane Deferne | HEM », sur www.hesge.ch (consulté le 22 avril 2016)
  4. Jean-Claude Bolliger, « Touches de piano romantique - Franz Liszt, un musicien de génie interprété par une Suissesse et un Hongrois », L'impartial, no 37964,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  5. Claude Gingras, « Sylviane Deferne, une autre sensibilité », La Presse (Montréal),‎ , p. 3 (lire en ligne)
  6. « Anciens lauréats », sur www.concours-international-piano-epinal.org (consulté le 29 avril 2016)
  7. Jean-Luc Rieder, « La pianiste Sylviane Deferne reçoit la bourse de Agostini », Gazette de Lausanne, no 98,‎ , p. 7 (www.letempsarchives.ch)
  8. (en) Eric McLean, « Winds work for youth orchestra », The Montreal Gazette,‎ , p. 31 (C7) (lire en ligne)
  9. « Prix, Finalistes & Jurys | Concours Clara Haskil », sur www.clara-haskil.ch (consulté le 22 avril 2016)
  10. Pierre Hugli, « Une japonaise reçoit le prix Clara Haskil », Gazette de Lausanne, no 205,‎ , p. 19 (www.letempsarchives.ch)
  11. (en) Lesley Valdes, « Yet Another Competition For Pianists Who Want More », sur http://www.philly.com/, (consulté le 22 avril 2016)
  12. (en) Joseph McLellan,, « Paik Takes the Prize; $15,000 for Kapell Piano Victor », The Washington Post,‎ , b 01
  13. Trio Ceresio and Johann Sebastian Paetsch, « Trio Ceresio :: Sylviane Deferne :: Bio », sur www.trioceresio.org (consulté le 22 avril 2016)
  14. « Sylviane Deferne », sur www.hesge.ch (consulté le 22 avril 2016)
  15. Stéphane Devaux, « Défilé muet pour faire entendre les musiciens », L'Express : feuille d'avis de Neuchâtel, no 18,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  16. « Biographie de Sylviane Deferne », sur http://www.sylvianedeferne.com/ (consulté le 22 avril 2016)
  17. « Poulenc Piano & Organ Concertos Dutoit - 5 CDs / Download - Buy Now », sur www.deccaclassics.com (consulté le 22 avril 2016)
  18. « Un jeudi soir avec Sylviane Deferne », L'express, no 214,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  19. Trio Ceresio and Johann Sebastian Paetsch, « Trio Ceresio :: Home Page », sur www.trioceresio.org (consulté le 22 avril 2016)
  20. Claude Gingras, « Deferne plutôt que les Mendelssohn », La Presse (Montréal),‎ , p. 8 (lire en ligne)
  21. « doron_music | Deferne Sylviane, pianiste », sur www.doronmusic.ch (consulté le 22 avril 2016)
  22. « Entretien : Sylviane Deferne », (consulté le 29 avril 2016)
  23. « Catalogue collectif », sur opac.rero.ch (consulté le 25 avril 2016)
  24. « Site de Sylviane Deferne : Disques », sur http://www.sylvianedeferne.com/ (consulté le 25 avril 2016)
  25. « Sylviane Deferne sur iTunes », sur iTunes (consulté le 25 avril 2016)
  26. « doron_music | Catalogue », sur www.doronmusic.ch (consulté le 25 avril 2016)
  27. Trio Ceresio and Johann Sebastian Paetsch, « Trio Ceresio :: Disks », sur www.trioceresio.org (consulté le 25 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel