The Dizzy Brains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Dizzy Brains
Description de cette image, également commentée ci-après
The Dizzy Brains.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de Madagascar Madagascar
Genre musical Garage rock, rock
Années actives Depuis 2011
Composition du groupe
Membres Eddy Andrianarisoa
Mahefa Andrianarisoa
Max Andriambelo (Poun)
Mirana Rakotomalala

The Dizzy Brains est un groupe de garage rock malgache. Il est composé des frères Andrianarisoa au chant et à la basse, Poun à la guitare et Mirana à la batterie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est fondé en 2011 par deux frères, Eddy et Mahefa Andrianarisoa, natifs d'Antananarivo en 1990 et 1994 respectivement, dont le goût pour le rock provient pour partie de leur père, musicien et fan des Kinks[1]. Ils avaient auparavant tous deux fait partie de groupes (The Whitedoors, The Radio City, The Flowers City)[2].

En , le groupe connaît une certaine notoriété en France lors de son passage aux Rencontres Trans Musicales de Rennes, d'abord lors d'un concert à la prison de Rennes puis sur la grande scène du festival[3]. Leur plus important concert jusque-là avait eu lieu lors du festival malgache Libertaria-Music en mai 2015, devant 300 à 400 personnes[1],[4],[5]. Parrainé par Silo Andrianandraina[5],[6], le groupe signe chez le label malgache Libertalia-Music Records en 2015, puis est distribué par les parisiens X-Ray Productions.

Style et influences[modifier | modifier le code]

Eddy affirme que la création du groupe a été impulsé par son écoute en 2011 de 7 heures du matin de Jacqueline Taïeb ; il cite également Serge Gainsbourg et Jacques Dutronc (dont ils reprennent en malgache Les Cactus[7]) comme inspirateurs. Ils admirent à leurs débuts Arctic Monkeys, The Stooges et The Strokes[1]. Le groupe définit son style comme « du pur garage rock »[8].

Le rock à Tananarive est clairement underground. Les thèmes abordés dans leurs textes sont la corruption, l'insécurité, la précarité et l'absence de perspectives à Tana, l'absence de liberté sexuelle et la censure[1].

Membres[modifier | modifier le code]

  • Eddy - chant
  • Mahefa - basse
  • Poun - guitare
  • Mirana - batterie[8]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Mola Kely (premier album[9] ; mai 2014)
  • 2015 : Vangy (EP, 5 titres[8] ; 4 septembre 2015)
  • 2016 : Out of the Cage (album ; 13 mai 2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]