alt-J

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
alt-J
Description de cette image, également commentée ci-après
Gus Unger-Hamilton, Joe Newman, Gwil Sainsbury et Thom Sonny Green.
Informations générales
Pays d'origine Leeds, Royaume-Uni
Genre musical Rock indépendant[1], indie pop[2], art rock[3], folktronica[4]
Années actives Depuis 2007
Labels Loud And Quiet, Infectious Records, Canvasback
Site officiel altjband.com
Composition du groupe
Membres Joe Newman
Thom Sonny Green
Gus Unger-Hamilton
Anciens membres Gwil Sainsbury

alt-J , stylisé , est un groupe de rock indépendant britannique, originaire de Leeds, en Angleterre. Il est composé de trois musiciens et formé en 2007.

Leur style musical mélange des interludes folks, des rythmes hip-hop, ou encore des harmonies vocales. Le groupe, d'abord connu sous le nom de Daljit Dhaliwal, puis de Films, est composé de Joe Newman (guitariste/voix), Gus Unger-Hamilton (claviériste/voix), et Thom Green (batteur/samples). Le bassiste Gwil Sainsbury ayant quitté le groupe après leur premier album, Cameron Knight le remplace lors des concerts. Le groupe tient son nom du raccourci qui donne le symbole Δ sur un Macintosh à clavier QWERTY[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Tout commence à l'Université de Leeds en 2007. Gus étudiait les Lettres et les trois autres étudiaient les Beaux-Arts[6]. Joe Newman et Gus Unger-Hamilton habitaient le même immeuble. Un jour, ils se sont croisés au sous-sol, devant les machines à laver. Le temps que les lessives se terminent, ils ont bavardé et ont ainsi fait plus ample connaissance. À la fin de leur première année, Joe montra à Gus quelques mélodies qu'il avait composées à la guitare. Gus y ajouta des lignes de basse et ils composèrent quelques pièces musicales. Gwil et Thom ont rejoint le groupe par la suite[7].

Après avoir rejeté le nom de Daljit Dhaliwal, ils optent pour Films. Ils commencent ainsi à jouer dans quelques petits festivals et concerts, en France et en Angleterre. Mais lors d'un festival, on les a annoncés comme étant The Films; un groupe pop commercial américain. C'est alors qu'il a fallu choisir un nouveau nom. « Choisir un nom que nous aimions tous était peut-être le plus dur. Ça nous a pris un temps inimaginable » admet Joe. C'est alors qu'ils optent pour le triangle « Nous aimions le symbole delta, assez fort visuellement, sans pour autant qu'on nous appelle Delta. alt-J induit un décalage, on aime ce côté indirect. Il faut souvent expliquer que le symbole se prononce différemment et qu’il s’agit d’un raccourci clavier, , etc.[8]. »

An Awesome Wave (2011–2012)[modifier | modifier le code]

Très vite repérés par plusieurs labels, ils choisissent finalement Infectious Records, avec lequel ils bénéficient d'une grande liberté musicale et économique. Le jeune groupe se fait aussi aider par le producteur Charlie Andrew, qui l'aide à affiner ses morceaux.

An Awesome Wave est le titre de leur premier album[9], sorti le . Joe explique : « Le titre de l'album, An Awesome Wave, est tiré d'un vers de la chanson Bloodflood. Dans le contexte du morceau, ça évoque la peur d'être submergé, mais c'est aussi une référence à American Psycho (1991) de Bret Easton Ellis, où le personnage principal éprouve une fantastique vague de soulagement après avoir commis ses méfaits. » L'album est dans l'ensemble bien accueilli par la presse musicale[10]. Le morceau Matilda fait référence au film de Luc Besson, Léon. Le groupe y chante la réplique de Léon : « This is from Matilda » (dans la version originale) avant d'exploser en tuant son ennemi. L'album se finit avec Taro, chanson contant la mort du photographe Robert Capa. Ce dernier, alors qu'il descendait d'un camion, marche sur une mine antipersonnel. Le titre provient du nom de sa femme, Gerda Taro.

alt-J joue en soutien à Wild Beasts en avril 2012 et effectue une brève tournée britannique et irlandaise en octobre cette même année[11]. Le groupe joue régulièrement en festival d'été, comme le Latitude Festival, Bestival, Reading and Leeds, T in the Park, Green Man Festival, Pukkelpop, et Lowlands[12]. Ils tournent aussi aux États-Unis à la fin 2012 et jouent au Laneway Festival en Australie[13],[14]. En novembre 2012, le groupe remporte le Prix Mercury en 2012 pour l'album An Awesome Wave[15].

This Is All Yours (2013–2016)[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, le groupe annonce sur son compte Twitter le départ de Gwil Sainsbury pour raisons personnelles, et que celui-ci avait le soutien des autres membres du groupe[16]. Le groupe retourne en studio en 2014 pour travailler sur son deuxième album. Celui-ci, intitulé This Is All Yours, est prévu pour le 22 septembre 2014[17].

Le 18 juin 2014, le groupe met en ligne une des chansons de l'album. Celle-ci s'intitule Hunger of the Pine[18]. Une deuxième chanson de l'album, intitulée Left Hand Free, est mise en ligne le 7 juillet 2014, puis une troisième intitulée Every Other Freckle, le 13 août 2014. alt-J joue en tête d'affiche à l'édition 2015 du Boston Calling Music Festival[19].

Relaxer (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

En mars 2017, le groupe annonce la sortie de son troisième album, Relaxer, le [20]. Cette annonce est accompagnée de la sortie du premier single 3WW[21]. Le 29 mars sort le deuxième single intitulé In Cold Blood, suivi de Adeline le 24 mai[22].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie d'Alt-J.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Christopher Monger, « Alt-J », Allmusic.com, (consulté le 7 juillet 2012).
  2. (en) « Indie pop group Alt-J take Britain's Mercury Prize », Entertainment Weekly, (consulté le 30 juillet 2015).
  3. (en) Sullivan, Caroline, « Alt-J – review », The Guardian, (consulté le 30 juillet 2015).
  4. (en) Empire, Kitty, « Alt-J review – what’s all the fussiness about? », The Guardian, (consulté le 30 juillet 2015)
  5. « Interview », sur Sound of Violence
  6. (en) Rachel Barson, « Alt-J win Mercury prize », sur leeds.ac.uk, Leeds University,
  7. http://next.liberation.fr/musique/2012/06/04/alt-j-delta-planant_823579
  8. « Entretien »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur magicrpm.com
  9. « alt-j - Bizarre Love Triangle », sur lesinrocks.com.
  10. (en) Ben Lindbloom, « [Album Review] - Alt-J - Demo », sur deadhorsemarch.com, (consulté le 30 mai 2015)
  11. (en) « Alt-J announce autumn tour of the UK, NME.com, 26 June 2012 », Nme.com, (consulté le 9 juillet 2012).
  12. (en) Lester, « New band of the day: Alt-J, The Guardian, Paul Lester », Londres, The Guardian, (consulté le 9 juillet 2012).
  13. (en) Writer Staff, « Alt-J announce 2013 tour dates », sur consequenceofsound.net, Townsquare Music,
  14. (en) Triple J, « 2013 Laneway line up announced », ABC (consulté le 26 septembre 2012).
  15. (en) Sarah Jane Griffiths, « Mercury Prize: Alt-J album An Awesome Wave wins award », sur BBC News, (consulté le 30 mai 2015)
  16. (en) « Δ (alt-J) on Twitter », sur Twitter (consulté le 3 mars 2017).
  17. “This Is All Yours” : un deuxième album d'Alt-J à l'automne, Télérama, 10 juin 2014.
  18. “Hunger Of The Pine” : le nouveau single d’Alt-J en écoute, Les Inrocks, 18 juin 2014.
  19. (en) Jenna Buckle, « Boston Calling Announces September 2015 Lineup », sur Sound of Boston.
  20. (en) « Preview New alt-J Song “3WW” In LP3 Teaser », sur Stereogum (consulté le 3 mars 2017)
  21. (en) « Alt-J share new web video game - NME », NME, .
  22. (en) Sam Moore, « Listen to Alt-J’s new song ‘Adeline’ », NME, (consulté en 3juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]