The Dears

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Dears
Description de cette image, également commentée ci-après
The Dears en concert.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock indépendant
Années actives Depuis 1995
Labels Grenadine, MapleMusic, Bella Union, Arts and Crafts, Dangerbird, Albert Records
Site officiel www.thedears.org
Composition du groupe
Membres Murray Lightburn
Rob Benvie
Patrick Krief
Jeff Luciani
Natalia Yanchak
Roberto Arquilla
Anciens membres Richard MacDonald
John Tod
Andrew White
Roberto Arquilla
Brigitte Mayes
Jonathan Cohen
George Donoso III
Joseph Donovan
Martin Pelland
Valérie Jodoin-Keaton

The Dears est un groupe de rock indépendant canadien, originaire de Montréal, au Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

The Dears à un concert gratuit au Harbourfront de Toronto, en Ontario.

Formé autour du chanteur Murray Lightburn, The Dears change plusieurs fois de formation depuis sa création. En 2006, le groupe est composé du bassiste et producteur Martin Pelland, du guitariste Patrick Krief, des claviéristes et choristes Valérie Jodoin-Keaton et Natalia Yanchak, et du batteur George Donoso III.

Influencé par la Britpop des années 1990, mais enrobé d'une instrumentation dense dominée par les envolées lyriques de Lightburn, le groupe est souvent comparé à Blur et The Smiths. En 2005, l'ancien chanteur des Smiths, Morrissey, demandait d'ailleurs personnellement au chanteur Murray Lightburn que The Dears assurent les premières parties de ses spectacles aux États-Unis[1]. The Dears avait précédemment ouvert pour Morrissey lors d'un concert à Toronto[2] et pour une performance pour une station de radio de Los Angeles[3] en 2004.

Ayant d'abord suscité de l'intérêt à Montréal, le succès des Dears s'est étendu à l'Europe. Le second album du groupe, No Cities Left, originellement paru en 2003, est ressorti deux ans plus tard. La tournée avec Morrissey et des critiques dythirambiques de la presse américaine ont propulsé le groupe. Gang of Losers parut à la fin de l'été 2006.

Le 15 février 2011, The Dears publie un cinquième album, Degeneration Street. L'album est nommé pour le Prix Polar Music[4].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Martin Pelland (2001-2007)
  • Valérie Jodoin-Keaton (2002-2007)
  • Richard MacDonald (1995-1998)
  • John Tod (1995-2000)
  • Andrew White (1995-1998)
  • Roberto Arquilla (1998-2000)
  • Brigitte Mayes (1999-2002)
  • Jonathan Cohen (1999-2002)
  • George Donoso III (2001-2008)
  • Joseph Donovan (2003)
  • Lisa Smith - basse en tournée (2008–2009)
  • Yann Geoffroy - batterie en tournée, claviers (2008–2009)
  • Jason Kent - guitare en tournée, voix, claviers (2008–2009)
  • Christopher McCarron - guitare en tournée (2008–2009)
  • Laura Wills - claviers en tournée, voix (2008–2009)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2000 - End of a Hollywood Bedtime Story
  • 2004 - No Cities Left
  • 2006 - Gang of Losers
  • 2008 - Missiles
  • 2011 - Degeneration Street
  • 2015 - Times Infinity - Volume One

EP[modifier | modifier le code]

  • 2001 - Orchestral pop noir romantique
  • 2004 - Protest

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 - Nor the Dahlias: The Dears 1995-1998 (compilation)
  • 2004 - Thank You Good Night Sold Out (album live)

Distinctions[modifier | modifier le code]

The Dears en concert.
  • 2001 : End of a Hollywood Bedtime Story – CMW Canadian Independent Music Awards – meilleur album d'alternatif (nommé)
  • 2001 : End of a Hollywood Bedtime Story – MIMI (Montreal Independent Music Initiative) Awards – meilleur concert, meilleur groupe, meilleur album (nommé)
  • 2002 : Orchestral Pop Noir Romantique – MIMI (Montreal Independent Music Initiative) - meilleure production (récompensé)
  • 2003 : No Cities Left – CASBY – album préféré
  • 2004 : No Cities Left – New Pantheon Music Award (nommé)
  • 2004 : No Cities LeftJuno Award – meilleur nouveau groupe (nommé)
  • 2004 : No Cities Left – CMW Canadian Independent Music Awards – catégorie groupe préféré (récompensé)
  • 2006 : Gang of Losers – Canadian Independent Music Awards - catégorie groupe préféré (nommé)
  • 2006 : Whites Only PartyCBC Radio 3's Bucky Awards – rythme entrainant (récompensé)
  • 2007 : Gang of Losers – Prix Polar Music (récompensé)
  • 2007 : Gang of LosersGAMIQ - catégories carrière internationale, meilleur album de rock indé, meilleur concert (nommé)
  • 2011 : Degeneration StreetPrix Polar Music (récompensé)
  • 2016 : No Cities Left - Slaight Family Polaris Heritage Prize (1996-2005)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Dears Set Their Goals: Tour, LP, Contemplating Future Of Mankind, Rodrigo Perez & Joe D'Angelo, MTV, 19 avril 2005.
  2. Scène locale, Voir, octobre 2004.
  3. (en) The Dears Win Morrissey's Approval, Invited To Play KROQ Gig In L.A., ChartAttack, 29 octobre 2004.
  4. (en) « 2011 Polaris Music Prize Long List announced », AUX.TV, (consulté le 27 octobre 2015)
  5. (en) « 2016 Short list ».

Liens externes[modifier | modifier le code]