Jim Corcoran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jim et Corcoran.
Jim Corcoran
Description de cette image, également commentée ci-après
Louis-Jean Cormier (à gauche) et Jim Corcoran, en répétition de La symphonie rapaillée, aux FrancoFolies de Montréal, le 22 juin 2014
Informations générales
Nom de naissance James Ashley Corcoran
Naissance (68 ans)
Sherbrooke, Canada
Activité principale Auteur-compositeur, musicien
Genre musical Folk, folk québécois, pop
Instruments Guitare
Années actives 1971- aujourd'hui
Labels Audiogram
Site officiel Site officiel

Jim Corcoran, né en 1949 à Sherbrooke au Québec (Canada), est un auteur-compositeur-interprète québécois.

D'abord connu pour son travail folk avec Bertrand Gosselin dans le duo Jim et Bertrand, il a réorienté sa carrière au début des années 1980 pour devenir un artiste majeur sur la scène musicale au Québec.

Parallèlement à sa carrière musicale, Corcoran anime aussi des séries d'émissions à CBC Radio One, la radio anglaise de la Société Radio-Canada où il présente le Québec et sa culture à un auditoire canadien anglophone.

Au cours des années 2000, il réalise des collaborations avec le Cirque du Soleil. Bien que sa langue maternelle soit l'anglais, il est également connu comme un amoureux inconditionnel de la langue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Sherbrooke le 10 février 1949, il complète ses études secondaires et un baccalauréat à Boston, Massachusetts vers la fin des années 1960. Étant un ancien séminariste, il revient au Québec en 1970 dans le but de poursuivre ses études en enseignement du latin à l'Université Bishop dans la petite ville de Lennoxville. Il pratique la guitare pendant ses heures de loisirs.

Jim et Bertrand[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jim et Bertrand.

En 1972, il forme le duo Jim et Bertrand avec Bertrand Gosselin et commence à se produire dans les Cantons de l'Est. Pendant les années 1970, ce groupe est associée à la chanson folk québécoise.

À la dissolution du groupe en 1979, il entame une carrière solo dans le monde francophone. Le parcours de Jim Corcoran connaît toutefois une véritable ascension au milieu des années 1980.

En 1980, son album Têtu, se fraye un chemin à travers les palmarès québécois pour remporter le Félix de l'album Folk de l'Année 1981

En 1983, il lance l'album Plaisirs qui connaîtra à son tour une bonne réception.

Nouvelle carrière[modifier | modifier le code]

En novembre 1998, il devient animateur de l'émission À propos à CBC Radio One, une des nombreuses chaînes de radio anglophone de la Société Radio-Canada. Il participe également à la pièce de théâtre Nelligan.

Changement de son[modifier | modifier le code]

En 1990, il reçoit un prix Félix de l'ADISQ pour la réalisation du disque Corcoran. En 1996, l'ADISQ lui décerne un autre prix Félix pour l'album de l'année, catégorie Folklore, qu'il n'a jamais accepté.

Collaboration avec le Cirque du Soleil[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo

Avec Bertrand Gosselin :

  • "Jim Corcoran / Bertrand Gosselin" - 1973 (sur le label Zodiaque)
  • "Île d'entrée" - 1975
  • "La tête en gigue " - 1977[1]
  • "Le meilleur de " - 1978 (Les Disques Total Inc.)
  • "À l'abri de la tempête" - 1979

Prix

En Solo :

1981 : Félix de l'album Folk de l'année - Têtu [2]

1984 : Prix de la meilleure chanson francophone festival de Spa, Belgique «J'ai fait mon chemin seul», de l'album Plaisirs

1990 : Félix de l'Auteur- Compositeur de l'année - Corcoran[3]

1990 : Félix du réalisateur de disques de l'année - Corcoran

1991 : Félix du scripteur de spectacles de l'année - Corcoran [4]

1996 : Félix de l'album Folk de l'année - Portraits [5]

Avec Bertrand Gosselin :

1978 : Meilleur disque Folk, festival de Jazz de Montreux - La Tête en Gigue

1981 : Disque d'Or (50 000 copies écoulées au Canada) - La Tête en Gigue[6]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Djeddhy Duvah (En chair et en os)
  • 1986 : Perdus dans le même décor
  • 1990 : C'est pour ça que je t'aime
  • 1990 : Ton amour est trop lourd
  • 1990 : Je me tutoie
  • 1990 : La Nostalgie
  • 1990 : Le Boogie
  • 1994 : L'Amour n'est pas éternel
  • 2001 : On s'est presque touché
  • 2001 : J'vais changer le monde
  • 2002 : Mme Poupart
  • 2005 : Éloge du doute
  • 2007 : Docteur Gamache

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jim Corcoran », sur Discogs (consulté le 26 avril 2017)
  2. « Archives 1981 – – ADISQ », sur ADISQ (consulté le 22 mai 2017)
  3. « Archives 1990 – – ADISQ », sur ADISQ (consulté le 22 mai 2017)
  4. « Archives 1991 – – ADISQ », sur ADISQ (consulté le 22 mai 2017)
  5. « Archives 1996 – – ADISQ », sur ADISQ (consulté le 22 mai 2017)
  6. (en) « Gold/Platinum - Music Canada », Music Canada, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]