L'Algérino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Algérino
Description de cette image, également commentée ci-après

L'Algérino en 2010 lors d'un concert au Festival international de musique de Timgad à Batna (Algérie).

Informations générales
Nom de naissance Samir Djoghlal
Naissance (35 ans)
Marseille, France
Activité principale Rappeur, chanteur
Genre musical Rap français, hip-hop, raï[1], reggae[2]
Années actives Depuis 2001
Labels 361 Records, Six-O-Nine, Warner Music France, Monstre Marin Corporation, Black Pearl Music

L'Algérino, de son vrai nom Samir Djoghlal, est un rappeur français né le à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

Il est découvert en 2001 par le rappeur Akhenaton, membre du groupe IAM, qui le signe sur son label 361 Recordz et dans lequel il publie son premier album, Les derniers seront les premiers, en juin 2007. Il publie en parallèle un deuxième album intitulé Mentalité pirate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samir Djoghlal de parents algériens originaires de Khenchela[3],[4], est né le et a grandi à Marseille, dans le quartier de la Savine (Quartier Nord)[5]. Même s'il commence la musique très tôt, il confie qu'il n'était au départ pas destiné à faire du rap, puisqu'après son baccalauréat scientifique, il s'oriente vers une formation d'ingénieur ou de professeur de mathématiques. C'est par la suite qu'il se consacre davantage au rap[6].

L'Algérino est produit à ses débuts par Hichem Gombra et Hafid Fédaouche (HF Production), avec qui il enregistre son premier maxi deux titres intitulé T'sais c'est qui qui cause ? dont l'instrumental est composé par Soprano des Psy4 De La Rime. Il est découvert en 2004 par Akhenaton, membre du groupe IAM, qui le signe sur son label 361 Recordz[7] ; son premier album, Les derniers seront les premiers, est distribué par Naïve Records et publié le [8],[9]. Le groupe lui offre les premières parties de leurs concerts, avec les Psy4 De La Rime. Lors d'un concert à Chambéry, L'Algérino et Sinik se partagent l'affiche et se rencontrent pour la première fois. C'est à Paris qu'ils se rencontrent à nouveau à plusieurs reprises et envisagent d'avancer ensemble à la suite du départ de Sam 361 Recordz. À 25 ans, L’Algérino devient le premier artiste marseillais signé sur un label parisien indépendant, Six-O-Nine[7]. La même année, au début de 2007, L'Algérino publie un album intitulé, Mentalité pirate[10], qui le fait connaître grâce aux chansons L'envie de vaincre, Fleur fanée, Johnny Hama et Entre deux flammes.

L'Algérino publie son troisième album, Effet miroir, le , qui atteint la 20e place des classements français[11]. Le premier single s'intitule Sur la tête de ma mère[12] : « Samedi soir, pleine lune, les loups sortent de leurs tanières, les louves se font belles, s’habillent de la plus belle des manières ». Fin 2011, le rappeur marseillais publie son quatrième album, C’est correct, dont le single Avec le sourire, une chanson reggae, fait le tour des radios[2] ; l'album atteint la 26e place des classements français[13]. Aigle royal, son album suivant, est publié en 2014 chez Monstre Marin Corporation le label de Maître Gims.

Il publie son sixième album intitulé Oriental Dream chez Black Pearl Music le [1], qui atteint la 20e place des classements français[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2007 : L'Envie de vaincre
  • 2010 : Sur la tête de ma mère
  • 2010 : Trinité
  • 2010 : Marseille by Night
  • 2010 : Tireur de coup franc
  • 2010 : Dérapage contrôlé
  • 2010 : Pas là pour leur plaire
  • 2011 : Avec le sourire
  • 2011 : Classi (featuring Kader Japonais)
  • 2011 : Allô Maman Bobo
  • 2011 : Bayna
  • 2012 : Le Sens de la vie (featuring Tal)
  • 2013 : Wesh Dani
  • 2014 : Les bronzés font du biff
  • 2014 : Ça va aller
  • 2015 : On m'a dit (feat. Jul)
  • 2015 : Hajabtini Nti (feat. Cheb Ghazel)
  • 2015 : Prince de la ville
  • 2015 : Marrakech Saint Tropez (feat. Florin Salam)
  • 2015 : Diggi Style
  • 2015 : Bawa
  • 2015 : Hasni
  • 2016 : Banderas
  • 2016 : Panama
  • 2016 : Si tu savais (yema)
  • 2016 : Miz'Amor
  • 2016 : Savastano (feat. Alonzo)
  • 2017 : Seni Seni
  • 2017 : Désolé Mama

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Oriental dream de L algerino », sur booska-p (consulté le 16 avril 2016).
  2. a et b « L'Algérino : C'est correct, son nouvel album », sur Charts in France, (consulté le 16 avril 2016).
  3. « L’Algérino fait danser Alger ! »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur elwatan.com,
  4. « Le chanteur : «M'appeler L'Algérino en France est déjà un engagement» », sur letempsdz.com,
  5. « L'Algérino Biographie », sur musicstory (consulté le 28 mars 2012).
  6. « Biographie/Interview de L'Algérino », sur Rap2France, (consulté le 16 avril 2016).
  7. a et b « L’Algerino : ’Oriental Dream’, son nouvel album 2015 », sur evous.fr, (consulté le 16 avril 2016).
  8. (en) « L'Algérino Les derniers seront les premiers Overview », sur AllMusic (consulté le 16 avril 2016).
  9. (en) Jason Ankeny, « L'Algérino Biography », sur AllMusic (consulté le 16 avril 2016).
  10. (en) « L'Algérino - Mentalité pirate Overview », sur AllMusic (consulté le 16 avril 2016).
  11. « L'Algérino : Effet miroir - classements », sur Charts in France (consulté le 16 avril 2016).
  12. « L'Algérino en première partie de Sean Paul le 22 avril au Dôme », sur Laprovence.com, .
  13. « L'Algérino : C'est correct - classements », sur Charts in France (consulté le 16 avril 2016).
  14. « L'Algérino : C'est correct - classements », sur Charts in France (consulté le 16 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :