Nanette Workman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nanette Workman
Nom de naissance Nanette Joan Workman
Naissance (71 ans)
Brooklyn, New York, États-Unis
Activité principale chanteuse, actrice
Site officiel http://www.nanetteworkman.com/
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Workman.

Nanette Workman, de son vrai nom Joan Workman, est une chanteuse et actrice américaine née le à Brooklyn (États-Unis). Elle a grandi à Jackson (Mississippi) et y a commencé sa carrière. Son père Ernest Workman, fut trompettiste pour l'orchestre de Tommy Dorsey, sa mère Beatryce Kreisman, a été chanteuse de music-hall.

Elle chante en français et en anglais, et est devenue une star au Québec après sa rencontre avec Tony Roman en 1965. Elle a été choriste pour Johnny Hallyday, les Rolling Stones, John Lennon et Ringo Starr. Elle a également participé à des albums de Doris Troy (en), Gary Wright et Mahogany Rush.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1971, Nanette Workman est choriste de Johnny Hallyday sur l'album Flagrant délit et sur scène, notamment pour son spectacle au Palais des sports de Paris durant l'automne. En 1972, elle assume également (avec le groupe Ange), la première partie du Johnny Circus. Produit par le chanteur, elle sort le 45 tours Fleur déracinée, avec en face B le duo avec Hallyday Apprendre à vivre ensemble. Cette année là, elle a une relation avec Johnny Hallyday qui n'est pas uniquement professionnelle.

En 1975, elle signe un contrat avec le producteur Yves Martin et elle lance plusieurs disques sur étiquette «Pacha», dont les albums Lady Marmelade (1975) et Ce soir on m'invite (1976).

Par la suite, elle incarne la provocante Sadia sur le disque de l'opéra-rock Starmania, écrit par Luc Plamondon (paroles) et Michel Berger (musique). Lancé à l’automne 1978, l'album, auquel participent notamment Claude Dubois, Fabienne Thibeault et Daniel Balavoine, connait un grand succès. Nanette Workman reprend son rôle de Sadia dans une production scénique présentée à Paris pendant l'hiver 1979. Contrairement au disque; le spectacle, mis-en-scène par Tom O’Horgan, est médiocrement reçu. Nanette Workman ne participera pas aux productions subséquentes de Starmania.

Après Starmania, Nanette Workman effectue une tournée en France aux côtés de Robert Charlebois, puis enregistre l’album Chaude, que la critique accueille favorablement.

Au début des années 1980, Nanette Workman connait un succès retentissant avec Call girl, une chanson coquine composée par Germain Gauthier sur un texte de Luc Plamondon. Dans la foulée du succès de la chanson, elle tient un petit rôle dans le film Scandale, une comédie égrillarde réalisée par George Mihalka. Call-girl est suivi, en 1983, d’un album studio simplement intitulé Nanette Workman qui suscite peu d’engouement.

Elle a plus de chance en 1985 avec la chanson Les Années Woodstock, coécrite par Plamondon et le frère de Nanette, Billy. L'année suivante, elle revient à la comédie musicale en participant à 1926, un spectacle qui se déroule à l'époque de la prohibition et dont la mise-en-scène est assurée par Louis Saïa. Pendant la préparation de 1926, Nanette rencontre le photographe André Gagnon, qui sera un temps son compagnon de vie. 1926 reçoit un accueil médiocre et le spectacle ne sera jamais repris.

En 1987, elle est avec André Gagnon, propriétaire d'un bar connu de Montréal, le Swan. Elle est enceinte de son fils, Jesse. Au même moment, elle commence à travailler sur un album qui sera finalement lancé en 1990, baptisé «Changement d'adresse». Serge Fiori y travaille étroitement, compose, joue des instruments. La relation de travail, comme le rappelle la biographie de Fiori ('Serge Fiori: s'enlever du chemin», 2013), évoluera vers une relation torride entre les deux artistes. Cela mènera à la fin de la relation de la chanteuse avec Gagnon.

Malgré des critiques uniformément louangeuses, Changement d'adresse ne connaîtra pas le succès escompté alors que Nanette Workman quitte Montréal lors du lancement pour se lancer dans le projet européen de La Légende de Jimmy, un nouvel opéra-rock signé par Michel Berger et Luc Plamondon dans lequel Workman incarne une ancienne vedette de cinéma. Cette fois-ci, le disque est lancé au moment où le spectacle prend l'affiche à Paris. L’œuvre connait un succès d’estime sans s’imposer comme l’avait fait Starmania. Nanette Workman sera la seule interprète à reprendre son rôle lorsque l'œuvre est présentée à Montréal en 1992.

En 1994, Nanette propose un nouvel album intitulé Rock & Romance. Le disque ne contient qu'une seule chanson récente, les autres étant des reprises d'anciens succès mis au goût du jour. Généralement bien accueilli par la critique et le public, Rock & Romance obtient le Félix de l'album rock de l'année. Par opposition à Rock & Romance, le disque suivant, Une A Une, est un album de chansons originales dues pour la plupart aux auteurs-compositeurs Gildas Arzel, Erick Benzi et Jacques Veneruso. L'album est enregistré à Paris. L'accueil critique est excellent et les chansons Une à une et Le Temps de m'y faire connaissent un bon succès radiophonique.

En 2007, elle est honorée par le gouverneur M. Haley Barbour lors de l'ouverture du Nanette Workman French House sur le campus de l'Université d'État du Mississippi à Hattiesburg.

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1966 : La merveille de tout ça/Peint en noir - La face B est une reprise de Paint it black des Rolling Stones.
  • 1966 : Chez-moi/Et maintenant
  • 1967 : Petit Homme/T'es ma vie - Avec Tony Roman.
  • 1967 : Hey Joe/Ou - Avec Tony Roman. La face B est une reprise de la chanson Hey Joe interprétée par Jimi Hendrix.
  • 1967 : You Know Where To Find Me/He Knows How
  • 1967 : Et Tout Recommence (The Beat Goes On)/Je T'applaudis/Où T'en Vas-tu?/Ici, Ailleurs Ou N'importe Où Maxi single.
  • 1967 L The Look Of Love/I´m Going Out
  • 1970 : Flying Machine/You're Wasting Your Time
  • 1970 : Every Night When I Cry Myself To Sleep/Jamie
  • 1970 : Let Me Be The One/To be loved
  • 1971 : Everybody's Singing Like Now/Could I forget
  • 1972 : Fleur déracinée/Apprendre à vivre ensemble
  • 1973 : Profession Aventuriers/Heart of the city - B O du film.
  • 1974 : Revoir ma maison/P.S. Oublies moi
  • 1975 : Lady Marmalade/Lady Marmalade (Instrumentale)
  • 1975 : Crying Crying/If it wasn't for the money
  • 1975 : Pas fou/Danser Danser
  • 1975 : J'ai le goût de baiser/Rappelle toi
  • 1975 : Danser Danser/Baby Boom
  • 1976 : The Queen/Save me
  • 1976 : Too late/Save me
  • 1976 : Donne Donne/C'est plate
  • 1976 : Compte Sur Moi/Toutes Mes Journées Défoncée
  • 1977 : Dis Moi Tout/Excuse moi
  • 1977 : Je Suis Tannée/Ce n'était qu'un rêve
  • 1978 : Banlieue Nord/Quand on arrive en ville - La face A est chantée par Daniel Balavoine, la face B en duo avec Nanette.
  • 1979 : Ce Soir On Danse A Naziland/Travesti
  • 1981 : Femme à musicien/Obéis-moi
  • 1982 : Call girl/Call Girl (Instrumentale)
  • 1982 : Dracula/S. O. S. D'la tendresse
  • 1983 : Making Love/Making Love (Instrumentale)
  • 1984 : Comme Un Gigolo/Comme Un Gigolo (Instrumentale)
  • 1984 : Bad Boy/Bad Boy (Instrumentale)
  • 1996 : Une A Une - CD Single à une chanson seulement.
  • 1996 : Une À Une/Sauve-moi - La face B est en duo avec Gildas Arzel.
  • 1996 : Le temps de m'y Faire/B.L.U.E.S
  • 1996 : La Mirada Del Amor/Me Voy - CD distribué en Argentine exclusivement.
  • 1996 : J'y Parviens Avec Toi/Je t'aimerai toujours

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Nanette (I)
  • 1967 : Fleurs D'Amour, Fleurs D’Amitiés
  • 1968 : Je Me Rétracte
  • 1970 : Nanette (II) (Premier album en anglais)
  • 1972 : Grits And Cornbread
  • 1976 : Lady Marmelade
  • 1976 : Nanette Workman (I)
  • 1976 : Nanette Workman (II) (Anglais)
  • 1977 : Nanette Workman (III)
  • 1978 : Starmania
  • 1979 : Satin
  • 1980 : Chaude
  • 1983 : Nanette Workman (iv)
  • 1989 : Changement D'Adresse
  • 1994 : Rock & Romance
  • 1996 : Une A Une
  • 2001 : Roots'n'Blues
  • 2003 : Vanilla Blues Café
  • 2005 : Mississippi Rolling Stone
  • 2012 : Just Gettin' Started

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Disque d'Or
  • 1999 : Danser Danser
  • 2008 : Anthologie 1975-2005

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Honky Tonk Women/You Can't Always Get What You Want The Rolling Stones - Single
  • 1969 : Let It Bleed : The Rolling Stones - Album
  • 1970 : Doris Troy : Doris Troy - Avec George Harrison, Ringo Starr, Alan White, Eric Clapton, etc.
  • 1971 : Power to the people/Open your box : John Lennon Plastic Ono Band - Single - Nanette est choriste sur la face A.
  • 1971 : It don't come easy/Early 1970 : Ringo Starr - Single - Choriste sur la face A. Avec Gary Wright et George Harrison.
  • 1971 : Footprint : De Gary Wright - Avec George Harrison, Klaus Voorman, Mick Jones, Alan White, Doris Troy.
  • 1971 : Flagrant délit : Johnny Hallyday - choriste
  • 1971 : Live at the Palais des sports : Johnny Hallyday - choriste
  • 1972 : Country, Folk, Rock : Johnny Hallyday - choriste
  • 1979 : Tales Of The Unexpected : Frank Marino & Mahogany Rush - Choriste sur Sister Change Avec Jim Zeller.
  • 1982 : Cerrone VIII : Mark Cerrone. Choriste.
  • 1993 : Brel Québec : Collaboration à la compilation-hommage avec le titre Ne me quitte pas
  • 1996 : Dragonfly: The Best of Frank Marino & Mahogany Rush de Frank Marino & Mahogany Rush - Compilation.

Prestations scéniques[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma 
Séries télé 
  • 1986 : C. A. T. Squad
  • 2001 : Rivière-des-Jérémie : Sarah Blacksmith
  • 2003 : Nightwaves : Sally Winters

Distinction[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Intronisée au Mississippi Musicians Hall of Fame

Engagement caritatif[modifier | modifier le code]

Elle participe à la Fondation Québec-Afrique (pour venir en aide à l'Éthiopie), en chantant dans le projet collectif Les Yeux de la faim en 1985.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]