Liste des États disparus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente une liste de pays ou d'États qui sont aujourd'hui disparus. Les raisons provoquant la fin d'un pays indépendant sont multiples, que ce soit à la suite de sa conquête par un autre pays, par fusion, démembrement, changement de régime ou simplement de nom, etc. Néanmoins, on peut classer les disparitions d'États en types: absorption, fusion et scission. La disparition d'un État a toujours des conséquences sur d'autres États (agrandissement, disparition ou naissance).

Cette liste contient par ailleurs un certain nombre d'entités politiques anciennes, à des époques où la notion d'État indépendant n'avait pas forcément le sens qu'elle a maintenant, mais qui peuvent être assimilées à de tels États.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

  • Qin ou Chin (Empire et Dynastie) : anciens empire et dynastie en Chine

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Rolinat, Dictionnaire des États éphémères ou disparus de 1900 à nos jours. Éditions Dualpha, coll. « Vérités pour l'histoire », Coulommiers, 2005. 514 p., 21 cm. (ISBN 2-915461-40-6).
  • Chronique de l'Humanité. Éditions Chronique SA - Paris 1990.
  • Georges Duby, Atlas historique- Larousse - Paris 1987, (ISBN 2-03-503009-9).
  • Hans Erich Stier, Westermann Grosser Atlas zur Weltgeschichte, 1985, (ISBN 3-14-100919-8).
  • DTV Atlas zur Weltgeschichte, 1987 traduit chez Perrin, (ISBN 2-7242-3596-7), du Putzger historischer Weltatlas Cornelsen 1990, (ISBN 3-464-00176-8).
  • André et Jean Sellier, série des Atlas des Peuples à La Découverte : "Europe occidentale" : 1995, (ISBN 2-7071-2505-9), "Europe centrale" : 1992, (ISBN 2-7071-2032-4), "Orient" : 1993, (ISBN 2-7071-2222-X).
  • Matyas Unger, Történelmi atlasz, Académie hongroise, 1991, (ISBN 963-351-422-3).
  • Atlas istorico-geografic de l'Académie roumaine, 1995, (ISBN 973-27-0500-0).
  • Le Million- l'encyclopédie de tous les pays du monde, éditions Grange Batelière - Paris / cartes par l'Istituto geografico De Agostini - Novara 1973-1974-1975 (fort POV dans les descriptifs sociaux et économiques des pays de l'est et de Cuba, qui y sont présentés comme des paradis prospères et démocratiques).

Article connexe[modifier | modifier le code]