Samtskhé-Djavakhétie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samtskhé-Djavakhétie
(ka) სამცხე–ჯავახეთი
Carte de localisation de la Samtskhe-Djavakheti
Carte de localisation de la Samtskhe-Djavakheti
Administration
Pays Drapeau de la Géorgie Géorgie
Type Région de Géorgie
Capitale Akhaltsikhé
Gouverneur Giorgi Khachidze
ISO 3166-2 GE-SJ
Démographie
Population 207 598 hab. (2002)
Densité 32 hab./km2
Langue(s) Géorgien, Arménien
Groupes ethniques Arméniens (54,6 %)[1]
Géorgiens (43,4 %)[1]
Géographie
Superficie 6 413 km2

La province de Samtskhé-Djavakhétie (en géorgien : სამცხე–ჯავახეთი, en arménien : Սամցխե-Ջավախք) est l'une des régions administratives de la Géorgie. Région montagneuse, elle est située dans le sud du pays. Sa capitale est Akhaltsikhé.

Géographie et Démographie[modifier | modifier le code]

La région est majoritairement peuplée d'Arméniens (54,6%), surtout dans les villes d'Akhalkalaki et de Ninotsminda. Puis, viennent les Géorgiens avec 43,4% qui sont majoritaires à Akhaltsikhé. Autrefois, ils existait une minorité de Meskhètes (peuple musulman) qui a été déportée pendant la période soviétique sous Staline, ils sont estimés à 800 personnes.

Dans la région, il y a 5 villes principales : Akhaltsikhé, Akhalkalaki, Borjomi, Valé et Ninotsminda.

Les langues parlées sont l'arménien, le géorgien et le russe.

Langues[modifier | modifier le code]

Armenien[modifier | modifier le code]

L'Arménien est parlé par la moitié de la population, parlé par les Arméniens.

Géorgien[modifier | modifier le code]

Le Géorgien est parlé par les Géorgiens et les jeunes Arméniens par la moitié de la population.

Russe[modifier | modifier le code]

Le Russe est parlé par les Arméniens et par les Géorgiens pour qu'ils se comprennent car les Arméniens âgés ne parle pas le Géorgien et c'est ainsi pour les GGéorgiens qui ne savent pas l'Arménien.

Transport[modifier | modifier le code]

La région est reliée à toutes les grandes villes du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province est le résultat du regroupement au début des années 1990 des régions de Meskheti et de Djavakheti.

Djavakheti[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Djavakheti.

Meskheti[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Liste des souverains du Samtskhe et Meskhétie.

La région est divisée entre les deux États géorgiens de Tao-Klardjétie et de l'émirat de Tiflis jusqu'à l'unification du royaume de Géorgie en 1010. Part de la Géorgie unie jusqu'à la division de celle-ci en 1490, elle est par la suite le siège d'un pachalik, celui d'Akhaltsikhé, qui fut annexée par la Russie en 1829[2] et intégrée au gouvernement de Géorgie-Iméréthie puis à celui de Tiflis[3].

Lieux célèbres de la région[modifier | modifier le code]

  • Vardzia : Une grotte célèbre, d'après la légende, Tamar et son oncle se promenaient ici quand Tamar se perdit, son oncle l'appela, et elle répondit : "Aq var dzia". Cela veut dire : Je suis là tonton.
  • La prison de Khértvisi : Une prison ancienne datant du X siècle. Pendant son voyage, Alexandre le Grand, est même passé par ici pour rejoindre la Perse, avant sa construction. Elle est située près du village Khértvisi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « General Population Census of 2002: Ethnic groups by major administrative-territorial units », sur National Statistics Office of Georgia (consulté le 22 février 2013).
  2. Claude Mutafian et Éric Van Lauwe, Atlas historique de l'Arménie, Autrement, coll. « Atlas / Mémoires », 2005 (ISBN 978-2746701007), p. 66-67
  3. Claude Mutafian et Éric Van Lauwe, op. cit., p. 68-69.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]