1888

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1888 (MDCCCLXXXVIII en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1885 1886 1887  1888  1889 1890 1891

Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 13 mai : l’abolition de l’esclavage au Brésil entraîne la disparition de la traite en Angola.
  • 23 juillet : le royaume d’Oyo (Nigeria du Sud) passe sous protectorat britannique. Depuis 1840, l’influence de la Grande-Bretagne n’a cessé de croître dans la région, profitant des luttes incessantes entre les États yorubas.
  • 2 août : guerre civile au Bouganda (1888-1890) : Mwanga, roi du Bouganda, est renversé par une coalition regroupant catholiques, protestants et musulmans. Cette coalition, soudée par le refus du paganisme, offre le pouvoir à Kisewa, le frère de Mwanga. Son règne ne dure qu’un mois, car les Arabes le renversent et désignent Kalema, un autre des frères de Mwanga (21 octobre). Ce dernier est restauré le [1].
  • 5 août : Léopold II de Belgique crée officiellement la Force publique au Congo. Recruté dès 1883 sur les côtes d’Afrique occidentale ou swahili, elle compte 1 487 soldats en 1889 et 17 833 en 1914[2].
  • 29 octobre : internationalisation du canal de Suez. Signature d’un traité à Istanbul sur la question de la neutralité du canal de Suez. Neuf puissances dont la Grande-Bretagne et l’empire ottoman confirment la liberté de naviguer pour tous. Le khédive assure la sécurité militaire du canal.
  • 30 octobre : concession Rudd. Lobengula, roi du Matabélé (Zimbabwe), signe un traité octroyant des droits miniers à la British South Africa Company appartenant à Cecil Rhodes. Le flot de colons blancs qui s’ensuit excède de loin les concessions consenties par les Ndébélé mais Lobengula, tentant d’empêcher une guerre désastreuse pour son peuple, est contraint d’accepter l’installation massive des colons.
  • Les Italiens s’installent à Mogadiscio (louée par le sultan de Zanzibar en 1892).
  • Rivalité anglo-allemande sur les secours à porter à Emin Pasha et en Ouganda.
  • Les Kamara, oncles maternels de Samori Touré, prennent l’initiative de la Grande Révolte au nom de la défense des valeurs ancestrales contre l’impérialisme musulman.
  • Création de l’Église des Baptistes Duala au Cameroun.
  • Création de l’Église des Autochtones Baptistes du Nigeria.
  • Grande épizootie de bœufs dans le Sahel (1888-1894).
  • Epizootie, épidémies de choléra et de variole, famine en Afrique de l’Est (1888-1892).

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 13 mai (Brésil) : la princesse Isabelle signe la loi « Áurea » qui abolit totalement l'esclavage.
    • De nombreux esclaves deviennent ouvriers agricoles, ce qui pose des problèmes de trésorerie aux fazendeiros. La main d’œuvre est réduite et des terres sont données en métayage. Beaucoup de Noirs souffrent de la faim. La production de café chute. L’ancienne région caféière de la vallée du Paraiba devient une région d’élevage. Une nouvelle région caféière, fondée sur la main-d’œuvre libre, en grande partie d’origine européenne, se développe autour de São Paulo.

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

L'empereur Meiji en 1888
  • 1er janvier : création de la KPM (Koninklijke Paketvaart Maatschappij[3]), compagnie maritime qui assure les liaisons entre les différentes îles indonésiennes.
  • 1er mai (Japon) : création du Conseil privé de l’empereur, dirigé par le comte Ito Hirobumi, libéré de la présidence du Conseil. Il est destiné à conseiller l’empereur sur la mise au point de la future Constitution. Il est également chargé des ordonnances impériales, de l’État de siège et des traités.
  • 12 mai : le Nord-Bornéo devient protectorat britannique.
  • 13 août : exil en Algérie de l'empereur Nguyễn Ham Nghi. En Annam, les « Pavillons noirs » poursuivent la lutte contre la France après l’arrestation de l’empereur Ham Nghi (fin en 1913).
  • 15 août (empire ottoman) : fondation de la Banque agricole (Ziraat Bankası), chargée de suppléer au manque de capitaux du secteur agricole et de supplanter les nombreux intermédiaires et usuriers. En réalité, elle ne profitera qu’aux grands propriétaires.
  • Corée : le gouvernement royal accorde la liberté de propager la religion chrétienne.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1888 en France, 1888 en Italie et 1888 en Suisse.
Année des trois empereurs en Allemagne : mort de Frédéric III d'Allemagne le 15 juin
  • 6 février : le Reichstag porte à sept ans la durée du service militaire et à 700 000 le nombre des soldats mobilisables.
  • 27 février : échec des négociations pour le renouvellement des relations commerciales entre la France et l'Italie.
  • 5 mai : le dirigeant pangermaniste autrichien Georg Schönerer est condamné à quatre mois de prison et écarté de la vie politique. Il prônait l’usage systématique de la violence, l’action directe, les démonstrations de masse dans la rue pour aboutir à la réunion de tous les Allemands dans un seul État et écraser la démocratie libérale.
  • 15 juin : Mort de Frédéric III d'Allemagne, son fils Guillaume II lui succède. Considérant l’Allemagne unifiée, il entend donner au peuple Allemand une « mission historique » et élargir son horizon au-delà de l’Europe. Il accorde son appui aux partisans d’une guerre préventive contre la Russie et soutient les ambitions balkaniques de l’Autriche-Hongrie.
  • 20 juin : le gouvernement espagnol de Sagasta institue le principe du jury. Cette mesure s’inscrit dans la politique libérale d’affirmation des garanties individuelles et de modernisation de l’État : la province devient une entité uniquement administrative ; création d’une cour suprême.
  • 25 juin : incendie de Sundsvall en Suède.
  • 12 août : création en Espagne de l’union générale des travailleurs (UGT, Union General de los Trabajadores de España), syndicat socialiste. Avec la reconnaissance du droit d’association (1887), le mouvement ouvrier sort de la clandestinité.
  • 31 août - 9 novembre : assassinats de cinq prostituées par Jack l'Éventreur dans Whitechapel, quartier populaire de Londres.
Une scène au jardin de Roundhay, le premier film jamais réalisé.
  • 15 octobre : Brême et Hambourg entrent dans l’Union douanière allemande, ce qui achève le processus de suppression des douanes à l’intérieur de l’empire.

Divers[modifier | modifier le code]

Affiche de la police de Londres pour la capture de Jack l'Éventreur


  • Autriche-Hongrie : Karl Lueger transforme le cercle catholique en parti de masse (antisémite).
    • Loi sur l’assurance maladie en Autriche.
    • Le Hongrois István Tisza présente une réforme de l’armée qui déchaîne l’agitation nationaliste au parlement et dans la rue.
  • L’Italie entre dans l’alliance austro-germano-roumaine.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Le Talisman de Paul Sérusier

Naissances en 1888[modifier | modifier le code]

Décès en 1888[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BUGANDA7
  2. books.google.com
  3. Koninklijke Paketvaart Maatschappij 1888-1967
  4. http://www.china.org.cn/ch-xizang/tibet/historical_status/english/e0501.html
  5. Île de Pâques - rongorongo des Rapa Nui à l'Île-de-Pâques
  6. Meyers Konversations-lexikon, publié par Hermann Julius Meyer