1867

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1867 (MDCCCLXVII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1867, voir -1867.

Années :
1864 1865 1866  1867  1868 1869 1870

Décennies :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest, Yukon), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 2 janvier : tremblement de terre à Blida en Algérie. Plusieurs villages sont détruits[1].
  • 5 mars : convention signé à Londres entre les Britanniques et les Néerlandais pour régler les limites de leurs possessions respectives sur la côte de Guinée (Gold Coast et Goudkust). La partie à l’est du fleuve Kakum qui court entre Cape Coast et Elmina passe à la couronne britannique, et la partie à l’ouest de ce même fleuve aux Pays-Bas[2]. Les populations locales s’opposent violemment aux échanges de territoires fait sans tenir compte des alliances contractées auparavant[3].
  • 21 mars : les Britanniques déposent le roi de Cape Coast Jhon Aggrey, abolissent son titre, et le remplacent par un chef élu (amankarado) qui doit prêter serment d’allégeance à la couronne[2].
La Question abyssinienne vue par une caricature du 10 août 1867. Britannia. "Now, then, King Theodore! How about those prisoners?"


  • Grands-Lacs :
    • mort de Mutambuka, omugabe (roi) d’Ankole. Ntare V Rugingiza lui succède vers 1870 après trois ans de guerre civile entre les princes Nkore[8]. À sa mort de pneumonie en juillet 1895, l’Ankole ruiné sera attaqué par le Ruanda et le Bouganda.
    • Au Bouganda, le roi Moutesa (en) se convertit au christianisme (1867-1875)[9]. Il établit une véritable autocratie en centralisant tous les pouvoirs. À la tête de l’État le plus puissant de la zone des Grands Lacs, le roi cherche à se procurer les fusils qui lui permettront de lancer des raids contre ses voisins. Il laisse venir à lui les marchands arabes et swahilis de la côte orientale. Il se distingue en négociant avec eux armes contre ivoire ou esclaves, tout en limitant leur influence sur le plan des conversions à l’islam.

Amérique[modifier | modifier le code]

Chèque utilisé par le gouvernement des États-Unis pour l'achat de l'Alaska

Asie[modifier | modifier le code]

3 février : Meiji empereur du Japon (photographie de Uchida Kuichi, 1872)
  • 10 janvier : Tokugawa Yoshinobu devient shogun du Japon (fin en 1868)[21].
  • 13 janvier : arrivée à Yokohama d’une mission militaire française au Japon à la requête du shogunat[22].
  • 3 février, Japon : cérémonie d’accession au trône du jeune empereur Meiji, âgé de quinze ans[23]. Des rumeurs se répandent, annonçant la promesse de jours meilleurs : des centaines de milliers de personnes issues des milieux populaires dansent et chantent depuis Edo jusque dans le Kansai. Des mouvements festifs de nature millénariste se diffusent entre Edo et Osaka. Par ailleurs, l’ambassadeur français Léon Roches est promu conseiller officieux du nouveau shogun Yoshinobu pour les affaires extérieures. De leur côté les Britanniques appuient ouvertement les partis de Choshu et de Satsuma qui multiplient les tentatives de coups de main sur Kyôto. Yoshinobu rassemble ses troupes pour éviter l’éclatement du pays. Pour la première fois le shogun prend ouvertement les armes contre l’empereur, qui réplique en supprimant la charge de shogun le 9 novembre.
  • 1er avril : Singapour, Penang et Malacca, les Straits Settlements (établissements des détroits) passent sous le contrôle direct de la couronne britannique malgré sa politique officielle de non-intervention[24].
  • 6 avril : arrivée à Toulon d’une délégation japonaise envoyée par le shogun à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris[25]. Les organisateurs français ne comprennent pas le sens et la valeur des œuvres importés de l’archipel, et les disposent d’une manière totalement incongrue pour les Japonais. L’incident frise la catastrophe diplomatique.


Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1867 en France, 1867 en Italie et 1867 en Suisse.
  • 5 mars : échec du soulèvement des Fenians en Irlande[35]. Bien que Stephens puisse compter sur 40 000 sympathisants armés, le soutien des Irlando-Américains fait défaut et la révolte s’essouffle rapidement.
  • 15 mars : le Compromis austro-hongrois est adopté (Ausgleich), puis est formalisé par la loi XII du 19 mai[36]. L’État hongrois est rétabli dans la plénitude de ses forces. Le régime parlementaire bicaméralisme d’avril 1848 est restauré. La loi stipule « la possession commune et inséparable » par la maison des Habsbourg de tous les territoires placé sous son sceptre et « l’autonomie législatives et l’indépendance gouvernementale de la Hongrie », l’assurance de ses « droits publics constitutionnels ».
  • 1er avril : l’exposition universelle ouvre ses portes à Paris (fin le 3 novembre)[38].
  • 16 avril : adoption par le Reichstag constituant de la Constitution de la Confédération de l’Allemagne du Nord, promulguée le 14 juin[39]. Organisation de la Confédération de l’Allemagne du Nord par Bismarck, qui rédige le projet de constitution soumis aux princes et à un Reichstag constituant élu au suffrage universel. Les vingt-trois États reconnaissent au roi de Prusse une présidence héréditaire. Souverains en matière financières, judiciaires, religieuse et scolaire, ils dépendent de la Confédération pour la politique extérieure, les douanes, la monnaie, l’armée et les postes. Deux chambres, un Reichstag élu au suffrage universel masculin et un Bundesrat formé des délégués des États, se partagent le pouvoir législatif. Le roi de Prusse nomme un chancelier responsable devant lui. Les questions douanières sont la compétence d’un Zollparlament composé de députés du Reichstag auquel se joint une représentation élue au suffrage universel des États du Sud. La Constitution entre en vigueur le 1er juillet.
  • 23 avril-18 juin : congrès slave sans représentation polonaise à Moscou[40].
8 juin : couronnement du roi François-Joseph et de la reine Élisabeth

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1867[modifier | modifier le code]

Décès en 1867[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Darmon, Un siècle de passions algériennes : Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1940), Fayard,‎ 2009 (ISBN 9782213653990, présentation en ligne)
  2. a, b et c David Owusu-Ansah, Historical Dictionary of Ghana, Rowman & Littlefield,‎ 2014 (ISBN 9780810875005, présentation en ligne)
  3. Normand Rousseau, L'Histoire criminelle des Anglo-Saxons, Louise Courteau éditrice (ISBN 9782924024393, présentation en ligne)
  4. Jean-Claude Ceillier, Histoire des missionnaires d'Afrique (Pères blancs) : de la fondation par Mgr Lavigerie à la mort du fondateur (1868-1892), Karthala Éditions,‎ 2008 (ISBN 9782845869837, présentation en ligne)
  5. Gérard Pescheux, Le royaume asante (Ghana) : parenté, pouvoir, histoire, XVIIe-XXe siècles, Karthala Éditions,‎ 2003 (ISBN 9782845864221, présentation en ligne)
  6. Eric Makédonsky, Le Sénégal. La Sénégambie, vol. 1, L'Harmattan,‎ 1987 (ISBN 9782858028214, présentation en ligne)
  7. Harold E. Raugh, The Victorians at War, 1815-1914 : An Encyclopedia of British Military History, ABC-CLIO,‎ 2004 (ISBN 9781576079256, présentation en ligne)
  8. Muhoozi Kainerugaba, Battles of the Ugandan Resistance : A Tradtion of Maneuver, African Books Collective,‎ 2010 (ISBN 9789970250325, présentation en ligne)
  9. Henri Médard et Jean-Pierre Chrétien, Le royaume du Buganda au XIXe siècle, Karthala Éditions,‎ 2007 (ISBN 9782811141394, présentation en ligne)
  10. Roman Loimeier, Muslim Societies in Africa : A Historical Anthropology, Indiana University Press,‎ 2013 (ISBN 9780253007971, présentation en ligne)
  11. a, b, c et d Emmanuel Domenech, Histoire du Mexique, vol. 1, Librairie internationale,‎ 1868 (présentation en ligne), p. 416-447
  12. João Emilio Gerodetti et Carlos Cornejo, Lembranças de São Paulo, Solaris Editorial,‎ 2001 (ISBN 9788590096320, présentation en ligne)
  13. Frederick C. Luebke, Nebraska : an Illustrated History, U of Nebraska Press,‎ 2005 (ISBN 9780803280427, présentation en ligne)
  14. José Rosendo Gutiérrez, Colección de los tratados y convenciones celebrados por la República de Bolivia con los estados extranjeros, Santiago, El Independiente,‎ 1869 (présentation en ligne)
  15. Didier Ortolland et Jean-Pierre Pirat, Atlas géopolitique des espaces maritimes : Frontières, énergie, transports, piraterie, pêche et environnement, Editions TECHNIP,‎ 2010 (ISBN 9782710809470, présentation en ligne)
  16. a, b et c Fernando Orozco, Fechas históricas de México : las efemérides más destacadas desde la época prehispánica hasta nuestros días, Panorama Editorial,‎ 1992 (ISBN 9789683802958, présentation en ligne)
  17. François Blancpain, Un siècle de relations financières entre Haïti et la France, Éditions L'Harmattan,‎ 2001 (ISBN 9782296225763, présentation en ligne)
  18. Corpus constitutionnel : recueil universel des constitutions en vigueur, vol. 2, Brill Archive,‎ 1974 (ISBN 9789004038875, présentation en ligne)
  19. Christian Rudel, Le Paraguay, Paris, Karthala Éditions,‎ 1989 (ISBN 9782865372713, présentation en ligne)
  20. Serge Ricard, La montée en puissance des Etats-Unis : De la guerre hispano-américaine à la guerre de Corée - 1898-1953, Éditions L'Harmattan,‎ 2004 (ISBN 9782296365001, présentation en ligne)
  21. a et b (en) Jim Rathbone, James Mitose and the Path of Kenpo, LeAnn Rathbone (ISBN 978-1-60702-961-8, lire en ligne), p. 57
  22. Jean-Marie Thiébaud, La présence française au Japon : du XVIe siècle à nos jours, Éditions L'Harmattan,‎ 2008 (ISBN 9782296051423, présentation en ligne)
  23. Le Japon militaire, L'Harmattan,‎ 2013 (ISBN 9782343008011, présentation en ligne)
  24. Arthur N. Birch et William Robinson, The Colonial Office List, London, Harrison,‎ 1867 (présentation en ligne)
  25. L'Illustration, vol. 1260,‎ 1867 (présentation en ligne)
  26. Muḥammad Raz̤ā Kāẓmī, Pakistan Studies, Oxford University Press,‎ 2007 (ISBN 9780195472295, présentation en ligne)
  27. Alexandre Jehan Henry Clercq et Jules de Clercq, Recueil des traités de la France, Amyot,‎ 1868 (présentation en ligne)
  28. 'Bulletin des lois de l'Empire français, vol. 31, Paris, Imprimerie impériale,‎ 1868 (présentation en ligne)
  29. Svetlana Gorshenina, Asie Centrale. L’invention des frontières et l’héritage soviétique, CNRS (ISBN 9782271074102, présentation en ligne)
  30. Sakamoto Ryoma and the Meiji Restoration, Stanford University Press,‎ 1982 (ISBN 9780804706926, présentation en ligne)
  31. John King Fairbank et Denis Crispin Twitchett, The Cambridge History of China, Cambridge University Press,‎ 1980 (ISBN 9780521220293, présentation en ligne)
  32. Revue politique (Przegląd polityczny), vol. 15,‎ 1931 (présentation en ligne)
  33. Daniel Lévy, L'Autriche-Hongrie : ses institutions et ses nationalités, Didier,‎ 1871 (présentation en ligne)
  34. a et b Georges Castellan, Histoire des peuples d'Europe centrale, Fayard,‎ 1994 (ISBN 9782213639109, présentation en ligne)
  35. Tony Geraghty, The Irish War : The Hidden Conflict Between the IRA and British Intelligence, JHU Press,‎ 1998 (ISBN 9780801864568, présentation en ligne)
  36. Yves Huguenin-Bergenat, Kulturgüter bei Staatensukzession : Die internationalen Verträge Österreichs nach dem Zerfall der österreichisch-ungarischen Monarchie im Spiegel des aktuellen Völkerrechts, Walter de Gruyter,‎ 2010 (ISBN 9783899497663, présentation en ligne)
  37. Dragoljub Dragan Nedeljković, Le Peuple serbe en Yougoslavie, dans les Balkans et en Europe : colloque, Ministère de l'Information de la République de Serbie,‎ 1992 (présentation en ligne)
  38. Jean-Claude Yon, Le Seconde Empire : Politique, société, culture, Armand Colin,‎ 2004 (ISBN 9782200242596, présentation en ligne)
  39. Archives diplomatiques ; recueil mensuel de diplomatie, d'histoire et de droit international, vol. 1, Paris, Amyot,‎ 1868 (présentation en ligne)
  40. Michel Mervaud, Socialisme et liberté : la pensée et l'action de Nicolas Ogarev, 1813-1877, Publication Univ Rouen Havre,‎ 1984 (ISBN 9782877758505, présentation en ligne)
  41. Jean-Paul Bled, Histoire de la Prusse, Fayard,‎ 2007 (ISBN 9782213640938, présentation en ligne)
  42. Véronique Molinari et Catherine-Emilie Corvisy, Les femmes dans l'Angleterre victorienne et édouardienne: entre sphère privée et sphère publique, L'Harmattan,‎ 2008 (ISBN 9782296052918, présentation en ligne)
  43. Jacques Benoist-Méchin, Histoire de l'armée allemande, vol. 4, Albin Michel,‎ 1964 (ISBN 9782226213280, présentation en ligne)
  44. Gallica
  45. Robert Saunders, Democracy and the Vote in British Politics, 1848-1867 : The Making of the Second Reform Act, Ashgate Publishing, Ltd.,‎ 2011 (ISBN 9781409417941, présentation en ligne)
  46. Philippe Chassaigne, Histoire de l'Angleterre des origines à nos jours, Éditions Flammarion (ISBN 9782081234673, présentation en ligne)
  47. L'illustration, vol. 1279, J. Dubochet,‎ 1867 (présentation en ligne)
  48. Le catholique, Le catholique, vol. 3, Éditeur Au bureaux de la revue,‎ 24 août 1867 (présentation en ligne)
  49. Massoud Moradi, Les origines des crises balkaniques, Aftab Mahtab,‎ 2004 (ISBN 9789648069099, présentation en ligne)
  50. Jonathan Steinberg, Bismarck : A Life, Oxford University Press,‎ 2011 (ISBN 9780191604331, présentation en ligne)
  51. Eduard Hüsgen, Ludwig Windthorst, Рипол Классик (ISBN 9785876424938, présentation en ligne)
  52. Pierre Milza, Histoire de l'Italie : Des origines à nos jours, Fayard,‎ 2005 (ISBN 9782213640341, présentation en ligne)
  53. Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard,‎ 1990 (ISBN 9782213648019, présentation en ligne)
  54. Jonathan Kwan, Liberalism and the Habsburg Monarchy, 1861-1895, Palgrave Macmillan,‎ 2013 (ISBN 9781137366924, [%5Bhttp://books.google.com/books?id=naREAgAAQBAJ 211%5D sur %5B%5BGoogle Livres%5D%5D présentation en ligne])