Carrare (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carrare.
Carrare
Carrare et ses montagnes de marbre.
Carrare et ses montagnes de marbre.
Noms
Nom italien Carrara
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane 
Province Massa-Carrara 
Maire Angelo Andrea Zubbani
Code postal 54033
Code ISTAT 045003
Code cadastral B832
Préfixe tel. 0585
Démographie
Gentilé carrarini (en dialecte), carraresi
Population 65 573 hab. (31-12-2010[1])
Densité 924 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 05′ 00″ N 10° 06′ 00″ E / 44.08333, 10.144° 05′ 00″ Nord 10° 06′ 00″ Est / 44.08333, 10.1  
Altitude Min. 100 m – Max. 100 m
Superficie 7 100 ha = 71 km2
Divers
Saint patron San Ceccardo
Fête patronale 16 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Toscane

Voir sur la carte administrative de Toscane
City locator 14.svg
Carrare

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Carrare

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Carrare
Liens
Site web http://www.comune.carrara.ms.it/

Carrare (en italien Carrara) est une ville d'environ 65 000 habitants, située dans la province de Massa-Carrara en Toscane, située entre le nord et le centre de l'Italie.

La ville de Carrare est mondialement connue pour ses carrières de marbre exploitées depuis l'époque romaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur le flanc des Alpes apuanes, entre les Apennins et la mer Ligure, la ville s'est développée entre son centre ville historique et le bord de mer industrialisé et touristique.

Vue aérienne de Carrare, photo prise à 35 000 pieds.

De haut en bas, sur la photographie :

  • le massif montagneux avec les affleurements de marbre dus aux carrières,
  • la ville traversée par le torrent Carrione,
  • la Marina de Carrare sur le bord de mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carrare a été, et demeure pour certains, une véritable capitale de la pensée anarchiste italienne et internationale, même si à présent, cet aspect revêt des aspects à connotations folkloriques. La précieuse collection de la bibliothèque anarchiste du Centre culturel Gogliardo Fiaschi recense ce qui fut et est encore le mouvement anarchiste italien et de Carrare en particulier. Le 22 avril 2007, au siège historique de la Fédération Anarchiste Italienne, place Matteotti, a été inaugurée la bibliothèque/archive Germinal sur l’histoire de l’anarchie et du mouvement spécifique à Carrare.

Économie[modifier | modifier le code]

Exploitation de marbre de Carrare.
Articles connexes : Lizzatura et Via di lizza.

Carrare est très réputé pour son marbre, très blanc et à grain fin, utilisé en sculpture et en architecture depuis l'Antiquité romaine.

Culture[modifier | modifier le code]

Une de ses frazioni nommée Colonnata produit une fameuse charcuterie connue sous la dénomination de Lardo di Colonnata. La Biennale internationale de sculpture s'y déroule, attirant des artistes du monde entier pour venir sculpter l'or blanc local. La ville se situe à 3 km de la cité antique de Luni. Elle était assez importante dans l'Empire Romain, elle faisait transiter déjà le marbre.

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Le Duomo, édifice roman-gothique (XIe siècle-XIVe siècle) construit en marbre de Carrare. Influencée par les modèles pisans: il présente des arcades et une splendide rosace au centre de la façade[2].
  • Les mines de marbre: on peut en visiter certaines notamment celle de Fantiscritti. De nombreuses œuvres et de monuments mondialement connus proviennent de ces mines (le David de Michel-Ange, la Tour de Pise...)[3].
  • La place Alberica avec la fontaine du Lion et la statue de Marie-Béatrice d'Este[4].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2002 2007 Giulio Conti    
2007 en cours Angelo Zubbani SDI  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Frazione.

Codena, Bedizzano, Bergiola, Colonnata, Miseglia, Torano, Sorgnano, Avenza, Marina di Carrara, Castelpoggio, Fontia, Gragnana, Noceto, Fossola

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Fivizzano, Fosdinovo, Massa, Ortonovo (La Spezia), Sarzana (La Spezia).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population de Carrare de 1980 à 2012
1980 1985 1990 1995
205 441 205 716 204 543 201 242
2000 2002 2005 2008
199 375 197 562 200 796 203 698
2010 2011 2012 -
203 905 203 668 199 445 -
(Source : Chambre de Commerce Massa-Carrare (rapport pdf))


Personnalités de Carrare[modifier | modifier le code]

Personnalités né(e)s à Carrare 
Personnalités ayant vécu à Carrare et ayant contribué à l'essor de la ville 
  • William Walton (1796-1872), entrepreneur anglais, arrivé à Carrare en 1840 et ayant introduit de nouvelles méthodes de traitement du marbre[5].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) Claudio Pesci, Toscana: guida completa della Regione, Bonechi Edizioni "il Turismo", 240 p. (ISBN 978-88-7204-491-9), p. 127
  3. (it) Claudio Pesci, Toscana: guida completa della Regione, Bonechi Edizioni "il Turismo", 240 p. (ISBN 978-88-7204-491-9), p. 128
  4. Site officiel
  5. Carraraonline (en italien)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]