Jagellon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jagellonne.
Blason des Jagellons

Jagellon (en lituanien : Jogailaičiai) est le nom d'une dynastie royale, originaire de Lituanie, qui régna sur une partie de l'Europe centrale (correspondant de nos jours à des territoires appartenant à la Lituanie, la Biélorussie, la Pologne, l'Ukraine, la Lettonie, l'Estonie, la région de Kaliningrad et d'autres parties occidentales de la Russie, et à la Hongrie), entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle.

Origines du nom et prononciation[modifier | modifier le code]

Leur nom vient de la transcription en polonaisJagiellon – du nom lituanienJogaila – de Ladislas II Jagellon, premier roi de Pologne de cette dynastie. En polonais, la dynastie est connue sous le nom de Jagiellonowie (singulier: Jagiellon) ; en lituanien elle est appelée Jogailaičiai (singulier : Jogailaitis), en biélorusse Ягайлавічы (Jagajłavičy, singulier : Ягайлавіч, Jagajłavič), en hongrois Jagellók (singulier : Jagelló), et en tchèque Jagellonci (singulier : Jagellonec'; adjectif : Jagellonský).

Dans toutes les variantes des langues de la région, le j initial se prononce "y" et le g "gu". En revanche, en français, les règles habituelles de lecture s'appliquent : ʒaʒəlɔ̃.

Histoire de la dynastie[modifier | modifier le code]

Les membres de cette dynastie furent grands-ducs de Lituanie de 1377 à 1392 et de 1440 à 1572, rois de Pologne de 1386 à 1572, rois de Hongrie de 1440 à 1444 et de 1490 à 1526, et rois de Bohême de 1471 à 1526. Les Jagellons sont issus d'une branche de la dynastie lituanienne des Gédiminides (Gediminaičių).

L'union dynastique entre les deux pays (transformée en union perpétuelle en 1569) est la raison de l'appellation Pologne-Lituanie dans les discussions concernant la fin du Moyen Âge. Un Jagellon a gouverné brièvement la Pologne et la Hongrie de 1440 à 1444 et deux autres ont gouverné la Bohême et la Hongrie de 1490 à 1526.

Les souverains[modifier | modifier le code]

Jogaila (Jagiełło), grand-duc de Lituanie et fondateur de la dynastie en Pologne, devient roi de Pologne sous le nom de Ladislas II Jagellon après s'être converti au christianisme et marié à Hedwige Ire de Pologne, seconde souveraine polonaise de la dynastie des Anjou.

La dynastie des Piast s'étant éteinte en 1370 à la mort de Casimir III, les Jagellons deviennent les souverains héréditaires de la Pologne et de la Lituanie

L'héritier de Sigismond est sa sœur, Catherine Jagellon, qui épouse Jean III de Suède. La branche principale des Jagellons laisse ainsi la place à la Maison de Vasa, qui règne sur la Pologne de 1587 à 1668.

Les Jagellons règnent sur les royaumes de Bohême et de Hongrie, avec Vladislas IV suivi de son fils Louis II. Cependant, après la mort soudaine de Louis, cette branche de la dynastie s'éteint à son tour. Anne Jagellon, la sœur de Louis II, dernière de cette branche des Jagellons, ayant épousé en 1521 Ferdinand 1er, la Bohême et la Hongrie passent à la Maison d'Autriche (Habsbourg).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (pl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en polonais intitulé « Jagiellonowie » (voir la liste des auteurs)
  • Henri Grappin, Histoire de la Pologne des origines à 1922, Larousse, 1922

Liens externes[modifier | modifier le code]