République de Lucques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

République de Lucques
Serenissima Repubblica Lucense (it)

11191805

Drapeau
Description de l'image  Italia 1494-fr.svg.
Informations générales
Statut Oligarchie
Capitale Lucques
Langue latin, italien
Religion Catholicisme

La République de Lucques (nom officiel en latin : Respublica Lucensis, nom officiel en italien : Serenissima Repubblica Lucense) est un ancien État de la péninsule italienne, en Toscane, dont Lucques était la capitale. Elle a été indépendante de 1119 à 1805, hormis quelques brèves périodes d’occupations florentine et pisane au XIVe siècle. Elle a également été brièvement occupée en 1799 par la France puis par l’Autriche-Hongrie, ensuite en 1801 à nouveau par la France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la mort de Mathilde de Toscane, Lucques devient une commune indépendante. En 1288, elle acquiert l’immédiateté impériale. En 1805, la république est conquise par Napoléon Bonaparte, qui installe à sa tête Élisa Bonaparte, sa sœur, avant de fusionner la république avec la principauté de Piombino. Celle-ci sera à son tour annexée par le grand-duché de Toscane en 1815.

Territoire[modifier | modifier le code]

La République comprenait quatre enclaves :

  • Gallicano ;
  • Castiglione di Garfagnana ;
  • Minucciano ;
  • Montignoso.