1917

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1917 (MCMXVII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour les autres significations, voir 1917 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1914 1915 1916  1917  1918 1919 1920

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Opérations britanniques en Afrique orientale

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : Emiliano Chamorro Vargas (conservateur), est élu président du Nicaragua.
  • 17 janvier : le Danemark vend les îles Vierges aux États-Unis.
  • 5 février :
    • Les États-Unis évacuent le territoire mexicain et reconnaissent le gouvernement de Venustiano Carranza.
    • Le congrès de Querataro élabore une nouvelle constitution anticléricale et libérale comportant des mesures relatives au travail et à la protection sociale très radicales pour l’époque. La Constitution prévoit également des réformes destinées à restreindre la possession des mines et des terres par les étrangers.
  • Février[3] : révolte libérale à Cuba contre le président Mario Garcia Menocal.
  • Mars : intervention américaine à Cuba (1917-1922). Mario Garcia Menocal reprend le pouvoir.
  • 2 mars : les Portoricains obtiennent la nationalité américaine.
  • 11 mars : Venustiano Carranza, élu président du Mexique, ne met pas en place toutes les mesures constitutionnelles et les troubles persistent.
    • Carranza s’oppose aux compagnies pétrolières étrangères en déclarant que le pétrole est une ressource naturelle mexicaine.
  • 6 avril : Le Congrès américain vote l'entrée en guerre des États-Unis au côté des Alliés. Les premières troupes américaines sont envoyés sur le front de l’ouest le 21 octobre.
  • 7 avril[4] : Cuba déclare la guerre à l'Allemagne.
  • 3 mai : le corps expéditionnaire américain est constitué.
  • Juillet : agitation sociale au Brésil. Appel à la grève générale lancé à São Paulo, entendu par 45 000 travailleurs, pour demander des hausses de salaires. La grève s’étend à Rio de Janeiro et force le gouvernement à renforcer son appareil répressif.
  • 26 octobre : le Brésil s'engage dans la Première Guerre mondiale aux côtés des alliés, après avoir subi des attaques de sous-marins allemands contre ses bateaux de commerce.
  • 25 novembre[5] : une nouvelle constitution est approuvée par plébiscite en Uruguay. Instauration du suffrage universel et d’un nouveau pouvoir exécutif, inspiré du système exécutif collégial suisse (Colegiado). Ce système fonctionne jusqu’en 1933.
  • 6 décembre : explosion de Halifax.
  • Recrudescence de l’agitation syndicale au Chili (1917-1919).
  • Apogée du mouvement ouvrier en Argentine (1917-1921).
  • Mesures coercitives portant sur l’assiduité aux cours déclenchant le début du mouvement de réforme du système universitaire à Córdoba en Argentine, à la fin de l’année.
  • En raison de la guerre et des attaques sous-marines menées par les Allemands, le commerce latino-américain s’oriente de l’Europe vers les États-Unis.
  • En Argentine, le taux de chômage est passé de 5 % en 1912 à 19 % en 1917.

Asie[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

31 octobre : prise de Beersheba par les chevaux-légers australiens

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1917 en France, 1917 en Italie et 1917 en Suisse.
Assaut français sur les lignes allemandes en Champagne
16 avril : bataille du Chemin des Dames. Tranchées allemandes sur l'Aisne
21 avril : début de la bataille de Bullecourt, pendant la bataille d'Arras (canon installé à Beaumetz-lès-Loges)
13 mai : miracle de Fatima. Photographie publiée le 13 octobre
31 juillet : troisième bataille d'Ypres. Le matin sur Passchendaele
  • 3 février : rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Allemagne, après l'annonce par celle-ci d'un élargissement de la guerre sous-marine et l'interception d'un message allemand incitant le Mexique à entrer en guerre contre les États-Unis.
  • 24 février : victoire alliée sur l’Ancre (Somme) : les Allemands battent en retraite devant les Britanniques.
  • Mars :
    • Royaume-Uni : première réunion du Cabinet de guerre impérial composé de dirigeants des Dominions. Il officialise les buts de guerre politique, qui visent à abattre la puissance allemande partout où elle peut constituer une menace pour l’Empire des Indes, c'est-à-dire au Moyen-Orient, en Afrique et en Océanie. En Europe, ils visent à amputer le Reich de l’Alsace-Lorraine et à placer la Belgique sous la protection des Alliés.
    • Difficultés de ravitaillement en Suède. L’autoritarisme du roi suscite de vives critiques et l’on parle de réviser la Constitution. Des troubles éclatent à Stockholm. Prudent, le roi renvoie le 30 mars le cabinet Hjalmar Hammarskjöld et fait constituer un ministère de transition dirigé par Karl Staaff.


  • L'adoption d'un système de convois réduit les pertes navales des alliés causées par les sous-marins allemands.
  • Rétablissement des congrégations au Portugal.
  • Fondation du Centre Catholique Portugais (antirépublicain).
  • Difficultés économiques provoquées par l’effort de guerre au Portugal. Manifestations de mécontentement, dont tire parti l’Église et les monarchistes.
  • Allemagne : pénurie de charbon, de couvertures et de vivres. Inflation, chute du pouvoir d’achat des salariés.
  • En Transylvanie, le ministre hongrois Albert Apponyi (en) poursuit une politique systématique de magyarisation des écoles, fait expulser ou arrêter des prêtres orthodoxes et impose un métropolitain docile.
  • Ivar Kreuger crée la Société allumettière suédoise (Svensk Tändsticksaktiebolaget). En 1930, il contrôlera les trois quarts de la production allumettière mondiale.
Article détaillé : Première Guerre mondiale.

Russie[modifier | modifier le code]

5 mai : discours de Lénine aux armées

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Le Grand Nu, de Modigliani

Naissances en 1917[modifier | modifier le code]

Décès en 1917[modifier | modifier le code]

15 octobre : exécution de Mata Hari

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]