Mercie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 36′ N 1° 36′ O / 52.6, -1.6 ()

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Mercy et Merci.

Royaume de Mercie
Miercna rice (ang)

527919

Drapeau
Croix de saint Alban
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Situation de la Mercie

Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Tamworth
Langue dialecte mercien du vieil anglais
Histoire et événements
527 Fondation légendaire par Icel
716-796 Suprématie sous Æthelbald et Offa
825 Bataille d'Ellendune, fin de la suprématie mercienne
877 Perte de la Mercie orientale
919 Annexion par le Wessex

Entités suivantes :

Expansion du royaume de Mercie : VIe siècle (vert foncé), VIIe siècle (vert clair), VIIIe siècle (jaune)

La Mercie (Mercia en anglais) est un royaume anglo-saxon du Haut Moyen Âge. Il occupe principalement la région des Midlands, au cœur de l'Angleterre, mais s'est étendu au-delà durant ses périodes d'expansion.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En vieil anglais, Mierce dénomme les « gens de la marge », soit les guerriers habitant des marches militaires nommées marka (ou mierka).

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation du royaume est traditionnellement datée de 527 et attribuée à un certain Icel, mais faute de sources, il est difficile d'affirmer quoi que ce soit de certain concernant la Mercie jusqu'au règne de Penda, dans le deuxième quart du VIIe siècle. Ce puissant roi païen vainc plusieurs rois de Northumbrie et pose les bases de l'hégémonie mercienne sur le reste de l'Angleterre. Le christianisme devient la religion du royaume sous le règne de son fils Wulfhere (658-675).

La puissance mercienne connaît son apogée au VIIIe siècle, sous les règnes d'Æthelbald (716-757) et Offa (757-796). Il décline au profit du Wessex à partir du IXe siècle. Les invasions danoises touchent durement le royaume, qui perd sa moitié orientale au profit des Vikings en 877. Après le règne d'Æthelred II et de son épouse Æthelflæd, la Mercie est rattachée au Wessex en 919. Elle conserve néanmoins une identité propre, et des comtes de Mercie existent jusqu'à la conquête normande de l'Angleterre, un siècle et demi plus tard.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michelle P. Brown et Carole A. Farr, Mercia: An Anglo-Saxon Kingdom in Europe, Continuum,‎ 2001 (ISBN 0-8264-7765-8).