1932

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1932 (MCMXXXII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1932, voir -1932. Pour les autres significations, voir 1932 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1929 1930 1931  1932  1933 1934 1935

Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

L’année 1932 correspond à l’année 5692 dans le calendrier hébreu.

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 5 janvier : création de l’Office du Niger, établissement public autonome, chargé d’un projet de développement agricole inspiré par l’ingénieur Méline au Soudan français. Il s’agit d’irriguer en détournant une partie du fleuve la région en aval de Ségou. Un premier barrage est établi à Markala et deux canaux sont creusés. L’œuvre se heurte au manque de main-d’œuvre, à la médiocre fertilité des sols et à l’hostilité d’une partie de l’opinion publique en métropole. En 1939, seul 13 300 ha seront aménagés (1,3 million pour le projet initial) et la production de coton n’atteindra pas 425 tonnes (moins de 0,5 % du projet).
  • 20 août : les accords d’Ottawa intensifient le système de la préférence dans l’empire britannique.
  • 21 août[1] : loi visant à faciliter l’accès à la citoyenneté française des Africains qui le souhaitent. Cette mesure n’a qu’une portée limitée et en 1937, l’ensemble de l’AOF ne compte encore que 72 000 indigènes citoyens français, en majorité originaires des quatre communes du Sénégal (Saint-Louis, Gorée, Rufisque et Dakar).
  • 5 septembre : décret supprimant la colonie de la Haute-Volta et l’intégrant au Soudan français.
  • Épidémie de variole et de rougeole en Afrique de l’Ouest (1932-1933).
  • Une campagne est lancée au Tanganyika sur le thème « grow more crops » qui met les chefs locaux en demeure d’obtenir une croissance de la production agricole. Le café se maintient et le coton reprend. D’autre part, les cultures vivrières se développent.

Amérique[modifier | modifier le code]

9 juillet-2 octobre : révolution constitutionnaliste à São Paulo. Affiche du mouvement contre la dictature

Océanie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • Création à Victoria de l’Australian Aboriginal League (AAL) par William Cooper[2].

Asie[modifier | modifier le code]

15 mai : coup d'État militaire au Japon
  • En Chine, les troupes de l'Armée nationale révolutionnaire de Tchang Kaï-chek encerclent les communistes du Jiangxi.
  • En Cochinchine, seules 115 communes sur 1419 sont dépourvues d’écoles. L’enseignement secondaire concerne 4 800 élèves répartis dans 21 établissements, dont trois pour les filles. Attaqué par les milieux coloniaux conservateurs, ce système scolaire devient un instrument de modernisation de la société.
  • Déclin de la propriété communautaire aux Indes orientales néerlandaises : 83 % des terres sont devenus à Java propriétés individuelles. Les pratiques d’entraide communautaire subsistent cependant (Golong Rojong).

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 23 septembre : fondation du royaume d'Arabie saoudite par le chef Abdel Aziz ibn Saoud, résultat d'une alliance guerrière entre une famille bédouine les Saoud du Nedjd et un groupe de religieux, les Wahhabites. L’aîné de ses fils, Sa’ud, est désigné comme prince héritier, mettant fin aux luttes familiales pour la succession. Le royaume unifie les États princiers du Hedjaz, du Nedjd, de l’Asir et de l’Arabie.
  • 3 octobre : l'Irak adhère à la SDN. C’est le premier membre arabe de l’organisation.

Europe[modifier | modifier le code]

  • Le Parti populiste slovaque de l’abbé Andrej Hlinka, qui sous l’influence croissante de Mgr Jozef Tiso, adopte des positions de plus en plus autonomistes et fascisantes, remporte la moitié des suffrages en Slovaquie.
  • Création de l’Action catholique au Portugal.
  • Union soviétique : Mesures de coercition stalinienne. Grande famine, causée par la collectivisation forcée de l’agriculture et la réquisition des denrées alimentaires dans les campagnes, générant près de 7 millions de morts, dont 4 en Ukraine (1932-1933). Exode rural vers les villes.
  • Royaume-Uni : guerre douanière entre le Royaume-Uni et l’Irlande (1932-1933). Marche de la faim (octobre). Les taux d’intérêt restent à 2 % entre 1932 et 1939, ce qui favorise les investissements des entreprises. 22 % de la population active est au chômage.
  • Votes de nombreuses réformes en Espagne :
    • L’Espagne est laïcisée : le divorce est légalisé, les croix des cimetières, des écoles et des édifices publics sont supprimés, les processions interdites.
    • Création d’une école gratuite (44 % des espagnols sont analphabètes), qui souffre du manque de budget et de maîtres (les religieux étant interdits d’enseignement).
    • Réforme de l’armée : décrets d’Azaña d’avril qui propose la mise à la retraite sans restriction de solde de 10 000 gradés de l’armée, les autres officiers devant prêter serment de fidélité au nouveau régime.
  • Chômage en Europe : 6 millions de chômeurs en Allemagne, 2,9 millions au Royaume-Uni, et 279 000 en France.

Allemagne[modifier | modifier le code]

  • 6 janvier : en raison de la crise financière, l’Allemagne décide de ne plus honorer ses dettes.
  • 7 mars : le paquebot allemand Bremen remporte le Ruban bleu qui récompense la meilleure vitesse moyenne réalisée dans l’Atlantique Nord.
  • 13 mars : Hitler obtient 30,1 % des suffrages au premier tour des présidentielles.
  • 10 avril : le maréchal Hindenburg est élu président de l'Allemagne avec 53 % des voix contre 36,8 % à Adolf Hitler.
  • 13 avril : Hindenburg sous l'impulsion du gouvernement Brüning procède à la dissolution par décret, de toutes les organisations paramilitaires. La mesure visait avant tout la SA et la SS soupçonnées de fomenter un coup d'état, mais entendait également réduire le niveau de violence politique dont l'Allemagne était victime depuis plusieurs mois[5]
  • 31 mai : cabinet de Franz von Papen.
  • 16 juin : Levée de l'interdiction des SA et des SS[6].
  • 9 juillet : annulation des dettes de l’Allemagne à la conférence de Lausanne.
  • 20 juillet : Von Papen dépose le gouvernement social-démocrate de Prusse.
  • 31 juillet : élections législatives. Le parti national-socialiste (NSDAP) devient le premier parti à la chambre (37,4 % des voix). Le DVP et le DDP s’effondrent. Le SPD stagne. Seul le Zentrum gagne des points.
  • 13 août : Hitler rencontre Kurt von Schleicher puis Franz von Papen qui lui proposent le poste de Vice-chancelier, qu'il refuse catégoriquement. Après son entrevue avec le Président de la République, Hindenburg, il refuse également sa proposition d'entrer dans le gouvernement de von Papen[7].
  • 12 septembre : le « cabinet des barons » de von Papen, qui ne peut s’appuyer ni sur les nazis ni sur le Zentrum, dissout le Reichstag.
  • 6 novembre : aux élections législatives, la coalition de Weimar s’affaiblit encore. Les nazis perdent des voix (33,1 %, 14 millions de voix) mais restent les plus nombreux au Reichstag avec 230 sièges. Le KPD progresse (16,9 %).
  • 17 novembre : démission de Franz von Papen et de son gouvernement[8].
  • 2 décembre : Hindenburg nomme Kurt Von Schleicher à la Chancellerie, après deux semaines de consultations avec les représentants des prinicipaux partis politiques allemands[9].

France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1932 en France.

Italie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1932 en Italie.

Suisse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1932 en Suisse.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1932[modifier | modifier le code]

Décès en 1932[modifier | modifier le code]

Date non précisée :

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Google books - Littératures et sociétés africaines, János Riesz,Papa Samba Diop,Ute Fendler
  2. Ngankat-kalo: Aboriginal Education 1901-2001 - 1901-1949
  3. Perils of a Restless Planet: Scientific Perspectives on Natural Disasters, par Ernest Zebrowski Publié par Cambridge University Press, 1999 (ISBN 978-0-521-65488-3 et 9780521654883)
  4. Le Libertaire (1917-1956) : 1930-1934
  5. Notamment entre groupes paramilitaire d'extrême droite et d'extrême gauche Ian Kershaw, Hitler, Flammarion, coll. « Grandes Biographies »,‎ 2008 (ISBN 978-2-0812-5042-0), p.283-284
  6. Ian Kershaw, Hitler, Flammarion, coll. « Grandes Biographies »,‎ 2008 (ISBN 978-2-0812-5042-0), p.280
  7. Ian Kershaw, Hitler, Flammarion, coll. « Grandes Biographies »,‎ 2008 (ISBN 978-2-0812-5042-0), p.283-284
  8. Ian Kershaw, Hitler, Flammarion, coll. « Grandes Biographies »,‎ 2008 (ISBN 978-2-0812-5042-0), p.294
  9. Ian Kershaw, Hitler, Flammarion, coll. « Grandes Biographies »,‎ 2008 (ISBN 978-2-0812-5042-0), p.296